Après avoir enchanté notre début d’année avec le disque de The Magnetic North, le label anglais Full Time Hobby s’apprête à clôturer l’année en fanfare avec le disque de Michael Nau.

Son groupe Cotton Jones étant plus ou moins à l’arrêt depuis la parution de Tall Hours in the Glowstream, Nau a décidé de se lancer en solo. Aidé par sa compagne Whitney McGraw, il a bâti Mowing en récupérant des morceaux qui dormaient dans les tiroirs. Sans le savoir, cet américain a peut-être eu la meilleure idée de sa vie.
Casquette vissée sur la tête à la Jason Lytle et chemise de bûcheron sur le torse, ce docteur Nau est un pur produit américain. Sorte de croisement entre Newman et Joel, Nau écrit des chansons aussi savoureuses qu’une entrecôte XXL.

Docteur Nau

Comment as-tu rencontré les gens du label Full Time Hobby ?

Michael Nau : Je crois que Full Time Hobby s’est rapproché de Suicide Squeeze ou de mon manager. En réalité, je ne sais pas très bien comment ça s’est passé.

Comment ce disque est né ? Il s’agit de ton premier album solo je crois ?

Michael Nau : J’avais pas mal de morceaux. Je devais avoir 40 morceaux que j’avais enregistré à droite ou à gauche. Au départ, je voulais tous les publier et passer à autre chose. Le temps a passé sans que je sorte quelque chose. Mais j’avais enregistré pas mal de musique. Au-delà de donner du sens, je pense que c’est bien de libérer toutes ces chansons qui sont toutes différentes les unes des autres.

Quelles sont les différences entre une de tes chansons solo et celles que tu composes pour les groupes Page France/Cotton Jones ?

Michael Nau : Tu sais, je travaille sans avoir de plan préconçu. Disons que je le fais rarement. J’aime être surpris et je laisse les choses se faire toutes seules. Une bonne partie des chansons a été écrite avant l’enregistrement. Les chansons de Cotton Jones sont le fruit d’un travail studio bien plus long. Et il y a surtout beaucoup d’imprévus qui font que je ne peux pas éditer ces chansons sous mon propre nom.

Pourquoi as-tu appelé ce disque, Mowing ?

Michael Nau : Le morceau instrumental du disque s’appelait Mowing avant qu’il ne soit coupé en deux. Je suppose que j’aimais bien ce nom.

Et quelle est l’histoire de la photographie qui est utilisée en guise de pochette ?

Michael Nau : C’est une photographie prise par ma femme. Nous voulions quelque chose qui change de l’édition américaine du disque. Full Time Hobby souhaitait une pochette sympathique. Elle a été utilisée pour le single de Love Survive dans une version monochrome.

Comment écris-tu tes chansons ? Les paroles en premier ?

Michael Nau : La plupart du temps, les deux arrivent au même moment : la mélodie et quelques mots. Parfois j’enregistre des petits boucles et des parties d’une chanson et les paroles arrivent après.

Quelle est l’histoire de Love Survive ?

Michael Nau : Nous avons enregistré cette chanson « en live » au studio Sound Loom à Burlington (dans le Vermont). Le groupe l’a faite évoluer. Grâce à elle, je me suis aperçu que c’était amusant d’enregistrer. Et puis je me suis aussi rendu compte à quel point les choses pouvaient se faire rapidement.

Michael Nau – Love Survive

Tu lis les chroniques ? C’est important pour toi ?

Michael Nau : Parfois. Je les lis tout en en restant un peu éloigné.

Quelle est ta définition d’une bonne chanson de Michael Nau ?

Michael Nau : Une chanson qui arrive sans que j’ai besoin d’amadouer les choses. Il s’agit des chansons que je préfère. J’aime toutes mes chansons quand je les travaille et surtout avant qu’elles ne soient terminées. Quand je me penche de nouveau dessus, après que les choses se soient éclaircies, et si elle me plaît toujours, c’est gagné. J’en suis fier.
Je n’ai toujours pas établi la liste des ingrédients pour parvenir à ce résultat.

Tu penses pouvoir venir jouer en Europe ? En France ?

Michael Nau : Évidemment. J’espère cette année.

Mowing, le premier album de Michael Nau, sort le 18 novembre 2016 chez Full Time Hobby/PIAS.

Michael Nau - Moving

Tracklist : Michael Nau - Moving
  1. While You Stand
  2. The Glass
  3. Love Survive
  4. Smooth Aisles
  5. Your Jewel
  6. Maralou
  7. Mow
  8. So; So Long
  9. Winter Beat
  10. Good Moon
  11. Unwound
  12. In There

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Michael Nau – Maralou

[Exclu] : Michael Nau – Maralou

Chez SK*, nous aimons beaucoup Michael Nau. Quand on aime, on ne compte pas. Nous vous proposons en exclusivité le nouveau titre de ce garçon.
Michael Nau

Oui à Nau !

Qui a dit qu’il ne se passait rien l’été ? Tout le monde sauf la direction du label anglais Full Time Hobby. En effet, elle vient d’annoncer la sortie européenne du premier album du génial Michael Nau.

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…