Supergroupe formé par Meg Baird (Espers), Charles Sauffley (Assemble Head in Sunburst Sound), Noel von Harmonson (Comets on Fire, Six Organs of Admittance, Sic Alps, The Lowdown) et Ethan Miller (Comets on Fire), Heron Oblivion a tout pour réussir avec son premier album. On s’explique.


Pour leur premier album, les Heron Oblivion ont été signés chez le mythique label Sub Pop.
Pour leur premier concert, les Heron Oblivion ont ouvert pour The War On Drugs.
Pour leur premier single, les Heron Oblivion ont publié Oriar, morceau abrasif et complétement dément.

Heron Oblivion – Oriar

Enregistrés chez Eric Bauer dans la baie de San Francisco, les sept titres pourraient déclencher des séismes sonores un peu partout dans le monde.

Heron Oblivion des Heron Oblivion sera publié le 4 mars 2016 via Sub Pop/PIAS.

Heron Oblivion - Heron Oblivion

Tracklist : Heron Oblivion - Heron Oblivion
  1. Beneath Fields
  2. Oriar
  3. Sudden Lament
  4. Rama
  5. Faro
  6. Seventeen Landscapes
  7. Your Hollows

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The War on Drugs @ le Bataclan, Paris, 06/11/2017

The War on Drugs à la conquête du Bataclan

Forts d’un très beau dernier album, A Deeper Understanding sorti en août dernier, les surdoués de The War on Drugs étaient lundi soir sur la scène du Bataclan pour défendre leur nouveau bébé face à un public parisien visiblement déjà conquis.
The War on Drugs

L’addiction The War on Drugs

Une question nous obsédait depuis la sortie de Lost in the Dream des The War on Drugs en 2014. Et si Adam Granduciel avait tout donné avec ce disque ? Et si Lost in the Dream restait sans suite ?

The War on Drugs au Bataclan

C’est que ça commence à se remuer du côté de Philadelphie. Adam Granduciel et ses The War On Drugs ont publié un morceau il y a quelques jours et viennent d’annoncer les dates de leur tournée mondiale.
Franck Annese © Louis Teyssedou

Good Morning Vietnam !

En 2012, Franck Annese a lancé le label Vietnam pour publier un disque de H-Burns. En 2016, alors que l’industrie musicale peine à se remettre de son entrée dans l’ère numérique, le label Vietnam tient toujours debout et se porte bien. Il est passé d’une signature à huit et compte bien ne pas s’arrêter là.…
The War On Drugs - Lost in the Dream

The War On Drugs – Lost in the Dream

Grand Dieu : Adam Granduciel s’apprête à sortir un chef d’œuvre. Le patron des War On Drugs balaye d’un revers de main ses précédentes livraisons et vient jouer dans la cour des grands. Deux ans d’enregistrement pour un disque inclassable d’une classe folle. Lost In The Dream tape à tous les étages et entraîne tout…

Plus dans Découvertes

Melenas

Melenas ! ¡Que viva España!

Lloyd Cole peut prendre sereinement sa retraite (et continuer de rééditer les disques des Commotions), la relève est enfin assurée. Elle vient d’Espagne (de Pampelune pour être exact) et elle s’appelle Melenas. Elles s’appellent Melenas pour être (encore) exact. Quatre filles qui ont tout compris à la pop et qui anéantissent en un disque toute…
Big Wool - Simple Travel

Voyager léger avec Big Wool

Il y a des disques qui sont des invitations au voyage même s’ils ont été longtemps immobiles et intérieurs. Et quand en plus l’EP de Big Wool se nomme Simple Travel, on prend d‘autant plus facilement la route chère à Jack Kerouac.
Chien noir

L’important c’est d’aimer ?

On avait découvert Chien Noir en ouverture de Morgane Imbeaud aux Etoiles, il sort un premier titre, Quelle Importance dont la petite musique fait déjà danser notre cœur.

Le show T Truman

Timothy Lanham, clavièriste de The Vaccines prend la route seul pour les vacances. Et c’est formidable.