Catégories
News

Jacno, le cancer, c’est de la merde !

Dieu était un fumeur de Havane, Jacno fumait trop de Gitanes…

Né un 3 juillet 1957, son surnom vient du graphiste créateur du célèbre casque gaulois dont il appréciait tant les volutes. Il fonde un des premiers groupe punk français en 1976 avec sa compagne Elli Medeiros, les Stinky Toys qui ouvrira la voie à bien d’autres groupes dans les années 80. Le duo change rapidement de genre et devient le précurseur d’une pop sucrée mais cynique et synthétique entre la naïveté d’une Françoise Hardy (qui lui écrira un texte) et l’électronique métronomique de Kraftwerk. Il compose notamment pour Lio un tube indémodable, Amoureux solitaires (qui n’a pas fredonné une fois Eh toi dis-moi que tu m’aimes Même si c’est un mensonge et qu’on n’a pas une chance La vie est si triste…). Le couple esthète participera ensuite à la BO du film de Rohmer, Les nuits de la pleine lune.

Stinky Toys – Birthday party

Séparé de sa belle uruguayenne, Jacno, le dandy à la Dutronc,  poursuivra une carrière de producteur en découvrant Daho, en réveillant Daniel Darc ou en collaborant avec Higelin et Mareva Galanter. Jacno, figure anachronique dans le showbizz merchandisé actuel prouve que l’on pouvait faire de la variété avec classe, il rejoint parmi les étoiles Fred Chichin et Alain Bashung, eux aussi trop tôt disparus.

Elli et Jacno – Main dans la main (1980)

Jacno – Le Sport

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article
1 réponse sur « Jacno, le cancer, c’est de la merde ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Daho chante Jacno

Daho chante Jacno

Le 6 juin prochain sort un album pour rendre hommage au regretté Jacno, trublion précurseur, dandy zébulon fondateur des Stinky Toys.

Stinky Toys : Game not over !

Les jouets puants respirent encore ! Groupe météorite précurseur mais influent de la galaxie punk française, les Stinky Toys, avec Jacno et Elli Medeiros (qui fit en 1979 la couverture du Melody maker, rare pour des frenchy surtout à l’époque) reviennent en odeur de sainteté puisque Polydor réédite leur premier album brut et sensuel avec…

Plus dans News

François Morel

François Morel chante Yves Marie Le Guilvinec

Pour partir en mer et attendre en musique le film sur les Pogues (Crock of Gold), on se doit d’écouter François Morel qui chante Yves-Marie Le Guilvinec. Placé sous la direction d’Antoine Sahler et accompagné de Juliette et de Bernard Lavilliers, François Morel donne vie à des textes silencieux depuis trop longtemps.
Dominique A

Les contes d’automne de Dominique A

Dominique A sort le 6 novembre Vie étrange chez Cinq7 pour rendre la notre un peu plus supportable. Quatre morceaux figuraient sur l’EP sorti cet été, six autres qui nous font entrevoir peut être la lumière.

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.