Catégories
Découvertes

Olivier Longre sort de l’ombre

Olivier Longre - Lettre à Jeanne

Olivier Longre rend hommage à son grand père, jardinier au parc de la Tête d’Or à Lyon, mort au front en 1914 avec Lettre à Jeanne, un deuxième album touchant et humble.

C’est en découvrant la correspondance de ses arrières grands-parents sous forme de cartes postales, de lettres intimes, relatant la rencontre de Jeanne et Francis, leur amour et le départ de Francis à la guerre de 1905 à 1914 qu’Olivier Longre a décidé de composer des miniatures musicales. Il a effectué un véritable travail d’enquêteur de l’intime, il découvrira comme son arrière grand-mère Jeanne en 1970 que Francis avait planté soixante ans plus tôt les arbres de la rue Garibaldi où elle habitait.

On assiste alors à un road movie musical d’une beauté simple et sidérante, de Lyon à Paris jusqu’à la Flandres et son front final, peut être parce que la musique permet presque de voir ce couple pris dans la tourmente amoureuse et guerrière. Olivier Ongre est un voyageur avec bagages qui ravive des souvenirs avec un profond respect et une musicalité délicate comme sur ce Tête d’or qui ouvre le disque avec ses notes cristallines de piano, ses arpèges de guitare, son violoncelle ombrageux et son toy piano sépulcral.

Le disque se complète d’un joli site où figurent les documents personnels découverts dans cette petite boite en métal qui permettent aux ombres de surgir et de revivre en écoutant ce Lettre à Jeanne instrumental rempli d’amour et d’angoisse.

Olivier Longre – Tête d’Or

Amélie les Crayons – Lettre à Francis

Olivier Longre - Lettre à Jeanne

Le site d’Olivier Longre : http://olivierlongre.com/

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Amélie-les-Crayons - Le Bal des Vivants

Vidéo : Amélie-les-Crayons – Le Bal des Vivants

On a hâte qu’Amélie-les-Crayons reprenne la plume pour donner une suite au formidable Mille Ponts (2017). En attendant, on (ré) écoute Le Bal des Vivants qui vient d’être mis en images par Thibaut Ras.
Chants de Mars 2018

Les Chants de Mars 2018 !

Alors que l’on nous annonce une vague de froid polaire, SK* vous certifie un tsunami de chaleur humaine pour la douzième édition du festival Les Chants de Mars à Lyon du 17 au 24 mars.
Amélie-les-Crayons - Tout de Nous

clip : Amélie-les-Crayons – Tout de Nous

C’est la rentrée des classes et Amélie sort de sa trousse une ritournelle mélancolique, prélude à son nouvel album Jusqu’à La Mer qui sera disponible en octobre. Tout de nous parle d’elle, de nous, de vous ?

Plus dans Découvertes

Le spleen de From Your Balcony

Nicolas Swierczek et ses From Your Balcony viennent de publier un grand disque. Avec pour allié le temps, cet élément que l’on préfère dérouler à tout-va plutôt que de le laisser travailler, ce groupe lillois laisse libre cours à sa mélancolie et poursuit un idéal pop qu’il arrive à atteindre.

Blessings bientôt sacré !

Blessings est béni des dieux de la musique avec une bande d’amis qui transforment l’Auvergne en Californie.
Entropie

Trop peu d’Entropie

Si les questionnements des Adolescentes de Sébastien Lifshitz vous ont touchés, si la liberté et l’insouciance de Caitlin et Fraser dans la solaire série de Luca Guadagnino We Are Who We Are vous ont bouleversés, vous serez séduits par le Teenager Summertime des quatre kids d’Entropie.
LAEL NEALE

L’aède Lael Neale

Sub Pop (Nirvana, Mudhoney, The Shins, Fleet Foxes et des dizaines d’autres) a signé Lael Neale. Et a bien fait…
Darc Rama

Lumineux Darc Rama !

Darc Rama en ce triste anniversaire n’a rien à voir avec Daniel (Darc). Davantage avec Robert (Smith) dont la sœur est la maman de Darc Rama et un père, Pearl Thompson, guitariste historique de The Cure.

Oh, Marina

Au croisement d’une compilation de Fiona Apple et de la discographie de Karen Carpenter, Marina Allen vient de trouver sa place. Et c’est Fire Records (The Chills, The Lemonheads et tant d’autres) qui se charge de propager les bonnes ondes.

La beauté Belfour

Lucie Mena et Michael Sacchetti nous emmènent sur les routes d’Auvergne avec une superbe chanson. Que demander de plus ? Un EP. Souhait exaucé dans quelques mois.