Les faits d’hiver musicaux de Pharaon de Winter

Les faits d’hiver musicaux de Pharaon de Winter© Philippe Lebruman
Louis - 06/03/2018

Le 9 mars 2018 est le jour de sortie des belles plumes françaises. Dominique A, Chevalrex, Thousand et Pharaon de Winter se sont tous donnés rendez-vous pour nous donner de leurs nouvelles.
Maxime Chamoux, alias Pharaon de Winter nous avait retourné avec son premier disque en 2015. Il revient, accompagné d’Angy Laperdrix avec un EP, L’habitacle. On aime voyager avec ce Pharaon… A l’abri de l’habitacle, on découvre un paysage de faits divers accompagné par Chamoux et son piano.

Trois ans se sont écoulés depuis la parution du premier album de Pharaon de Winter… Comment est né cet EP ?

Maxime Chamoux : Je suis à peu près aux deux-tiers de l’écriture du prochain album, qui ne sortira donc pas avant la mi-2019. Or, cinq ans sans rien sortir, ça me semblait très long, d’autant que j’avais ces chansons et que j’en étais assez fier. Ce mini-album constitue donc une forme de point intermédiaire entre les deux albums.

Pharaon de Winter – L’ Homme de la maison (Recette du coq au vin)

D’ailleurs pourquoi un EP ?

Parce que j’aime bien ce format. Il permet de faire des pas de côté sans épuiser un concept. En l’occurence ici, la formule piano/voix fonctionne bien sur cinq titres. Pas sûr que ce soit digeste sur dix ou douze morceaux. Et puis il y a un côté « si vous l’avez vu passer tant mieux, sinon tant pis pour vous » que j’aime bien.

Tu m’avais confessé aimer les disques de rupture, les disques qui voient les artistes tracer une autre voie. On y est avec L’habitacle. On pouvait s’attendre à tout sauf à cette forme très dépouillée. Pourquoi avoir enregistré sous cette forme de piano/voix ?

J’avais ce petit stock de morceaux que j’aimais bien. Nous sommes en train de les travailler avec le groupe mais je me disais qu’ils fonctionnaient bien aussi dans leur formule originelle, au piano. Par ailleurs, il y avait une petite dimension « défi » qui me tentait assez: enregistrer ces morceaux dans les conditions du direct, piano et voix en même temps. « À l’ancienne », si on veut. J’ai l’impression qu’aujourd’hui la production a un peu trop pris le pas sur le songwriting. Ça n’est pas un hasard d’ailleurs si on dit « du bon son ». Non pas que je sous-estime l’importance de la production (on lui a d’ailleurs accordé une grande importance ici), mais je voulais vraiment mettre l’accent sur le squelette, ce qui fait une chanson.

Ton premier album avait été écrit (ou enregistré) près de la mer… Pour L’habitacle, tout s’est passé à Villetaneuse. C’est un peu moins sexy. C’était plus pratique pour toi ?

À vrai dire, le précédent album a lui aussi été enregistré à Villetaneuse ! Nous avions simplement fait plusieurs sessions de travail sur la Côte d’Azur qui avaient donné certaines couleurs à l’album. Et puis d’accord c’est Villetaneuse, mais c’est surtout les mythiques studios Vogue dans lesquels des gens comme Miles Davis sont venus enregistrer… C’est un endroit magnifique. Il y a deux salles de prise : une petite avec un son très mat dans lequel nous avons enregistré l’album, et une autre, immense, très « roomy » dans laquelle on a enregistré cet EP en une journée. J’ai vraiment de la chance d’avoir eu de tels endroits à ma disposition.

Angy Laperdrix est à la manœuvre sur ce disque. Comment vous-êtes vous rencontrés ?

Par des amis communs : Dorian Pimpernel, The Rodeo, Halo Maud. Et puis nous avions enregistré un morceau ensemble pour la compilation des 10 ans du Motel, qui sort début avril, et ça s’était vraiment très bien passé. C’est quelqu’un d’assez obsessionnel sur certaines questions d’esthétique pop – ce qui me convient tout à fait – et en même temps de très ouvert. Il comprend très vite les choses, même avec des gens qui, comme moi, n’ont pas toujours le vocabulaire technique. Pour moi, ce sont les qualités qui font les très bons ingénieurs du son.

L’habitacle traite des faits divers. Pourquoi écrire sur ce thème ?

Parce que cela me passionne. Je regarde toutes les émissions sur le sujet, tous les documentaires, je lis tout ce que je peux. On peut même dire que certaines affaires m’obsèdent un peu ; on n’est parfois pas loin de vraies enquêtes. En tout cas il y a des voyages. Mais je ne suis pas du tout fasciné par l’aspect morbide de ces histoires : savoir comment untel a découpé untel, en combien de morceaux, etc. Ce qui m’intéresse là-dedans, c’est la manière dont l’enfermement mental qui caractérise un certain nombre de ces affaires s’incarnait de manière très concrète. Par exemple, l’enfermement de Jean-Claude Romand dans son terrible mensonge s’illustrait dans les journées entières qu’il passait cloîtré dans sa voiture, sur des parkings anonymes. C’est cette dimension d’expériences-limites chez des gens « ordinaires », « banals » qui m’intéresse. Et à l’inverse, j’ai essayé de trouver dans certaines de ces affaires extraordinaires (au sens premier) ce qui, justement, relevait d’une certaine banalité : une journée passée dans une voiture, la figure des voisins qu’on interroge au JT après un drame dans le quartier, etc. Non pas pour les banaliser, mais au contraire, pour déterrer ce que ces situations grises et banales ont de potentiellement mystérieux, violent, dangereux.

Thousand arrive à caser Robert Ménard dans un de ses refrains, Pharaon de Winter fait une chanson sur Jean Claude Romand.. Enfin sur ce qui peut se passer dans sa tête quand il est en voiture… Vous vous êtes donnés le mot ?

Le mot pour… ? Je ne suis pas sûr qu’on utilise ces deux figures de la même manière. J’ai l’impression que dans sa chanson, Thousand utilise le nom de Ménard un peu comme une vanne, ou tout de moins comme un repoussoir. Ça n’est donc pas vraiment la même démarche – mais peut-être que je me trompe complètement. À part ça, que dire ? L’époque est sombre…

Tu vas les défendre sur scène ?

Il va y avoir quelques concerts piano voix au printemps oui. Nous sommes par ailleurs sans tourneur actuellement – avis aux amateurs.

L’habitacle de Pharaon de Winter sera publié le 9 mars 2018 chez Vietnam / Because.

Pharaon de Winter - L'Habitacle

Tracklist : Pharaon de Winter - L'habitacle
  1. L'homme de la maison
  2. L'habitacle
  3. On parle de toi
  4. Le mois d’août
  5. Les enfants; retravaillés

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…

Back To December Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…

5 questions à … BEBLY

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…

This is The End…

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.

5 questions à … Bruises

5 questions à … Bruises

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bruises sur le point de sortir un premier EP, Sexymental le 15 mai. Et cela bruisse pour Bruises et sa pop…

5 questions à … Grand Parc

5 questions à … Grand Parc

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Grand Parc qui s’ouvre vers de nouveaux horizons en français avec un EP, Pull Noir à enfiler le 15 mai. Le…

5 questions à … Saint DX

5 questions à … Saint DX

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Saint DX, patron d’une néo pop sensuelle classée X. Mais le romantisme n’est pas loin avec ses affres, l’inconstance des sentiments…

[2000 – 2020] Est-ce que tu… connais les Dusty Trails ?

[2000 – 2020] Est-ce que tu… connais les Dusty Trails ?

En 2000, on attendait qu’une chose : un nouveau disque des Breeders. Il aura fallu attendre encore deux ans pour découvrir Title K, un album sous-estimé par la presse et surtout le public. Pour patienter, le triumvirat Deal-Wiggs-Deal nous offrit des disques solos aussi solides que le refrain de Divine Hammer. On était encore sous…

5 questions à … NEEV

5 questions à … NEEV

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de NEEV qui vient du Portugal, révélé en 2016 par le carton du single Breathe aux côtés du trio électro Norvégien Seeb.…

[2000 – 2020] Boxing Doves

[2000 – 2020] Boxing Doves

Manchester – Février 2000 : Standing on the Shoulder of Giants vient confirmer ce que tout le monde craignait : Noel Gallagher est à sec et il va falloir faire sans lui. Le Nord a la gueule de bois. Après 6 ans de règne sans aucun partage, Oasis se saborde mais tente de rester tout…

5 questions à … Swan Melani

5 questions à … Swan Melani

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Swan Melani, Ovni musical qui surgit en pleine guerre des mondes. Martien vocal, Swan Melani crée un univers où glissent majestueusement…

5 questions à … Glass Museum

5 questions à … Glass Museum

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Glass Museum alors que l’on est privé de musées, de verres et de voyages. Le duo belge vient de sortir un…

5 questions à … Moja

5 questions à … Moja

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moja, bourlingueur musical, fenêtre grande ouverte sur des paysages pigmentés. Home leur nouvel EP après One, leur première échappée sort le…

[2000 – 2020] Studios (Ed) Harcourt

[2000 – 2020] Studios (Ed) Harcourt

On l’a aperçu sur scène aux côtés des Libertines et de Marianne Faithfull. On l’entendra bientôt aux côtés de Mark Lanegan sur un des titres de Straight Songs of sorrow. Et on va surtout réécouter Maplewood, qui fête cette année ses 20 ans. Ce premier disque, paru chez Heavenly Recordings, fut le début d’une discographie…

5 questions à … TV Party

5 questions à … TV Party

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de TV Party qui sort un premier EP, Dark Heart ce 17 avril. Joshua Spacek (ex Monarques) a quitté l’Oregon pour la…

5 questions à … Nerlov

5 questions à … Nerlov

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Nerlov qui sort un EP, non une déclaration, Je vous aime tous. Bon, pas sûr que cela soit encore le cas…

[Micro-Photos] Pictures David Arnoff Taught Us

[Micro-Photos] Pictures David Arnoff Taught Us

En 1979, Lux Interior, Poison Ivy Rorschach, Bryan Gregory et Nick Knox publièrent Gravest Hits, un EP infernal enregistré deux ans plus tôt à Memphis qui ne reçut pas le succès escompté. Originaires des quatre coins de l’Amérique (Ivy de Sacremento, Lux d’Akron, Bryan de Detroit et Nick de Cleveland), les Cramps décidèrent, sous l’impulsion…

5 questions à … Macadam Crocodile

5 questions à … Macadam Crocodile

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Macadam Crocodile qui sort un EP live enregistré au Badaboum le 22 mai chez Allo Floride. Car c’est sur scène qu’il…

5 questions à … GRANDE

5 questions à … GRANDE

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de GRANDE qui nous donne de la tension avec leur récent EP, Chasing the geant . Mais les démons et les fantômes…

5 questions à … Goodbye Moscow

5 questions à … Goodbye Moscow

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Goodbye Moscow, projet du néo lyonnais Benjamin Hutter marqué par son aventure russe. Il vient de sortir un premier album, L’Univers,…

A ne pas rater dans Interviews !