Le très fort Boyarin

L'O.V.N.I du printemps 2016 est donc signé Boyarin ! La pop de ce garçon est complètement désarticulée et a comme points cardinaux Jean Sébastien Bach et Brian Wilson. Une révolution dans le monde très sage de la pop française.


Avec les douze morceaux de ce disque, Boyarin se moque des frontières !

« Ces pays, on le constatera, sont en somme parfaitement naturels. On les retrouvera partout bientôt… Naturels comme les plantes, les insectes, naturels comme la faim, l’habitude, l’âge, l’usage, les usages, la présence de l’inconnu tout près du connu. Derrière ce qui est, ce qui a failli être, ce qui tendait à être, menaçait d’être, et qui entre des millions de “possibles” commençait à être, mais n’a pas pu parfaire son installation. »
Henri Michaux, Ailleurs.

Boyarin, c’est Alice au pays des merveilles mais version pop. On retrouve donc du Jean Sébastien Bach à la sauce pop sixties. La voix, du fragilité exemplaire, flotte comme un nuage de fumée sur ces mélodies bigarrées et farfelues.
Avec Boyarin et Le SuperHomard, la France devient la Terre Promise des amateurs de psychédélisme de qualité. La concurrence européenne peut se faire du mauvais sang.

Discographie

Boyarin – Useless Lights

Boyarin de Boyarin sera publié le 8 avril 2016 via Figurines Music/Microcultures.
Photographie en Une : (c) Julie Rochereau

Boyarin

Tracklist : Boyarin - Boyarin
  1. Fungus
  2. Useless Lights
  3. Oliphaunt
  4. Patience
  5. Invasions
  6. Emergency Exit
  7. You
  8. Progéniture
  9. Impossible Corners
  10. Progéniture
  11. Grande-Garabagne
  12. Rafflesia

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Maxwell Farrington & Le SuperHomard - Once

Maxwell Farrington & Le SuperHomard – Once

Ceci sera une chronique basique d’un disque né grâce à une rencontre autour d’une reprise a cappella de Burt Bacharach et qui doit autant à Scott Walker qu’à Lee Hazelwood.
Maxwell Farrington & Le SuperHomard

L’avenir radieux de Maxwell Farrington & Le SuperHomard

Réunis autour de passions communes très seines (à savoir Lee Hazlewood, Scott Walker & Frank Sinatra), Maxwell Farrington & Le SuperHomard rejoignent l’écurie bordelaise Talitres pour un disque qui devrait séduire les amoureux des trois rois mages précédemment cités.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est […]

Plus dans Découvertes

Just Mustard

Just married to Just Mustard

Ecouter Just Mustard c’est ressentir le délicieux et parfois violent picotement de la moutarde sur votre langue. La voix diaphane de Katie Ball et les plaintes tailladantes des guitares de ce quintette irlandais augurent de concerts fiévreux.
Bryon Parker

Mile High Bryon Parker !

Denver c’est la terre du milieu et celle de David Eugene Edwards ou de … Earth, Wind & Fire. Mais en écoutant Bryon Parker on est plus proche d’un early Ben Lee ou du Jeff Martin d’Idaho avec ces trois titres d’un EP, 3 Consecutive Championships disponible chez VanGerrett Records (Kramies)
tillmann

L’envol de Tilmann

Tilmann sort de sa Chrysalis avec un EP composé de six titres désormais à quatre.
Zen Gatha - minutes de calme intérieur

Zen Gatha !

Gatha nous gâte avec son nouveau titre, Minutes de Calme Intérieur ou MDCI en exclusivité. Elle passe à l’orange pour mieux mettre un carton rouge à notre société productiviste et décérébrante.