Marteen Devoldere, échappé de Balthazar sort le revolver à émotions avec ce Memory, nouvel extrait de son premier album solo We F****d a Flame into Being à paraître le 2 septembre.

Warhaus se souvient. « C’est une chanson d’adieu d’une femme qui retourne à la maison. Elle s’en va sur ces mots : ceci n’est jamais arrivé. Je ne lui ai probablement pas rendu service avec cette chanson. » La voix nonchalante de Marteen est sans doute son piège à fille, il le prouve encore sur ce Memory avec Sylvie Kreusch au chœur. « Rien n’est plus vivant qu’un souvenir. » disait Federico Garcia Lorca, encore plus en chanson.

Warhaus – Memory

Discographies

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Warhaus - desire

Vidéo : Warhaus – Desire

On se souviendra longtemps de ce concert magnétique au club du Transbordeur en mai 2018. Maartin Devoldere, dès la fin des festivals avec Balthazar ravive notre desire avec son projet solo Warhaus.

Plus dans News

Lasttrainoriginalmotionpicturesoundtrack

Last Train, the big mandale !

Comment ils en sont arrivés là ? Ils vous l’expliqueront très prochainement. Last train revient en version symphonique et c’est magistral. Ils avaient déjà vu grand avec The Big Picture, mais avec Heroin et ce qui va suivre, on vous promet une grosse mandale musicale.
Piche-ohmapiche

Piche net !

On était déjà allés à confesse avec Piche, l’OMNI découvert dans la saison 2 deDrag Race France. Avec Oh ma piche, il bouscule les codes et notre fondement et s’il n’ouvre pas les jeux, on lui décerne la médaille du déhanchement.
Astereotypie-9--1024x682

Chanson à caractère informatif !

Bon, d’accord on est de parti pris, on l’avoue, on adore Astéréotypie. Ils nous invitent une fois de plus au lâcher prise avec ce Calme-toi bouge tes genoux.
Louisecombier-nuitscinmatiqueselisagrosman

Les nuits de Louise

Louise Combier poursuit sa mue vers une pop sophistiquée et décomplexée. On attend un album avec impatience.