Les The Molochs viennent de publier leur premier album et évoluent sur le même créneau que les très bons The Proper Ornaments. Ils sont comme ces derniers : discrets et efficaces.

La semaine dernière, SK* a le béguin pour les The Proper Ornaments (et vous fait gagner des places pour leur concert lyonnais). Cette semaine la rédaction de SK* jette son dévolu sur les deux gars de The Molochs. Ces deux-là ont étudié les compilations Nuggets comme personne et nous renvoient dans les sixties.
Entretien avec Lucas Fitzsimmons de ce duo qui donne un coup de vieux aux Allah-Las.

The Molochs

Comment vous êtes vous retrouvés sur le label Innovative Leisure ?

Lucas Fitzsimmons : Tout d’abord, nous avons rencontré Jonny Bell qui était assez proche de ce label. Ryan le connaissais déjà et je l’ai rencontré juste avant l’enregistrement du disque. Jonny travaille beaucoup avec ce label en dehors du fait qu’il fait partie de leur catalogue avec les Crystal Antlers. Quand nous avons fini l’album, nous avons frappé à la porte d’Innovative Leisure. Hanni El Khatib, le boss du label est venu à un de nos concerts. C’est ainsi que je l’ai rencontré ainsi que Scott et Dan des Tijuana Panthers. J’ai rencontre Nate dans notre résidence Little Joy en mars. Et tout a commencé…

Some Velvet Morning

Pourquoi avoir appelé ce disque America’s Velvet Glory ?

Lucas Fitzsimmons : En toute franchise, il s’agit juste quelques mots que j’ai écrit lorsque je pensais à quelque chose d’autre lors d’une soirée… J’ai oublié que ce que j’avais écrit et j’ai retrouvé le lendemain ces mots. J’ai juste pensé que cela était joli, un peu plus intéressant et vague que les autres idées que nous avions. Si vous essayez de le démonter et de l’analyser, je suis sûr que vous pouvez trouver une signification. C’est aussi agréable de s’accaparer soi-même l’esthétique des mots. C’est comme en peinture : ne regarde pas l’image mais les coups de pinceau.

Comment s’est déroulé l’enregistrement de votre album ?

Lucas Fitzsimmons : Il y a eut des moments difficiles mais l’enregistrement s’est bien passé globalement. Nous y sommes allés en sachant ce que nous voulions et tout était écrit. Il n’y avait, au final, qu’à enregistrer. Jonny a été super et nous a aidés en trouvant des sons qui nous intéressés. Nous n’avions pas les moyens de passer du temps à faire des expérimentations. Et puis nous voulions faire les choses de manière assez instinctive.

Quel est ton meilleur souvenir lié à enregistrement ?

Lucas Fitzsimmons : Les chats de Jonny et ses pizzas au barbecue, le hammam et l’orgue Hammond.

Quelle est l’histoire de la chanson New York ?

Lucas Fitzsimmons : Je ne suis jamais allé à New York mais j’ai aimé l’idée d’avoir une phrase récurrente dans une chanson. Je voulais écrire une chanson qui évoque mon environnement mais je l’ai appelée New York.

The Molochs - America's Velvet Glory

America’s Velvet Glory des The Molochs est disponible via Innovative Leisure Records / Modulor.

The Molochs - America's Velvet Glory

Tracklist : The Molochs - America's Velvet Glory
  1. Ten Thousand
  2. No Control
  3. Charlie's Lips
  4. That's the Trouble with You
  5. The One I Love
  6. Little Stars
  7. No More Cryin
  8. You and Me
  9. New York
  10. I Don't Love You
  11. You Never Learn

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Chromozone

Dark Side Of The Music

George Abitbol, l’homme le plus classe du monde serait heureux d’assister au détournement de films de SF des années 60 lors du ciné-concert, Chromozone 51.
Neptunefootballclub-livingbackwards

Vidéo : Neptune Football Club – Living Backwards

Vivre à l’envers, refaire le match, c’est peut être ce que se disent certains footballeurs en quête d’un Graal jamais atteint. Neptune Football Club nous manquait, il nous offre en exclusivité son tour de manège enchanté avec Living Backwards.
Morganeimbeaud-patineuse

Vidéo : Morgane Imbeaud – Patineuse

Dans le monde du patinage, un adage revient souvent, « quand la vie est dure, enfile tes lacets et patine. » Comment remonter sur la glace d’un monde artistique concurrentiel pour Morgane Imbeaud quand on a connu un burn out ? En s’affranchissant des règles, en se débarrassant des diktats, en étant soi même.

Plus dans Découvertes

G-h-francis Nb

Enjoy G.H.Francis

Pas facile pour G.H.Francis de vivre son jour de courage. The Only Queer In The Van est une confession libératrice sous la forme d’une pop song à la Depeche Mode.
Ana-imdone

Ana n’attend pas !

Ana a tout juste 18 ans et sort un premier titre de rupture langoureux. On n’est pas sérieux quand on a 18 ans ? Pas sûr.
Johncanningyates

Quiet John Canning Yates

6 mois après la mort d’Elliott Smith sortait en 2004 l’unique album d’Ella Guru, le bien nommé The first album et cette cathédrale d’harmonies n’a pas pris une ride. Vingt ans plus tard John Canning Yates revient tranquillement en solitaire avec The Quiet Portraits chez Violette Records.
Shezlng2

Longue vie à Shezlöng !

Syncrétisme sensationnel. Shezlöng « chante et joue des musiques traditionnelles d’Anatolie réarrangées en funk psychédélique. » Bien sûr on connaît Altin Gün ou plus loin dans le temps, Selda Bağcan ou Nese Karabocek avec son Yali Yali remixé par Todd Terje. Voilà que déboule du massif central, l’Anadolu français, Shezlöng qui vous fera chalouper tout l’hiver.