Les Shame devraient être la grosse révélation de janvier 2018. Dignes héritiers de Mark E Smith et bien plus efficaces que la Fat White Family, les Shame réveillent les morts et le catalogue du très chic label Dead Oceans.

Il y a deux ans, Dead Oceans permettait le retour de l’excellent Bill Fay. L’arrivée dans les bureaux de Shame a dû reveiller les stagiaires et le service comptabilité. C’est qu’ils ne passent pas inaperçus nos post punks.
Repérés par les Warpaint et les Slaves, Charlie Steen, Sean Coyle-Smith, Eddie Green, Charlie Forbes et Josh Finerty ont monté leur machine de guerre en 2014 et n’ont eu de cesse de gravir les échelons.Chouchouté par les programmateurs de festivals comme au TINALS cet été, les Shame nous font oublier nos soucis quotidiens et nous font ressortir nos disques de The Fall.

En attendant l’album, voici le dernier clip de nos héros d’aujourd’hui : One Rizla. Plus anglais, tu meurs.

Shame – One Rizla

Songs Of Praise des Shame sera publié le 18 janvier 2018 via Dead Oceans/PIAS.

Les prochains concerts de Shame en France
DateSalleVilleTickets
12 Mar 2021TransbordeurVilleurbanneAcheter un Ticket
13 Mar 2021TransbordeurVilleurbanneAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown

Shame - Songs Of Praise

Shame - Songs Of Praise

Tracklist : Shame - Songs of Praise
  1. Dust on Trial
  2. Concrete
  3. One Rizla
  4. The Lick
  5. Tasteless
  6. Donk
  7. Gold Hold
  8. Friction
  9. Lampoon
  10. Angie

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Shame (on me)

En 2019, les Londoniens de Shame sont toujours vivants et c’est une sacrée bonne nouvelle. En 2018, ces cinq jeunes lads ont débarqué sans prévenir avec le très correct Songs of Praise. Très correct pour un premier album… Et puis il y avait leurs prestations live. Qui elles, étaient et sont toujours merveilleuses.
TINALS 2019

Ça c’est TINALS !

Qu’importe les ‘ronchondoillons’, le TINALS demeure le festival indé incontournable du début de l’été. Malgré le succès et les tentations que cela aurait pu entraîner, ce festival a conservé sa philosophie exprimée dans sa profession de foi : « une programmation dictée uniquement par les coups de cœur dans un cadre verdoyant. De la musique avant…
The Make Up © Fabrice Buffart

Génial TINALS #1 !

Le TINALS 2018 est en approche du 1er au 3 juin avec comme toujours une programmation impressionnante sous le soleil gardois dans l’antre accueillante Paloma ! L’occasion de revenir sur l’énormissime édition 2017 avec les photos de Fabrice Buffart.
Hop Hop Hop 2017

Hop Pop Hop 2017

Encore un très chouette festival de rentrée avec la deuxième édition du Hop Pop Hop à Orléans !

Plus dans Découvertes

Ela Minus

Maximus Ela Minus

Ela Minus est maousse costaud. Pas seulement parce qu’elle vient de Bogotá et a joué dès ses 12 ans et pendant 10 ans de la batterie pour Ratón Pérez, un groupe punk hardcore décolleur de tympan. Elle signe chez Domino un premier album addictif, Acts Of Rebellion, fruit de son expérience à la Berklee College…
OBI © Frank Loriou

La force d’OBI

Obi-Wan Kenobi affirme « l’œil ne voit que la surface des choses, ne t’y fie pas ». Alors il faut écouter OBI et suivre son odyssée jusqu’au collège Maurice-Scève délabré de la Croix Rousse à Lyon, métaphore ironique de nos sociétés sans valeurs.
Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.