Après avoir publié l’EP Bent Nail en 2013, Ellen Kempner et ses Palehound ont sorti Dry Food en juillet 2015. Uniquement aux États-Unis… Ce qui est tout à fait logique pour des gens de Boston. Les chroniques ont été dithyrambiques et les tournées magnifiques. L’Europe est restée complétement hermétique à ce groupe. Ce qui est tout à fait logique quand un groupe n’est pas distribué sur le Vieux Continent.

Les choses devraient changer en 2016 pour plusieurs raisons.
Signés chez Exploding In Sound pour le continent américain, les Palehound viennent de rentrer dans les rangs de l’écurie Heavenly Recordings. Le label anglais s’apprête à sortir Dry Food en mars 2016.
Le Vieux Continent va donc pouvoir découvrir les chansons de cette jeune Kempner (21 ans au compteur) qui a passé son temps à écouter les Pixies (logique quand on est de Boston) et Pavement (logique quand on a bon goût).

Qui dit disque distribué en Europe dit tournée européenne. Logique…

Palehound – Molly

Dry Found des Palehound sera publié en mars 2016 chez Heavenly Recordings/PIAS.
Les Palehound seront en concert le 28 janvier 2016 au Point Éphémère (Paris) et seront présents au festival This Is Not A Love Song en juin 2016.

Palehound - Dry Food

Tracklist : Palehound - Dry Food
  1. Molly
  2. Healthier Folk
  3. Easy
  4. Cinnamon
  5. Dry Food
  6. Dixie
  7. Cushioned Caging
  8. Seak Konk

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Parquet Courts @ TINALS 2016

Love is all around

Se souvenir des belles choses. C’était il n’y a pas si longtemps, c’était le début de l’été, le farniente pointait son nez.
TINALS 2016

Love is in the air

Le festival This Is Not A Love Song est désormais l’un des festivals indispensables dans l’offre estivale, il se déroulera les 3, 4 et 5 juin dans l’antre Paloma à Nîmes que vous rallierez par tous les moyens, malgré les grèves et les inondations ! SK* a posé quelques questions à Fred Jumel, l’une des…

LUH est approuvé

En 2011, les médias dans leur grande majorité nous annoncé une révolution avec l’arrivée des mancuniens de WU LYF. La montagne accoucha d’une souris et Liam Gallagher coucha ces jeunes « NuitDebout » de Manchester.
Declan McKenna

Declan McKenna a la baraka

Declan McKenna et ses 16 ans vont envoyer Jake Bugg et ses morceaux à la maison de retraite. L’anglais McKenna a gagné le concours du meilleur jeune talent lors du festival de Glastonbury 2015 et s’apprête à publier un EP gorgé de chansons typiquement… anglaises. De festival, il en est encore question en 2016 puisque…

Plus dans Découvertes

Mark Pickerel et ses reprises

Le nom de Mark Pickerel ne vous dit rien ? C’est tout à fait normal. Vous trouvez les trois extraits de Rebel in the Rearview formidables ? C’est normal !

Tout est ok avec iAN Ottaway

Roadie des Black Rebel Motorcycle Club, proche de Mark Lanegan, iAN Ottaway a publié un disque ravageur aussi sombre que punk. Séance de rattrapage.

Beauté dans la nuit

La paternité change un homme assurément. Elle lui fait aussi écrire de beaux textes, simples, généreux, animistes.

Les chiens sont lâchés !

Mica Levi, mais vous êtes juive ?! Ça ne fait rien, on vous garde quand même. Parce que c’est foutrement jouissif à l’heure la France vaccinée par la connerie se demande s’il va y avoir de le neige à Noël ou si lLa Fistinière va rouvrir avec gestes barrières et protection et friction hydro-alcoolique.
Vincent Eckert

Amoureux de Vincent Eckert

Vincent Eckert n’est pas, comme il le chante, sur La mauvaise pente. Avec ces onze nouvelles chansons écrites et enregistrées juste avant le confinement de mars 2020, Eckert prend le chemin de la simplicité pour nous emmener dans son univers. On y croisera ses disques préférés, sa diction douce et des effluves de chanson française.
BRAZZIER © Jérôme Sevrette

BRAZZIER s’enflamme

Il parait que demain autour de 20h vont se dessiner nos lignes futures. Celles de BRAZZIER figurent sur un album mixé et masterisé par Sébastien Lorho (Marquis de Sade, Dominique A, Octave noire) qui vient de sortir chez Binaire Ordinaire.