La danse aquatique de Samba De La Muerte

On pique une tête et on nage la brasse coulée dans l'estuaire Samba De La Muerte.

Marine Duchet s’inspire des visuels de l’album Colors et nous fait découvrir une île mystérieuse, peut être Zealandia, ce continent oublié.

Samba De La Muerte - Colors

Discographie

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Cavale

Cavale – Le crocodile, les chouchous et le clitoris

Tout colle. Derrière la confortable banquette émeraude où elle est enfoncée, un crocodile coiffé d’un couvercle de vieille cafetière sur le crâne se donne des airs farceurs ou de joyeux touriste. A sa gauche, deux canards, empaillés comme lui, se disputent la porcelaine d’une tasse toute britannique. Le thé, qui aurait pu s’y trouver, doit […]
Samba de la Muerte @ MaMa Festival, le Divan du Monde, Paris, 14/10/2016

Le marathon MaMa 2016 au rapport

C’est dans le chouette quartier de Pigalle et ses environs que s’organise le MaMa Festival : 3 jours, 120 concerts, 13 salles d’ampleurs tout à fait diverses, où les labels viennent faire souffler un vent de nouveauté sur la scène parisienne, en présentant de nombreuses découvertes françaises et internationales.
Grand Blanc au Marché Gare 2016 © Fabrice Buffart

Grand Blanc voit rouge !

« Merci, cela n’arrive pas tous les soirs des concerts comme ça » s’exclamait, ému, Benoit, l’un des points cardinaux de Grand Blanc à la fin de leur très belle prestation au Marché Gare à Lyon vendredi soir dernier.

Plus dans News

Richard-dawson---pc-kuba-ryniewicz--13---300-dpi

Dawson craque

Notre peasant préféré de Newcastle Richard Dawson chevauche une monture imaginaire pour mieux nous dépayser avec Horse and Rider extrait de son génial dernier album, The Ruby Chord.
Talisco-human

De la nature humaine

Retour sur terre pour Talisco avec un titre, Human qui annonce un nouvel album.
Jeanfelzine-cettefemmeestunmystre

Le Roy Jean

« Ne dépouillez pas la femme de son mystère » écrivait Friedrich Nietzsche. C’est souvent elle qui pourtant nous dépouille de nos certitudes et de nos illusions. Jean Felzine adapte magistralement en français le She’s a Mystery to Me chanté par Roy Orbison paru en 1989 sur son album posthume.
Miossec-mesvoitures

Au volant avec Miossec

Miossec nous conte son épopée automobile. On prend alors la route à rebours où les voitures sont des compagnes, presque des amantes défuntes.