Les trois anglaises de Stealing Sheep font toujours dans le bizarre et l'étrange. La preuve avec leur nouveau clip qui vient d'apparaître sur la toile, Apparition.

Il n’y a pas que les Coral à Liverpool !
La preuve avec les Stealing Sheep et leur pop bizarroïde chargée de synthés.
Leur album Not Real avait été un coup de cœur de notre printemps 2015.

Ces trois demoiselles continuent de nous obséder avec leur nouveau clip, Apparition.

Stealing Sheep – Apparition

Réalisé par Douglas Wilson, les Stealing Sheep sont aimables et fournissent une notice explicative :
« Nous aimons l’idée car l’imagerie du folklore Anglais se juxtapose très bien avec le style lunatique des synthés de la chanson. Etonnamment, la danse Morris s’accorde bien avec les rythmiques électroniques et nous nous sommes beaucoup amusées ! On aime la fluidité rêveuse de la chorégraphie et de la prise de vue. C’est Dougal qui nous a au départ présenté une réalisatrice de film expérimentaux des années 50 qui s’appelle Maya Deren et son style a réellement influencé notre univers visuel quand nous avons commencé à travailler sur l’album, explorant les rêves, la réalité subjective et les flux de conscience. »

Tout va bien Madame La Marquise…

Stealing Sheep - Not Real

Not Real des Stealing Sheep est disponible et est distribué par Heavenly Recordings/PIAS .
Stealing Sheep sera en concert à la Philharmonie de Paris les 21 et 22 Novembre 2015.

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Plus dans News

Lasttrainoriginalmotionpicturesoundtrack

Last Train, the big mandale !

Comment ils en sont arrivés là ? Ils vous l’expliqueront très prochainement. Last train revient en version symphonique et c’est magistral. Ils avaient déjà vu grand avec The Big Picture, mais avec Heroin et ce qui va suivre, on vous promet une grosse mandale musicale.
Piche-ohmapiche

Piche net !

On était déjà allés à confesse avec Piche, l’OMNI découvert dans la saison 2 deDrag Race France. Avec Oh ma piche, il bouscule les codes et notre fondement et s’il n’ouvre pas les jeux, on lui décerne la médaille du déhanchement.
Astereotypie-9--1024x682

Chanson à caractère informatif !

Bon, d’accord on est de parti pris, on l’avoue, on adore Astéréotypie. Ils nous invitent une fois de plus au lâcher prise avec ce Calme-toi bouge tes genoux.
Louisecombier-nuitscinmatiqueselisagrosman

Les nuits de Louise

Louise Combier poursuit sa mue vers une pop sophistiquée et décomplexée. On attend un album avec impatience.