Catégories
Concerts (live reports)

Soirée Custom : The Hickey Underworld, 3OH !3 et Solange La Frange

Soirée Custom
Soirée Custom

Les soirées Custom des Inrocks nous permettent de découvrir les nouveaux groupes du moment. La dernière soirée avait été pleine de bonnes surprises : effectivement je n’avais pas accroché aux Boxer Rebellion, mais j’étais repartie avec l’album de Telegraphs et une chanson pour me lever du bon pied des Are We Brothers ? Pour le mois d’octobre, était annoncé, je cite, « électro punk psychédélique, underground décomplexé et bling bling synthétisé », ça promettait.

Je voulais absolument voir The Hickey Underworld, un groupe de hardcore belge, dont nous vous avions offert le clip de « Blonde Fire » en son du jour et qui était en découverte sur la première page de Deezer. Même si la vidéo montrait un univers quelque peu macabre, la musique en elle-même me donnait envie de les découvrir sur scène. Malheureusement, une erreur technique m’a bloquée à l’entrée pendant que j’entendais des bribes de riffs s’échapper de la salle du Nouveau Casino. C’est encore une fois mes nouveaux amis des Inrocks qui m’ont aidée à rentrer, mais non sans mal : le set des Hickey Underworld était déjà fini. Renseignements pris, le public n’a pas répondu présent.

J’ai cru comprendre pourquoi la salle n’avait pas assuré le meilleur accueil aux Belges de The Hickey Underworld : il semblerait qu’ils soient tous venus pour 3OH !3 (après vérification aux sources, ça se prononcerait tout simplement « 3OH »). Ces américains fous furieux ont déjà des adeptes ; en effet, dès que leur set commence, les mains se lèvent pour former un signe nouveau : on joint les pouces et les index, pour former un ovale ou un triangle et on écarte bien les doigts. De loin, on dirait presque une secte dirigée par des échappés d’un hôpital psychiatrique armés d’un ordinateur pour tout instrument. Au final, ça tourne en concert de métalleux  avec headbang, slams, jumps de la scène et même un pogo tournant qui faisait penser à une danse bretonne : de quoi bien se défouler un vendredi soir.

Nous attendions les Suisses de Solange La Frange, les cadavres de 8.6 s’amoncelant sur le bar. Puis nous remarquons que 3 personnes montent sur scène, des masques d’animaux sur le visage et chacun une pancarte difficilement déchiffrable à la main. Une tonalité monte, mais rien ne se passe…pendant plus de 10 minutes. Le public s’impatiente : « Solange paye ta Frange ». Enfin le set commence. Solange La Frange, c’est Julie au chant, Luca sur le clavier et Tristan à la basse, plus tard une grande blonde vient soutenir Julie au chant. Julie, au maquillage indien(?) ressemble énormément à Beth Ditto – pour vous situer – et crie beaucoup sans qu’on comprenne trop pourquoi. Elle a l’air d’en vouloir à quelqu’un mais qui ? La fosse se vide, certains choisissent la sortie définitive commune à tous les concerts, d’autres montent sur scène se trémousser sur une reprise de Timbaland. Certains diront que l’aspect fashion du groupe sert à combler un vide musical… une chose est sûre, on ne reste pas indifférents.

Je dédicace cet « after show » à Jérémy pour son sourire, Arnaud pour les débats musicaux et Lila pour sa franchise. Les Inrocks ont une bonne équipe de stagiaires qu’ils ont tout intérêt à embaucher!

Partager cet article
3 réponses sur « Soirée Custom : The Hickey Underworld, 3OH !3 et Solange La Frange »

Je ne vais pas débattre des goûts musicaux, c’est généralement sans fin ;)
Par contre, je voulais remercie Marine des Inrocks pour sa générosité de petits tickets!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Photos concert : The Dukes, Séverin, Funeral Party @ Nouveau Casino (Soirée Custom), Paris | 8 décembre 2010

The Dukes, Séverin, Funeral Party @ Nouveau Casino (Soirée Custom)

Cette soirée Custom au Nouveau Casino, à la programmation particulièrement non homogène, réunis les excellents The Duke, du rock sévèrement burné et de qualité, puis alors que nous n’étions pas remis de ce premier set, Séverin, dans un registre aux antipodes (chanson française « Katerine like ») et retour au rock, américain cette fois, avec les très…
Soirée Custom du 8 juillet 2015

Custom de Juillet

La chaleur est arrivée, les vacances d’été approchent et la Custom de juillet également. Jeudi 8 juillet, au Nouveau Casino, vous pourrez retrouver les anglais Kill The Young, les californiens The Morning Benders et les londoniens Dansette Junior.

Soirée Custom des Inrocks : We Were Promised Jetpacks, Puggy & Ok Go

Photos concert : Ok Go @ Nouveau Casino (soirée Custom), Paris | 26 janvier 2010 Pour la première Custom de l’année, les Inrocks nous ont réservé une programmation de choc : les Ecossais de We Were Promised Jetpacks, les Belges de Puggy et les fameux américains sportifs de Ok Go! Pour la première fois, j’assiste…

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…