Il n’y aura pas de « misunderstanding » concernant The Misunderstanding d’ALGO
Cet EP de 5 titres, qui doit paraître le 11 décembre 2015, est assurément la parenthèse enchantée de cet hiver et séduira une ribambelle d’esthètes en manque de belles choses.

C’est bien simple, pour chaque morceau et pour chaque note la magie opère. Écouter Between Her Arms ou Trains and Sisters et c’est le voyage au bout de la pop assuré !
En effet, la découverte de ce premier EP, véritable profession de foi pop de son auteur, fera penser aux unes des Inrocks du début des années 90, aux vaines tentatives impérialistes de Luke Haines et au sourire de Neil Hannon.

ALGO est la chimère musicale d’un seul homme, le mystérieux Sylvain B. Pygmalion pop, ce garçon est un furieux des arrangements. Il est comme ce cousin éloigné chez qui on va boire le thé un dimanche d’automne. On met les patins avant d’entrer dans le salon, on s’assoit sur un Chesterfield usé tout en contemplant l’intérieur méticuleusement rangé de cette pièce.
C’est la même chose pour The Misunderstanding. On est comme le personnage de la pochette : on a les mains rangées dans le dos, le regard inquisiteur… Et on se refuse l’idée de tout mouvement.

ALGO – Between Her Arms

Mais les arrangement d’ALGO servent à quelque chose. Grâce à ceux-ci, chaque chanson file à l’anglaise ! The Misunderstanding avait toutes les cordes en main pour être un disque de bon élève qui récite par cœur sa leçon. Au lieu de ça, les arrangements des chansons nous font faire l’école buissonnière. Les cordes rieuses de A Special Life sont une excellente trouvaille et la rythmique ronde de The Misunderstanding une savoureuse madeleine de Proust.
Ce disque fourmille de trouvailles invisibles qui rendent chaque écoute singulière.
Le cadeau de Noël idéal pour tous les cousins éloignés…

A noter qu’ALGO vaut plus que le détour sur scène. La preuve par les images.

ALGO – Live At French Touche shop

The Misunderstanding d’ALGO sera publié le 11 décembre 2015 via Microcultures/Differ-ant.
ALGO sera en concert le 12 décembre 2015 au Pop In. Marc Morvan sera l’invité exceptionnel de cette soirée.

Tracklist : ALGO - The Misunderstanding
  1. Between Her Arms
  2. A Special Life
  3. Time To Say Goodbye
  4. Trains and Sisters
  5. The Misunderstanding
ALGO – The Misunderstanding4.5
9/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

ALGO

ALGO de nuit

ALGO a planché rue Planchat sur deux nouveaux morceaux. Ils ont été filmés par nos collègues du Cargo et seront en concert dans quelques jours à Paris. Elle est pas belle la vie ?
ALGO

Go Algo Go !

Le retour du printemps est marqué traditionnellement par l’arrivée des hirondelles. En 2018, il sera marqué par le retour sur scène du meilleur groupe français de pop : ALGO.
ALGO - Copyright Monsieurj

ALGO en showcase

Pour bien clôturer l’année 2016, il faudra se rendre le 9 décembre à La Passerelle.2 (Paris – 11 ième) pour écouter les joyeux lurons d’ALGO et leur joyeuse pop.
ALGO

Les bonnes nouvelles d’ALGO

ALGO n’en finit pas de défendre son ambitieux projet pop. Généreux, le groupe parisien vient nous annoncer quatre bonnes nouvelles.
ALGO © Augustin PSB

Supersoniques ALGO !

On vous déjà tout le bien que nous pensions d’ALGO, combo de 6 mélomanes qui revisitent une certaine idée de la pop défendue par Neil Hannon dans les années 90.
Algo - Dunkerque - Pascal Blua

Dunkerque à Amiens : (AL)GO !

Soirée pop à Amiens ! Sous la bannière du label Microcultures (The Apartments, deux groupes viendront enchanter la capitale picarde avec leur pop de qualité. Une soirée aussi belle à entendre qu’à voir puisque c’est Pascal Blua qui assure le visuel.
ALGO © Augustin PSB

L’ego d’ALGO

ALGO est l’anagramme de GOAL. Le mot « GOAL », qui signifie « but » pour nos amis non anglicistes ou anglophobes, revêt ici une signification particulière.

Plus dans Chroniques d'albums

The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.
idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.

Thurston Moore – By The Fire

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire rappelle à qui l’aurait oublié que Thurston Moore reste le patron quand il s’agit de faire mumuse avec des pédales de distorsion et de tresser…