La part d’ombre d’Emily Jane White

Emily Jane White
Louis - 28/04/2016

En cette fin du mois d’avril, une bonne partie de la France subit une vague de froid. Les bouleversement climatiques ne sont pas la cause de cet hiver indien. Non, pour tenter d’expliquer ces terribles gelées printanières, il faut aller chercher du coté du label bordelais Talitres qui a dans ses cartons le nouveau disque de la californienne Emily Jane White. They Moved in Shadow All Together est un disque intimiste où Emily Jane White brosse le portrait d’une kyrielle de traumatismes qui glace le sang.

Enregistrées avec la multi-instrumentiste Shaw Alpay (dont la basse et le violoncelle sont tout simplement incroyables) et le batteur Nick Ott, les chansons de They Moved in Shadow All Together hypnotisent autant qu’elles bouleversent.

Comment vas-tu ?

Emily Jane White : Je vais bien, merci.

Peux-tu m’expliquer le titre de cet album ? Pourquoi as-tu choisi ces mots de McCarthy ?

Emily Jane White : They Moved in Shadow All Together est une référence à la phrase inaugurale du second roman de Cormac Mc Carthy “Outer Dark” (“L’Obscurité du dehors”, 1968). Cette phrase évoque la descente lancinante et mystérieuse d’étranges voyageurs en provenance des Appalaches. Ces mots sont très malsains, étranges et beaux en même temps. Cette poésie m’a inspiré des images fortes.
L’album se concentre sur les symptômes du traumatisme. Le symptôme est le symbole de la fracture de soi-même. Mon but était donc de créer des arrangements vocaux pour les mettre tous en harmonie. Chaque voix possède son ombre et sa silhouette. Il s’agit en fait d’un être à part entière. Chaque voix est singulière mais fait partie d’un tout. La phrase d’Outer Dark était si frappante pour moi que j’ai décidé de l’utiliser et d’en jouer.

Emily Jane White – Frozen Garden

Et la pochette que tu as utilisé pour They Moved in Shadow All Together ?

Emily Jane White : Cette photographie a été choisie de manière très spontanée. Mon amie Cynthia et moi même prenions beaucoup de photographies en noir et blanc. Nous avons décidé d’utiliser le ciel comme arrière-plan. Ce cliché fonctionne très bien car il montre à la fois la vulnérabilité et le drame.

Comment as tu rencontré John Vanderslice (Tiny Telephone)?

Emily Jane White : J’ai rencontré John Vanderslice en 2008 lors de l’enregistrement d’une chanson pour une compilation aux studios Tiny Telephone.

Pourrais tu définir ce disque en un seul mot ?

Emily Jane White : Intégrité.

Quelle est l’histoire de Womankind ? Et celle de Nightmares on Repeat ?

Emily Jane White : Womankid est une chanson que j’ai écrite en réponse à l’épidémie de violence faite aux femmes dans le monde. Ce sujet est complètement passé sous silence aux États-Unis. Beaucoup de survivantes ne disposent d’aucun soutien pour espérer pouvoir guérir. D’autres survivantes ne sont tout simplement pas considérées comme des victimes et le système judiciaire banalise les agressions sexuelles et les viols.Les hommes politiques préfèrent rendre coupable l’individu plutôt que de changer ce système. Une femme sur quatre (ou cinq) est agressée au cours de sa vie. C’est une véritable épidémie. Il faut s’intéresser aux causes profondes de cette épidémie !
Je suis atteinte d’un stress post-traumatique et Nightmares on Repeat évoque ma guérison. J’ai dû réapprendre à vivre et à avoir des relations avec les autres.

Il y a des chansons inachevées, des chutes de studio ?

Emily Jane White : Oui, il y a quelques chansons qui vont servir de b-sides. Je dois les enregistrer de nouveau.

Comment c’est déroulé l’enregistrement ? Tu as éprouvé des difficultés ?

Emily Jane White : J’ai vraiment aimé l’enregistrement aux studios Tiny Telephone. Il a été construit et bâti par un artiste.
Ce studio est semblable à un instrument de musique. DU moins je l’ai utilisé tel quel.

Où ont-été écrites ces chansons ?

Emily Jane White : La plupart ont été écrites à dans mon appartement à Oakland. Les autres ont été écrites au Community Music Center de San Francisco. Ce centre possède des salles de répétition avec des pianos que j’ai beaucoup utilisés lors de la phase d’écriture. J’ai peaufiné les derniers aspects des chansons au studio Tiny Telephone et au studio New & Improved.

Il s’agit de ton album le plus sombre au niveau des paroles mais le plus lumineux en terme de musique. Je me trompe ?

Emily Jane White : Ma musique est souvent mélancolique. Sur ce disque, j’ai fait en sorte que la musique soit accessible, intime et très réconfortante car j’ai abordé des sujets très difficiles.

They Moved in Shadow All Together d’Emily Jane White sera publié le 29 avril 2016 via le label Talitres.
Emily Jane White sera en concert au Le Klub (Paris) le 18 mai 2016 et le 21 mai 2016 à Bruxelles (Les Nuits Botanique).

Emily Jane White – They Moved in Shadow All Together

Tracklist : Emily Jane White - They Moved in Shadow All Together
  1. Frozen Garden
  2. Pallid Eyes
  3. Hands
  4. Nigthmare on Repeat
  5. Rupturing
  6. Moulding
  7. The Ledge
  8. The Black Dove
  9. Antechamber
  10. Womankind
  11. Behind the Glass

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Réponses

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

[Micro-Photos] Pictures David Arnoff Taught Us

En 1979, Lux Interior, Poison Ivy Rorschach, Bryan Gregory et Nick Knox publièrent Gravest Hits, un EP infernal enregistré deux ans plus tôt à Memphis qui ne reçut pas le succès escompté. Originaires des quatre coins de l’Amérique (Ivy de Sacremento, Lux d’Akron, Bryan de Detroit et Nick de Cleveland), les Cramps décidèrent, sous l’impulsion…

Crédit Pierre Emmanuel Testard

5 questions à … Macadam Crocodile

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Macadam Crocodile qui sort un EP live enregistré au Badaboum le 22 mai chez Allo Floride. Car c’est sur scène qu’il…

GRANDE-2-@Judith Flotrnt-Lapara.jpg WEB

5 questions à … GRANDE

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de GRANDE qui nous donne de la tension avec leur récent EP, Chasing the geant . Mais les démons et les fantômes…

GOODBYE MOSCOW © Esther Genicot

5 questions à … Goodbye Moscow

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Goodbye Moscow, projet du néo lyonnais Benjamin Hutter marqué par son aventure russe. Il vient de sortir un premier album, L’Univers,…

Tout ce qu’on veut dans la vie c’est écouter des chansons de Louis Chedid

Après cinq ans d’absence, Louis Chedid revient avec Tout ce qu’on veut dans la vie, un disque résolument pop. Aussi bien qu’Un Ange Passe (2004) et parlant d’amour comme On Ne Dit Jamais Assez Aux Gens Qu’On Aime Qu’On Les Aime (2010), Tout Ce Qu’on Veut Dans La Vie séduit par ses chansons et surtout…

5 questions à … Jean-Baptiste Soulard

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Jean-Baptiste Soulard (Palatine, Roni Alter) qui sort un album, Le Silence et L’eau inspiré par Sylvain Tesson et son Dans Les…

5 questions à … Kim Giani

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Kim Giani qui viendra jouer le mercredi 19 février à L’Aquarium Ciné-Café à Lyon les chansons du génial Daniel Johnston, prince…

Nada Surf

Nada Surf(in’ Bird)

En tirant la langue à l’industrie musicale (ou plus exactement à Elektra) qui réclamait en 1998 un second Popular, Nada Surf s’est sauvé du piège d’une carrière pré-formatée et en a profité pour casser son plafond de verre. Avec l’imbattable Let Go et l’impeccable Lucky, Nada Surf a écrit les plus belles lignes de la…

[Micro Photos] L’art d’Hartnett

En 1985, Ignite the Seven Cannons sonne l’heure de la révolution chez Felt. Un des singles du groupe rentre enfin dans les charts (Primitive Painters) et surtout Felt compte désormais dans ses rangs le jeune Martin Duffy qui va réaliser des miracles sur les prochains disques. Lawrence s’apprête aussi à quitter Cherry Red pour Creation…

Barbara Pravi

5 questions à … Barbara Pravi

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Barbara Pravi qui sort un EP, Reviens pour l’hiver en février. 5 titres pour 5 histoires et une playlist pour bien…

SUZANE@Liswaya-020-0135_RT_HD

SLT Suzane !

Point de contrepèterie dans ce titre. Depuis un an Suzane renverse toutes les scènes où elle se produit et s’apprête enfin à sortir Toï Toï son premier album le 24 janvier chez 3eme Bureau qui va l’installer durablement dans le paysage musical, elle vient d’être nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie ‘Révélation…

5 questions à … Tiste Cool

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Tiste Cool qui sort un EP, Caïpiranha. Non, vous n’avez pas la gueule de bois. Il n’est pas triste ce mot…

Luna

[25] 23 minutes avec Dean et Mario

Deux ans après avoir vu jouer John Baumgartner et Sterling Morrison sur Bewitched, Dean Wareham et ses Luna s’enfoncent dans la pénombre des nuits new-yorkaises avec Tom Verlaine et Laetitia Sadier.

[1990 – 2020] Very Swell !

Il y a tout pile 30 ans, Swell posait solidement les bases de sa musique faussement nonchalante et pleinement envoûtante. Avec trois mélodies faites avec deux bouts de ficelle, David Freel ouvrait les années 90 de la plus belle des manières. En 1990, il avait tout dit quand tout restait à faire.

Abel Orion - Home Again

5 questions à … Abel Orion

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’ Abel Orion que l’on a découvert avec Home Again extrait de son EP Late Night Music. Il répond à nos cinq…

Biche Here Now

Sorti en avril 2019, La Nuit des Perséides de Biche fait son petit bonhomme de chemin et devrait faire les belles heures de 2020.

LUKASXCLARA-AKCOMMUNICATION-GUILLAUMEPLAS (16)

5 questions à … Lukas Ionesco

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lukas Ionesco, découvert ans The Smell Of Us de Larry Clark (prochain proscrit ?). Il sort un premier album, Magic Stone…

Pete Astor

[1990 – 2020] Sublime Submarine

Ils sont tous les deux dans ce bar de Pigalle situé au 114 boulevard Rochechouart. Le premier est Peter Astor, ex leader de The Loft et de Weather Prophets. Soutenu mordicus par Creation Records, il s’apprête à sortir Submarine, son premier disque solo, et à prendre tout le monde de court avec. Le second est…

5 questions à … Doriand

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Doriand dans l’ombre d’un paquet de chansons et d’artistes que l’on aime (Keren Ann, Katerine, Peter Von Poehl, Edith Fambuena…) et…

Primates

5 questions à … Primates

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Primates avec un nouveau titre, Ins & Outs en exclusivité avec de la danse, des baisers, beaucoup d’amour et encore des…

A ne pas rater dans Interviews !