Glass Animals : Welcome to the zoo

Glass Animals : Welcome to the zoo
Noémie - 03/11/2016

Ils ont sorti leur deuxième album, le très attendu How to Be a Human Being en aout dernier, et c’est dans la jolie salle nouvellement ré-ouverte de l’Élysée Montmartre que les Glass Animals se produisaient hier soir. SK* a eu l’occasion d’aller voir.

Cela faisait un moment que les Glass Animals m’intriguaient. Séduite par quelques pépites de leur dernier album, mais déçue par d’autres compositions plus mignonnettes, je n’arrivais pas à savoir comment classer ces drôles de bestioles : pop facile ou révélation rock’n’roll ? Fauves enragés ou jolies licornes ?

2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals
2016_11_02_glass_animals

C’est donc entre deux eaux que je naviguais jusqu’à l’Élysée Montmartre, sans vraiment savoir dans quoi j’allais m’embarquer. Eh bien je vous le dis, ils ne nous ont pas mené en bateau, les petits, ils ont largué les amarres et tout balancé par dessus bord dès les premiers instants pour nous emmener avec eux, et nous, sans boussole on a suivi le mouvement, et pris place pour un voyage dans leur espace-temps.

Briser la glace

Ils ont commencé efficacement par leurs deux tubes du moment : Youth et Lite Itself, mettant leur public en transe dès les premiers instants. Et des fans ils en ont. Le public s’adonnait à cœur joie aux hurlements ‘groupiestiques’ et autres sauts de gazelle effrénés sur les rythmiques enjouées amplifiées par le très bon système son de l’Élysée. Mention spéciale pour mon coup de cœur, Cane Shuga, que Dave a entamé avec des allures de Justin Timberlake sur un Cry Me A River, à grands cris d’un public déjà complètement conquis.

Glass Animals – Cane Shuga

Il faut le dire, c’est vrai, les Glass Animals doivent beaucoup à la prestance généreuse et puissante de leur lead vocal, Dave Bayley, qui ne paie pourtant pas de mine au premier abord avec ses allures d’ado débraillé dans son tee-shirt loose et bariolé.

Pourtant il est bel et bien là, et il vit la musique tellement fort qu’on ne peut pas ne pas la vivre avec lui. Sautillant dans sa transe tropicale armé aussi bien de son micro que de sa guitare, son tambourin ou encore de son ananas (photo à l’appui ! Heureuse fut celle qui le récupéra lorsqu’il le jeta dans la foule en fin de concert), il avait un débit de parole effréné, et franchement, difficile de s’en détacher.

Derrière, ça suivait très bien également, à la fois très pros et très complices, le groupe de zikos formait une très belle harmonie, aussi bien sonore que visuelle. Chacun maniait son (et même ses, puisque le guitariste et bassiste jouaient également du synthé ou du drumpad) instrument(s) avec brio, concentrés mais souriants, un plaisir à regarder.

La symbiose finale fut totale lorsqu’au rappel ils envoyèrent Love Lockdown, leur reprise de Kanye West, pour accompagner le joli bain de foule du chanteur, à bout de souffle.

Glass Animals – Love Lockdown (Kanye West Cover)

Glass Animals - How to be a Huma Being
Date : 2 novembre 2016
Batteuse et passionnée de musique depuis toujours, constamment à la recherche de nouvelles pépites. Un penchant particulier pour les sonorités rocks /indies /psychés et autre dreampop électronique et bizarroïde.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.