Catégories
Chroniques d'albums

Tracyanne & Danny – Tracyanne & Danny

C’est l’heure du grand retour de Tracyanne Campbell ! Après la fin brutale de Camera Obscura (dans des conditions tragiques), l’Écossaise était devenue silencieuse. Elle retrouve le plaisir de chanter grâce à Danny Coughlan de Crybaby. Et nous retrouvons le plaisir d’écouter sa musique.

On remerciera donc Francis Macdonald, batteur des Teenage Fanclub et manager de feu Camera Obsbcura d’avoir eu l’idée de mettre dans le studio d’Edwyn Collins nos deux héros du jour (voire de l’année). Dans les murs de Clashnarrow, garçonnière de l’ex leader d’Orange Juice, le duo a eu les moyens de produire un disque d’une rare élégance qui rend hommage à Dion et qui fait un clin d’œil à Serge Gainsbourg.

Tracyanne & Danny – Alabama

Tracyanne ouvre les hostilités avec Home & Dry en susurrant à notre oreille « Cry, cry, cry »… Après avoir pleuré sur cette ritournelle pop, on file découvrir l’alliance parfaite de ses deux voix (It Can’t Be Love Unless It Hurts) qui se connurent il y a quelques années. Il faut se faufiler au milieu du disque et écouter Alabama et la chanson Jacqueline qui arrive l’espace d’un instant à nous faire oublier la Jacqueline de The Coral. C’est dire l’exploit de ce disque !

Tracyanne & Danny de Tracyanne & Danny sera disponible le 25 mai 2018 chez Merge Records/Differ-ant.

Tracyanne & Danny

Tracklist : Tracyanne & Danny - Tracyanne & Danny
  1. Home & Dry
  2. It Can’t Be Love Unless It Hurts
  3. Deep in the Night
  4. Alabama
  5. Jacqueline
  6. 2006
  7. The Honeymooners
  8. Anybody Else
  9. Cellophane Girl
  10. O’Keeffe

Tracyanne & Danny – Tracyanne & Danny4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Thruston Moore © Louis Teyssedou

Thurston Moore, la symbolique du feu

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire est le disque qui devrait faire aimer la musique de Thurston Moore à ceux qui ont détesté les disques de Sonic Youth pendant les années…
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.
Will Butler

Will Butler : le choc des générations

Will Butler ferme peut-être ses yeux. Mais nous, on ouvre grand nos oreilles. Dix ans après la sortie de The Suburbs, la fratrie Butler suscite toujours l’intérêt même quand elle évolue en solo. Avec Generations, Will Butler signe un grand disque.

Bleu comme Mould

Bob Mould n’est pas content. D’ailleurs, a-t-il déjà été heureux ? L’ex –Hüsker Dü reviendra à la rentrée avec son quatorzième disque. Et il n’est vraiment pas content.
Louis Arlette - La Maladie d'Amour - Live (Jean-Louis Murat)

[EXCLU] Vidéo : Louis Arlette – La Maladie d’Amour – Live (Jean-Louis Murat)

Louis Arlette a toujours le sourire carnivore. Avec Des ruines et des poèmes, il se mesure aux plus grands avec un deuxième disque d’une terrible beauté cathartique où il nous balade (sans pendus) le long de ses chemins tortueux. On pense aux contrastes d’un peintre qui « était venu pour détruire la peinture » ou à la…

Plus dans Chroniques d'albums

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée Jim James, de Bill Frisell, de Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
The Lemonheads - Lovey

The Lemonheads – Lovey

Lovey, le premier disque des Lemonheads pour Atlantic est réédité par les Anglais de Fire Records. Et trente ans plus tard, le constat est accablant : Evan Dando avait toutes les cartes en main pour régner sur les années 90. Malheureusement, la voie prise ne fut pas la bonne.
Andy Bell

Andy Bell – The View From Halfway Down

Andy Bell s’offre son premier album solo pour ses 50 ans et nous fait un joli cadeau. The View From Halfway Down, enregistré avec Gem Archer (Oasis), est un disque aux allures modestes mais qui fait le travail comme les grands.
StrawberrySeas_LP_Cover

Strawberry Seas – Strawberry Seas

2020 est une l’année horrible par excellence. La Covid, les élections américaines, les inondations… Le meilleur moyen pour quitter la tête haute cette année infernale est le disque des Strawberry Seas.
idles-ultra-mono

Idles – Ultra Mono

Plus finaud que Brutalism et Joy As An Act Of Resistance, Ultra Mono devrait (enfin) consacrer les Idles et leur permettre d’étendre un peu plus leur empire qui n’a de cesse de s’étendre depuis leurs débuts.
Bob Mould - Blue Hearts

Bob Mould – Blue Hearts

2020 est une année terrible. Elle aura même réussi à (re)mettre Bob Mould en colère. Le résultat s’appelle Blue Hearts et fait écho à Zen Arcade, le grand disque d’Hüsker Dü.