Eiffel, c’est Romain Humeau que l’on connaît pour ses diverses collaborations – notamment avec Noir Désir – et pour son album solo sorti en 2005 avec le single “Prend ma main”. Le groupe est en tournée pour promouvoir leur quatrième album studio intitulé A tout moment, avec Bertrant Cantat aux chœurs sur le single. Le groupe a subi quelques changements de formation : Estelle Humeau est maintenant à la basse, Nicolas Courret, le batteur initial a repris sa place et Nicolas Bonnière, ex-membre de Dolly vient compléter le set. En première partie, c’était les Kid Bombardos.

Kid Bombardo

Pour les habitués de Soul Kitchen, les Kid Bombardos ne sont pas inconnus au bataillon. La dernière fois que nous les avions croisés, ils assuraient la première partie de Coming Soon au Café de la Danse : quel bond en avant ! Des influences tirées du Velvet aux Strokes et un arrière-grand-père boxeur, il n’en faut pas plus aux trois frangins et leur ami d’enfance pour monter un groupe. Ils n’ont pas l’air très à l’aise avec le public, le batteur accélère fortement et leurs jam sessions passent un peu pour brouillon. Mais on a bon espoir que leur style déjà bien assertif prenne de la maturité au fil des concerts.

2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos
2009_11_18_kid-bombardos

Eiffel

Le public n’a pas réellement été chauffé par les Kid Bombardos, que le show commence dès la première chanson avec “Minouche”, pour laquelle Romain nous fait un solo de caisse claire. Les pogos hésitants commence sur “Il pleut des cordes” lorsque le guitariste part en live, et le premier slam sera sur “Ma part d’ombre”.

Après “Tu vois loin” qui déchaîne le public et “Mort j’appelle” qui laisse un flottement, Eiffel se lance dans “A tout moment”. Les filles montent sur les épaules des garçons et tout le monde reprend le refrain en chœur ; le guitariste, qui partait déjà en headbang, est maintenant à genoux, pendant que Romain fait des effets de voix. Le résultat est acclamé par la foule, ce qui laisse un temps au groupe pour se remettre avant d’embrayer sur “Sous ton Aile” des plus intenses.

Je m’obstine” met un peu de temps à décoller, mais “Bigger than the Biggest” met de l’huile sur le feu, le guitariste semble possédé et le public crie le refrain. Romain se recule alors avec le micro et et moment de l’ « Etat d’urgence à portée de clic » part dans un délire – une sorte de medley – et joue entre les aigues et les graves avant de reprendre la chanson. Tout le monde reprend son calme pour “Dispersés” dans une lumière bleue.

Avant de retourner la salle avec “Inverse-moi”, Romain prend le temps de remercier sa nouvelle maison de disque. La foule hurle et jumpe sur “Sombre” qui sera le final du concert. Pour le rappel, Romain, qui a l’air hilare, danse sur “Les Yeux Fermés”, puis ignorant les demandes de chansons – certaines de Noir Désir – du public, il enchaîne avec “Ma Blonde”. Pour faire plaisir à ceux qui veulent que ça bouge, il offre sa reprise de “Search & Destroy” des Stooges et finit sur “Hype” sur laquelle le batteur perd les pédales et Romain lance des gros confettis blancs.

Le public rappelle Eiffel une deuxième fois. Romain prend alors le temps d’exprimer sa gratitude: ils ne sont pas habitués à faire deux salles pleines coup sur coup. Il finira le concert sur “Je voudrais pas crever” de Boris Vian, avec en guise de final, un jouet pour enfant qui fait des bruits d’animaux. La réponse du public est une standing ovation.

2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel
2009_11_18_eiffel

Setlist : Minouche / Le Cœur Australie / Il pleut des cordes / Saoul / Ma part d’ombre / Tu vois loin / Mort J’Appelle / A tout moment la rue / Sous Ton Aile / Je M’Obstine / Bigger than the Biggest / Dispersés / Mille Voix Rauques / Inverse-moi / Sombre
Rappel : Les Yeux Fermés / Ma Blonde / Search & Destroy [Stooges] / Hype
Rappel 2 : Je voudrais pas crever [Boris Vian]

Date : 18 novembre 2009
Photographe : Alain G.
Partager cet article
5 réponses sur « photos : Eiffel et Kid Bombardos au Bataclan »

Ce que tu appelles « brouillon » pour les Kid, j’appelle ça « rock » :)
J’ai vraiment aimé leur set et l’énergie qu’ils dégagent. Le truc qu’ils peuvent améliorer c’est effectivement leur attitude « je regarde mes pieds ». Le jour où ils capteront visuellement l’attention du public ils déchireront tout !

Merci pour les photos ! Concert magique !
Elles sont vraiment belles !
Je ne connais pas le photographe mais il plane bien au dessus de nos moyennes,
merci.

Ah ah! Le photograpge n’est autre que Alain, notre bien aimé co-fondateur de Soul Kitchen!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Eiffel

C’est reparti pour un tour avec Eiffel

Sept ans après après Foule Monstre, Eiffel fait son grand retour avec Stupor Machine, une machine à effroi qui devrait attirer tous les fans historiques du groupe et en ramener de nouveaux.

Un pour tous, tous pour Romain Humeau

SK* et Romain Humeau, c’est une vieille histoire d’amour. Depuis bientôt dix ans, la rédaction est présente à chaque sortie du gascon à la boucle d’oreille dorée. Que ce soit avec Eiffel ou en solo, Humeau écrit et joue toujours avec sincérité.
Eiffel - Foule Monstre

Au tour d’Eiffel

Eiffel – Foule Monstre C’est la rentrée pour Eiffel dont l’album Foule Monstre sort le 3 septembre. Lust for power avec Bertrand Cantat est le second titre en écoute après Place de mon coeur. Eiffel sera en concert au Trianon le 28 novembre.
clip : Eiffel - Place de mon coeur

clip : Eiffel – Place de mon coeur

Pas grand chose depuis 2009 et la sortie de A tout moment la rue. Eiffel, le groupe de rock estampillé « héritier de Noir Désir » et emmené par Romain Humeau sortira le 3 Septembre Foule Monstre.

Plus dans Photos de concert

Neptune © Fabrice Buffart

Photos : Neptune – Azajilly – Kayak @ Salle des Rancy, Lyon | 19.09.2020

C’était malgré tout la fête de la musique ce vendredi 18 septembre pour la septième édition du Kiwi festival, tremplin organisé par la Maison pour tous des Rancy à Lyon avec cette année Neptune, Azajilly, Kayak et J’accuse. Un petit air du monde d’avant sous l’oeil bienveillant de Fabrice Buffart.
Martin Luminet et les enfants de l’ALAE

Fabrice Buffart s’expose aux Chants de Mars

Dans le cadre de la 14ème édition du festival Les Chants De Mars à Lyon, Fabrice Buffart proposait à l’espace d’art de la MJC du vieux Lyon, une exposition dévoilant son regard sur ce festival printanier qui irrigue d’habitude les salles lyonnaises d’artistes qui chantent en français. Il aurait été dommage vu les circonstances de…