Catégories
Interviews

[Micro-Photos] Mark Baker, pacifiquement votre

© Mark Baker

Mick Head a toujours choisi avec soin ses photographes et ses graphistes. Avant qu’il ne fasse confiance à Pascal Blua et avant qu’il ne jette son dévolu sur les photographies d’Ainscough (Here’s Tom With The Weather), le leader des Pale Fountains impressionna tout le monde avec l’artwork de Pacific Street. La légende qui entoure la photographie de Mario De Biasi utilisée pour la pochette, le soin apporté à la typographie… Tout était réuni, avec la musique, pour faire de Pacific Street un disque de légende.

Et puis il y avait ces photos des Palies. Alors que les premières notes de Reach raisonnaient à jamais dans notre salon et dans notre tête, on découvrait les visages de nos héros. Dépassant à peine la vingtaine (John Head devait avoir 16 ans), les membres des Pale Fountains avaient quitté leur Liverpool natale pour conquérir Londres. Signés pour une petite fortune chez Virgin, ils furent pris en photo par Mark Baker le temps d’un après-midi. Voici l’histoire de ces clichés.

Comment as-tu rencontré les Pale Fountains ?

Mark Baker : J’ai rencontré pour la première fois les Palies au printemps 1982. Je louais une maison sur Beck Road à Hackney East London avec Patrick Moore aka Phillip Hoare. C’était un acheteur de singles indépendant pour Virgin Records et il venait de passer chez Rough Trade. Il avait fait la connaissance Michel Duval, le fondateur des Disques Du Crépuscule et ils avaient décidé de créer le label anglais Operation Twilight. 11 Beck Road était donc devenu le quartier général de l’opération Twilight et plusieurs groupes du label venaient se reposer ici après avoir jouer leurs concerts londoniens. Les Palies, que Patrick avaient signé, étaient l’un d’entre eux.

https://www.youtube.com/watch?v=svsX8NdfCsE

The Pale Fountains

Où as-tu prises ces photographies ?

Les Palies ont ensuite été signés par Virgin Records qui les a installés dans un appartement au-dessus d’une pharmacie à Golders Green lorsqu’ils enregistraient Pacific Street. J’étudiais la photographie au Salisbury College of Art et rendais visite à Mick et Chris quand ils séjournaient à Londres. Nous avons mis en place la session et nous avons tout improvisé. J’avais emprunté quelques spots au collège.

Quel appareil as-tu utilisé pour ces clichés ? Et quel type de pellicule as-tu utilisé ?

J’avais un appareil photo Contax 35mm et je shoote toujours avec un objectif Carl Zeiss 35mm. Pour la pellicule, j’ai choisi sur une Trix. Ma préférée ce jour-là…

Quelle était l’atmosphère dans le groupe ce jour-là ?

Nous étions fondamentalement tous juste de bons amis, donc c’était l’une des photos les plus faciles que j’ai jamais faites. C’était aussi ma première commande pour un grand label. Après la sortie de Pacific Street, je les ai persuadés de venir se produire au Salisbury Art College. J’étais dans un groupe formé à la hâte avec mon partenaire à l’époque et nous les avons soutenus. Plus tard, jouer du tambourin dans leur ensemble!

The Pale Fountains

Quel est ton meilleur souvenir ?

Toute la session était un souvenir préféré. C’était juste des copains qui passaient une soirée à boire des bières et à essayer de trouver de superbes photos. Chris McCaffery était un hôte génial et Andy et Tom étaient une excellente compagnie tout comme Mick.

Quelle est ta chanson préférée des Paleys ?

Ah c’est une question très difficile ! Natural est l’une de mes préférées. C’est une chanson tellement optimiste et c’est la chanson que j’ai joué au tambourin sur scène avec eux plusieurs fois. Jeans Not Happening est un morceau génial, le clip est un classique et il y a de jolies images de Biff. Le travail de guitare est génial, tout comme la production de Ian Broudie. Mais il faudrait que ce soit Something on my Mind parce que ça a été publié via Operation Twilight, Mick était bien dans la bossa nova à ce moment-là et ça s’entend sur le morceau. Cela me fait aussi penser à une vie vraiment innocente à Beck Road avec tout l’équipage de Twilight à l’été 82. Patrick a dessiné la pochette avec Dave Baker… Des jours heureux.

The Pale Fountains - Pacific Street

Pacific Street des The Pale Fountains est disponible chez Virgin.
Les photographies de cet article sont la propriété de Mark Baker.
The Pale Fountains -Pacific Street

Tracklist : The Pale Fountains - Pacific Street
  1. Reach
  2. Something On My Mind
  3. Unless
  4. Southbound Excursion
  5. Natural
  6. Faithful Pillow Pt. 1
  7. (Don't Let Your Love) Start A War
  8. Beyond Fridays Field
  9. Abergele Next Time
  10. Crazier
  11. Faithful Pillow Pt. 2

English text

How did you meet the Pale Fountains ?

Mark Baker : First met the Palies in the spring of 1982. I was sharing a house in Beck Road in Hackney East London with Patrick Moore aka the author Phillip Hoare. He was independent singles buyer for Virgin Records and had just moved over to the same role at Rough Trade. He had got to know the founder of Les Disques Du Crepescule Michel Duval and they had decided to set up the uk label Operation Twilight. 11 Beck Road had effectively become Operation Twilights HQ and several bands on the roster would crash here when playing London gigs. The Palies were one of them and Patrick’s signing.

Where did you shoot the pictures of Pacific Street ?

The Palies were later signed by Virgin Records who set them up with a flat above a chemists in Golders Green while they were recording Pacific Street. I was studying photography by now at Salisbury College of Art and would visit Mick and Chris their when back in London. We set up the shots their and just improvised. I’d borrowed some lights from art college.

Which camera did you use ? Which film ?

I had a Contax 35mm Camera and always Shot with a Carl Zeis 35mm lens. I used Kodak Tri-x my preferred analogue choice to this day.

Do you remember the mood in the band ?

We were basically all just good friends so it was one of the easiest shoots I’ve ever done. It was also my first commission for a major record label. After Pacific Street was released I persuaded them to come and perform at Salisbury Art College. I was in a hastily formed band with my partner at the time and we supported them. Later playing tambourine in their set!

What are your favorite memory about this shooting ?

The whole session was a favourite memory. It was just mates spending an evening drinking some beers and trying to come up with some great photos. Chris McCaffery was a genial host and Andy and Tom were great company as was Mick.

What’s your favorite song of The Palies ?

Ah that’s such a difficult question! Natural is one of my favourites. It’s so upbeat and that’s the song I played the Tambourine on stage with them a couple of times. Jeans Not Happening is an awesome track the videos a classic and there’s some lovely footage of Biff.The guitar work is awesome as is Ian Broudies production. But it would have to be Something on my Mind because that was released on Operation Twilight, Mick was well into Bossa Nova at the time and that comes through on the track. It also reminds me of a really innocent time living in Beck Road with all the Twilight crew in the summer of 82. Patrick designed the sleeve along with Dave Baker….Happy Days!

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.

Vibrer avec Mel Bowen !

Mel Bowen donne enfin une suite à son EP Everyday’s A Holiday ! L’ex Mercury 13 revient avec un nouvel EP qui devrait adoucir l’été et nous faire rêver de la Mersey.

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
The Apartments - No Song, No Spell, No Madrigal

Et Pascal Blua exposa

Pascal Blua exposera du 3 au 22 février dans le cadre du festival Hibernarock à Aurillac une sélection de ses travaux graphiques pour la musique.
Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.
Nesles © Thomas Salva

Nesles Île en mer

Nesles fait sa rentrée avec un clip et un festival. On ne s’ennuie jamais avec Nesles.

Plus dans Interviews

yves marie bellot © Fabrice Buffart

5 questions à … Yves marie belloT

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Yves marie belloT qui s’apprête à faire le grand saut avec un deuxième album, Grand Plongeoir. Paroles simples et intimes, mélodies délicates,…
La Pietà - Studio (C) Cedrick Nöt (52)

5 questions à … La Pietà

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de La Pietà qui nous offre l’exclusivité de son nouveau titre, Pas désolé, mis somptueusement en images et en 3D par Julien…
Al Qasar

[MaMA 2020] 5 questions à … Al-Qasar

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Al-Qasar qui aurait du ambiancer le MaMA festival avec son rock psyché venu d’ailleurs. Alors on se contentera pour l’instant de…
Thruston Moore © Louis Teyssedou

Thurston Moore, la symbolique du feu

Enregistré à Londres avec Debbie Googe de My Bloody Valentine, Steve Shelley de feu Sonic Youth, Jon Leidecker aka ‘Wobbly’ de Negativland, James Sedwards et Jem Doulton, By The Fire est le disque qui devrait faire aimer la musique de Thurston Moore à ceux qui ont détesté les disques de Sonic Youth pendant les années…
Fantomes © Lou Beauchard

[MaMA 2020] 5 questions à … Fantômes

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Fantômes qui hante nos années 90 avec City at Night et le 6 octobre leur nouveau titre Sometimes à découvrir au…
THERESE © Marilyn Mugot

5 questions à … Thérèse

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Thérèse la méphitique avec son titre vénéneux et addictif T.O.X.I.C qui fait chevaucher les licornes pour mieux se libérer des entraves.…

5 questions à … MASSTØ

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des MASSTØ, trio amiénois qui fait du blues et de la soul comme personne et qu’il faudra impérativement découvrir au Crossroads Festival…