[Micro-Photos] Mark Baker, pacifiquement votre

The Pale Fountains© Mark Baker
Louis - 17/06/2018

Mick Head a toujours choisi avec soin ses photographes et ses graphistes. Avant qu’il ne fasse confiance à Pascal Blua et avant qu’il ne jette son dévolu sur les photographies d’Ainscough (Here’s Tom With The Weather), le leader des Pale Fountains impressionna tout le monde avec l’artwork de Pacific Street. La légende qui entoure la photographie de Mario De Biasi utilisée pour la pochette, le soin apporté à la typographie… Tout était réuni, avec la musique, pour faire de Pacific Street un disque de légende.

Et puis il y avait ces photos des Palies. Alors que les premières notes de Reach raisonnaient à jamais dans notre salon et dans notre tête, on découvrait les visages de nos héros. Dépassant à peine la vingtaine (John Head devait avoir 16 ans), les membres des Pale Fountains avaient quitté leur Liverpool natale pour conquérir Londres. Signés pour une petite fortune chez Virgin, ils furent pris en photo par Mark Baker le temps d’un après-midi. Voici l’histoire de ces clichés.

Comment as-tu rencontré les Pale Fountains ?

Mark Baker : J’ai rencontré pour la première fois les Palies au printemps 1982. Je louais une maison sur Beck Road à Hackney East London avec Patrick Moore aka Phillip Hoare. C’était un acheteur de singles indépendant pour Virgin Records et il venait de passer chez Rough Trade. Il avait fait la connaissance Michel Duval, le fondateur des Disques Du Crépuscule et ils avaient décidé de créer le label anglais Operation Twilight. 11 Beck Road était donc devenu le quartier général de l’opération Twilight et plusieurs groupes du label venaient se reposer ici après avoir jouer leurs concerts londoniens. Les Palies, que Patrick avaient signé, étaient l’un d’entre eux.

https://www.youtube.com/watch?v=svsX8NdfCsE

The Pale Fountains

Où as-tu prises ces photographies ?

Les Palies ont ensuite été signés par Virgin Records qui les a installés dans un appartement au-dessus d’une pharmacie à Golders Green lorsqu’ils enregistraient Pacific Street. J’étudiais la photographie au Salisbury College of Art et rendais visite à Mick et Chris quand ils séjournaient à Londres. Nous avons mis en place la session et nous avons tout improvisé. J’avais emprunté quelques spots au collège.

Quel appareil as-tu utilisé pour ces clichés ? Et quel type de pellicule as-tu utilisé ?

J’avais un appareil photo Contax 35mm et je shoote toujours avec un objectif Carl Zeiss 35mm. Pour la pellicule, j’ai choisi sur une Trix. Ma préférée ce jour-là…

Quelle était l’atmosphère dans le groupe ce jour-là ?

Nous étions fondamentalement tous juste de bons amis, donc c’était l’une des photos les plus faciles que j’ai jamais faites. C’était aussi ma première commande pour un grand label. Après la sortie de Pacific Street, je les ai persuadés de venir se produire au Salisbury Art College. J’étais dans un groupe formé à la hâte avec mon partenaire à l’époque et nous les avons soutenus. Plus tard, jouer du tambourin dans leur ensemble!

The Pale Fountains

Quel est ton meilleur souvenir ?

Toute la session était un souvenir préféré. C’était juste des copains qui passaient une soirée à boire des bières et à essayer de trouver de superbes photos. Chris McCaffery était un hôte génial et Andy et Tom étaient une excellente compagnie tout comme Mick.

Quelle est ta chanson préférée des Paleys ?

Ah c’est une question très difficile ! Natural est l’une de mes préférées. C’est une chanson tellement optimiste et c’est la chanson que j’ai joué au tambourin sur scène avec eux plusieurs fois. Jeans Not Happening est un morceau génial, le clip est un classique et il y a de jolies images de Biff. Le travail de guitare est génial, tout comme la production de Ian Broudie. Mais il faudrait que ce soit Something on my Mind parce que ça a été publié via Operation Twilight, Mick était bien dans la bossa nova à ce moment-là et ça s’entend sur le morceau. Cela me fait aussi penser à une vie vraiment innocente à Beck Road avec tout l’équipage de Twilight à l’été 82. Patrick a dessiné la pochette avec Dave Baker… Des jours heureux.

The Pale Fountains - Pacific Street

Pacific Street des The Pale Fountains est disponible chez Virgin.
Les photographies de cet article sont la propriété de Mark Baker.
The Pale Fountains -Pacific Street

Tracklist : The Pale Fountains - Pacific Street
  1. Reach
  2. Something On My Mind
  3. Unless
  4. Southbound Excursion
  5. Natural
  6. Faithful Pillow Pt. 1
  7. (Don't Let Your Love) Start A War
  8. Beyond Fridays Field
  9. Abergele Next Time
  10. Crazier
  11. Faithful Pillow Pt. 2

English text

How did you meet the Pale Fountains ?

Mark Baker : First met the Palies in the spring of 1982. I was sharing a house in Beck Road in Hackney East London with Patrick Moore aka the author Phillip Hoare. He was independent singles buyer for Virgin Records and had just moved over to the same role at Rough Trade. He had got to know the founder of Les Disques Du Crepescule Michel Duval and they had decided to set up the uk label Operation Twilight. 11 Beck Road had effectively become Operation Twilights HQ and several bands on the roster would crash here when playing London gigs. The Palies were one of them and Patrick’s signing.

Where did you shoot the pictures of Pacific Street ?

The Palies were later signed by Virgin Records who set them up with a flat above a chemists in Golders Green while they were recording Pacific Street. I was studying photography by now at Salisbury College of Art and would visit Mick and Chris their when back in London. We set up the shots their and just improvised. I’d borrowed some lights from art college.

Which camera did you use ? Which film ?

I had a Contax 35mm Camera and always Shot with a Carl Zeis 35mm lens. I used Kodak Tri-x my preferred analogue choice to this day.

Do you remember the mood in the band ?

We were basically all just good friends so it was one of the easiest shoots I’ve ever done. It was also my first commission for a major record label. After Pacific Street was released I persuaded them to come and perform at Salisbury Art College. I was in a hastily formed band with my partner at the time and we supported them. Later playing tambourine in their set!

What are your favorite memory about this shooting ?

The whole session was a favourite memory. It was just mates spending an evening drinking some beers and trying to come up with some great photos. Chris McCaffery was a genial host and Andy and Tom were great company as was Mick.

What’s your favorite song of The Palies ?

Ah that’s such a difficult question! Natural is one of my favourites. It’s so upbeat and that’s the song I played the Tambourine on stage with them a couple of times. Jeans Not Happening is an awesome track the videos a classic and there’s some lovely footage of Biff.The guitar work is awesome as is Ian Broudies production. But it would have to be Something on my Mind because that was released on Operation Twilight, Mick was well into Bossa Nova at the time and that comes through on the track. It also reminds me of a really innocent time living in Beck Road with all the Twilight crew in the summer of 82. Patrick designed the sleeve along with Dave Baker….Happy Days!

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

Primates

5 questions à … Primates

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Primates avec un nouveau titre, Ins & Outs en exclusivité avec de la danse, des baisers, beaucoup d’amour et encore des…

5 questions à … Hyperculte

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Hyperculte qui avec un tel nom se doit d’assurer. Et c’est le cas de la pop transgénique de ce duo suisse qui…

Wonderful Water Is Wet !

Theo Hakola (Orchestre Rouge, Passion Fodder) sera de retour l’an prochain avec Water Is Wet, un disque sombre et élégant.

Idéal Ludéal

Ludéal sera de retour l’année prochaine avec son cinquième album. A la confluence de la fantaisie militaire de Bashung et des Berceaux de Fauré, ce nouveau disque devrait séduire tous les esthètes de France et de Navarre.

arah Mikovski_Arsene Marquis_HD-3

5 questions à … Sarah Mikovski

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sarah Mikovski de retour de Bora Bora en partance pour le Pôle Nord, son premier album à paraître le 14 février…

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2

5 questions à … Octave Noire

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020…

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

Miossec

Miossec – Discuter

10 avril 1995. Il y a bientôt 25 ans, celui qui est tombé nez à nez avec Non non non non (je ne suis plus saoul) a toujours Le Cul par Terre. Miossec s’en est relevé. En 2019, le Brestois a sorti onze albums et est toujours aussi passionnant sur disque comme sur scène.

Photo Presse - Leon Newars

[EXCLU] 5 questions à … Leon Newars

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Leon Newars , anagramme de New-Orleans, ce qui veut tout dire de la nature du projet du Bordelais Vincent Pollet-Villard et…

L’art d’être Camilla Sparksss

Échappée de Peter Kernel, Barbara Lehnhoff aka Camilla Sparksss a publié cette année Brutal, suite sans concession de For You The Wild (2014).

Bandit Bandit

5 questions à … Bandit Bandit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bandit Bandit qui a déjà fait du chemin avec un premier EP et quelques concerts crasseux et torrides. Leur playlist est…

Juan Wauters

5 questions à … Juan Wauters

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Juan Wauters en provenance de Montevideo, Uruguay mais citoyen de la République libre de Jackson Heights, NY, quartier cosmopolite par excellence…

Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian

Delphine Ghosarossian réunit ses beaux clichés dans un livre élégant et conséquent. Faces of Sound réunit les bouilles de Thurston Moore (Sonic Youth) ou d’Irak Kaplan (Yo La Tengo) de Brett Anderson (Suede). Et en plus de photographier Sir Brett, Ghosarossian fait parler Bernard Butler (et d’autres) sur leur relation à leur image et au…

© Clara Ozem

[EXCLU] 5 questions à … Johnnie Carwash

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Johnnie Carwash dont le nom réveille nos sens et nos tuyaux d’arrosage. Normal, leur mère est punk et vivante ! Le…

Jim Jones

Jim Jones toujours au top !

Jim Jones avait fait exploser la maison avec son premier groupe, The Jim Jones Revue. Et alors qu’on ne s’était pas tout à fait remis de Burning Your House Down, Jim Jones a mis au placard sa Revue et est revenu encore plus fort avec Jim Jones And The Righteous Mind. Jim Jones, Gavin Jay,…

The Fat Badgers © Bartosch Salmanski

5 questions à … The Fat Badgers

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de The Fat Badgers, le groupe qui fait danser l’Alsace et bientôt le monde avec leur premier album Soul Train le 29…

A ne pas rater dans Interviews !