SK* a demandé à une vingtaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Pethrol dont le radieux Figures est sorti en octobre dernier.

Après une partie de squash des familles, Pethrol s’est prêté au jeu des cinq questions accompagné d’une playlist à mettre au pieds du sapin.

Pethrol en cinq questions :

Ton souvenir de concert ?

Je crois que l’on peut parler d’un souvenir de concert très récent à l’automne 2016, même si nous avons beaucoup de super souvenirs durant ces trois années de concerts. C’était un concert à Paris, le premier d’une petite tournée et celui-ci nous restera gravé à jamais. Le nom de la soirée était pourtant évocateur : soirée Kidnapping. On faisait la première partie de Mademoizelle K dans un bar à Oberkampf, la scène n’était pas très grande. A partir de la deuxième chanson, plein de jolies filles sont arrivées dernière moi, sur le côté et devant de la scène. Il ne me restait plus que quelques dizaines de centimètres pour bouger.

Aussi, je danse et bouge beaucoup. Lorsque je descendais de la petite scène pour avoir un peu d’espace, on me touchait les mains lorsque je dansais les yeux fermés et je marchais sur les pieds des gens pour danser tellement c’était la cohue. J’ai du aussi faire descendre à plusieurs reprises une fille. Et je ne vous raconterais pas tout, bref c’était une belle orgie !
On s’en souviendra longtemps.

Ta rencontre en tournée ?

On a croisé pas mal de groupes pendant nos tournées. Souvent, pendant les balances, tu sens tout de suite si tu vas sympathiser ou pas avec un groupe. En général, ça se passe bien mais c’est rare de pouvoir vraiment faire la fête ensemble lorsque l’un des deux groupes repart sur la route le lendemain. En général, il faut se reposer un peu pour gérer la suite. Mais on a tout de même fait quatre soirées et rencontres exceptionnelles. Kadebostany à Auxerre où on nous a laissé fermer la salle, on avait transformé le bar en club, on a tellement rigolé que j’avais des courbatures au ventre le lendemain. Le Vasco à Paris où on a fini dans la maison d’un membre du groupe à festoyer prodigieusement. Pegase à Strasbourg où on a fini la soirée dans nos chambres d’hôtel comme des gamins en colonie de vacances. Isaac Delusion dans un festival en Bourgogne, une vraie rencontre coup de cœur. On les revoit de temps en temps et Loïc, le chanteur, chante avec moi sur une chanson de l’album.

Ton anecdote dans le van ?

Comme tous les groupes (je l’espère), on a pas mal de drôles d’histoires relatives au van ! Je peux vous raconter la fois où on est parti en tournée un dimanche. On s’était tous donné rendez-vous chez notre ingénieur lumière, chez qui était garé le camion. On avait commencé à charger une partie du matériel lorsqu’une voiture a souhaité rentrer là où on était. Du coup, on a déplacé le camion. Lorsque l’on a voulu rouvrir l’arrière pour finir de ranger la batterie et les claviers, la poignée nous est resté dans les mains ! Jérémy, notre ingénieur lumière a réussi à bricoler un truc et on a pu partir avec un peu de retard. Mais le plus drôle c’est que l’on ne pouvait plus fermer à clé, on sortait donc nos instruments tous les soirs dans nos chambres d’hôtel. Quels galériens ! On a bien rigolé !

Ton prochain album ?

Comme on vient de sortir notre premier album en octobre 2016, c’est un peu tôt pour parler de notre prochain album. Par contre, on peut déjà vous dire que l’on commence à travailler sur un projet d’EP pour 2017. Rien n’est sûre, mais il sera peut-être en français !?

Ton prochain rêve ?

On a énormément de rêves pour notre projet Pethrol. On aimerait beaucoup réaliser notre prochain album avec Damon Albarn par exemple. Je pense que l’on conçoit les mélodies de la même manière. Je pense aussi que l’on pourrait apprendre beaucoup de choses avec lui.

En écoute avec Pethrol :

Pethrol - fait sa playlist

  1. Matthew HerbertLeipzig

    On a découvert Matthew Herbert lorsque l’on était au studio RedBull à Paris. L’ingénieur son qui nous a accueilli l’écoutait. Depuis, je l’écoute encore.

  2. Le VascoNeon Blue

    On a en parlé au-dessus, on aime Le Vasco et on aimera toujours. Neon Blue fait partie de leur dernier EP.

  3. RockyApologize

    Rocky ont sorti leur nouvel album le même jour que nous, cette chanson était la première à sortir quelques mois avant. J’apprécie beaucoup la forme graphique de cette vidéo.

  4. Bruce SpringsteenState trooper (Trentemoller Mix)

    Lorsque j’étais encore à Lyon, un samedi après-midi, une DJ mixait dans la rue, lorsque j’ai entendu ce remix, j’ai été obligé de lui demander qui c’était ?! Cela m’arrive encore de l’écouter pour me motiver en début de soirée.

  5. Bruce Springsteen – State Trooper (Trentemøller Mix)

  6. JacquesDans la radio

    J’écoute de plus en plus de chanson en français ce qui n’était pas le cas avant, je trouve qu’il y a une jolie scène intelligente qui est en train de se créer et cela fait plaisir !

  7. Bonnie BananeApologize

    J’adore cette chanson de Bonnie Banane. Elle n’est pas forcément représentative de son travail, mais c’est tellement frais ! J’ai connu Bonnie Banane car j’ai fait le design graphique avec mon studio Les formes associées d’un festival où elle était programmée.

  8. Alex CameronShe’s Mine

    C’est le résultat d’une déambulation youtube qui est parfois positive, pour ma part, c’est assez rare, alors je le partage à mon tour pour ceux qui ne connaissent pas encore Alex Cameron. J’aime particulièrement les mouvements qu’il fait, j’aimerais bien danser avec lui un jour !

  9. KoudlamNegative Creep

    C’est une chanson assez vieille de Koudlam que j’ai pas mal écoutée. Souvent lorsque je suis dans un état un peu bizarre, ces mots me reviennent : I’m pure in my mine and my boby is fine – but in my soul I know, I’m a negative creep.

  10. WarpaintWhiteout

    Cette chanson vient de sortir, elle fait partie du nouvel album Heaps Up de Warpaint. On l’a attendu assez longtemps. L’album Warpaint, sorti 2014 reste tout de même encore notre préféré, il a beaucoup tourné dans notre van justement.

Figures de Pethrol est sorti le 21 octobre chez La Ruche.

Pethrol - Figures