Vampire Weeekend, ce sont quatre étudiants en musicologie de la Columbia University, à New York, qui ont monté leur groupe. Leur premier album Vampire Weekend est sorti en février 2008. Ils venaient ce soir nous présenter quelques chansons de leur prochain album Contra à paraître en janvier 2010.

Le concert était, contre toute attente, très tard : aux alentours de minuit. Après une bonne demi-heure de fil d’attente sous la pluie, nous avons enfin atteint la salle du Nouveau Casino. Arnaud, un collègue des Inrocks, me fait remarquer des lustres au plafond, qui rappellent la pochette du premier album. Une intro de musique classique, et les quatre garçons entrent sur scène.

Ils démarrent sur les chapeaux de roue avec une nouvelle chanson que l’on connaît déjà : « White Sky« . Le bassiste, Chris Baio, sautille dans tous les sens, suivant une choré qui paraît assez complexe tandis que le chanteur, Ezra Koenig, pousse des cris qui passeraient presque pour suggestifs. La musique est plus qu’entraînante et nous plonge directement dans l’ambiance.
Vampire Weekend – White Sky

Discographie

Le public, dont le déplacement à une heure si tardive est indicatif d’un certain fanatisme, reconnaît tout de suite « Cape Cod Kwassa Kwassa« , chanson dont les percussions confirment particulièrement les influences africaines. Puis on entend une intro d’orgue, c’est « I Stand Corrected » dont certains chantent les paroles dans l’assistance. Le clavier, Rostam Batmanglij, qui reste sérieux et imperturbable, détonne du reste du groupe. Puis Ezra nous annonce qu’ils vont nous présenter des chansons du nouvel album, et démarre sur une chanson très ska  intitulée « Cousins« , puis « California English » aux tonalités hawaïennes. On sent que Chris Tomson, le batteur, a envie de se lâcher.

Ils reviennent à des chansons du premier album pour le plus grand plaisir du public. Ezra danse même sur « One », pendant que la salle crie « Blake’s got a new face » en écho. Le single « A-Punk » lance le public, et tous sautent sur les « Hey Hey Hey Hey» ! « Campus » est enchaîné par le très attendu « Oxford Comma« . Mais la chanson ne décolle pas… Aussi quand ils quittent la scène abruptement, le public reste mitigé.

Le rappel, sans qu’ils donnent vraiment l’impression d’être rappelés, commence sur « Mansard Roof« . Ils finissent avec « Walcott » sur laquelle tout le monde danse, puis ils partent en live, les instruments font leurs solos, mais simultanément, de sorte que ça se finit en cacophonie. Au bout du compte, j’ai passé un excellent moment, mais je les ai trouvés relativement pressés ; le concert m’a malheureusement semblé trop carré.

Merci à Jérémy qui m’a permit d’obtenir une place. Bon voyage à Caen ! ;)

Date: 22 octobre 2009

4 réponses sur « Vampire Weekend @ Nouveau Casino »

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Cullen Omori - New Misery

Cullen Omori – New Misery

Il y a quelques années, les Smith Westerns étaient les héros pop de Chicago. Protégés de Christopher Owen (Girls), ces quatre petits gars de l’Illinois enchaînaient les hits avec une facilité déconcertante. Après deux beaux albums pop, ces « Beautiful Losers » des années 2000 publièrent leur disque le plus abouti en 2013 avec l’aide de Chris […]
Cullen Omori

Les misères de Cullen Omori

Les Smith Westerns ont, le temps de trois disques, défendu une certaine idée de la pop il y a quelques années. Totalement influencés par Bowie et Noel Gallagher, Cullen Omori et son groupe avaient livré quelques belles chansons (tout l’album Dye It Blonde en gros) avant de séparer en 2014 Cullen Omori, fraîchement signé chez […]
Photos concert : The Hives @ Musilac 2013, Aix-les-Bains | 14 juillet 2013

photos : Musilac 2013, Aix-les-Bains | 14.07.2013

Vampire Weeekend, ce sont quatre étudiants en musicologie de la Columbia University, à New York, qui ont monté leur groupe. Leur premier album Vampire Weekend est sorti en février 2008. Ils venaient ce soir nous présenter quelques chansons de leur prochain album Contra à paraître en janvier 2010. Le concert était, contre toute attente, très tard : aux alentours de…

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.