Catégories
Découvertes

Tomemitsu sans dessus dessous

Tomemitsu serait-il le secret le mieux gardé d’Echo Park, L.A ? Marten Roark quand il ne bosse pas à l’hôpital crée des « bedroom pop songs » minimalistes désarmantes. Ses chansons sont des polaroids intimes que l’on découvre presque par infraction. On entre dans cet univers par une porte dérobée, comme un rayon de lumière en fin d’après midi, au sortir d’une sieste rêveuse et vaporeuse.

Pas facile de suivre Tomemitsu. Un pseudo aux sonorités japonaises, des racines brésiliennes, des influences allant de Thelonious Monk à George Harrison en passant par Brian Eno, Joao Gilberto ou Kurt Cobain, deux albums au compteur, m_o_d_e_s (2013) et Loaf eyes (2015), quelques EP et cassettes dont The cave cette année, tous fascinants et épuisés, des synchronisations, une reprise du Little planes de VedeTT puisque tous les deux chez le défricheur label lyonnais Echo Orange.

Tomemitsu - m_o_d_e_s

Un parcours sinueux et séduisant comme ce nouvel EP, The Cave au quatre titres apaisants. Il explique que pour composer il aime se fixer des limites et que ce dernier a été crée en un dimanche après midi de l’été 2016. « la règle était d’écrire toutes les paroles avant une seule note de musique. Tout a été enregistré en direct ce soir-là. Le disque comporte donc des « saignements sonores, des erreurs, des chaises grinçantes, la réverbération grince en écho avec un message d’introspection, d’espoir et de renouvellement qui sont les thèmes de chacune des chansons. C’est Cody Duncum, un cinéaste de Nashville qui a réalisé les vidéos, le dernier morceau est un instrumental qui donne le titre à cet EP, The cave qui rappelle les chansons précédentes et a été composé et enregistré après. »

Tomemitsu est donc un artiste rare avec des chansons promesses d’évasion immobile comme sur l’indolent Thinkin’ où notre « âme rêveuse appareille pour un ciel lointain », de rêveries solitaires comme sur ce In dreams qui évoque l’échec d’une relation et l’exaspération de la circulation à Los Angeles, ou encore ce Can’t Avoid You façon je t’aime, moi non plus. Ce nouvel EP, The cave est une invitation au voyage, mais surtout une exploration de soi-même, intime, profonde et calme avec Tomemitsu qui gratte les cordes comme on caresse un visage.

Tomemitsu – Life to give

Tomemitsu – And now

Tomemitsu – You have secrets

Tomemitsu – In Dreams (Live Sessions at Mimi’s)

Tomemitsu – Can’t Stop Thinking (Live Sessions at Mimi’s)

Tomemitsu - The Cave

Tomemitsu - The cave

Tracklist : Tomemitsu - The Cave
  1. You have secrets
  2. And now
  3. Life to give
  4. The cave

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

kacimi2

[EXCLU] Kacimi à l’heure du thé

Bien que l’on soit toujours sous les feux de son Gyrophare, Kacimi nous dévoile en exclusivité un nouveau titre avant son prochain nouvel album.
Iñigo Montoya - Chasseur Chassé

En chasse avec Iñigo Montoya

Après nous en avoir mis plein la gueule, secoué avec E.S, Iñigo Montoya qui a sorti six titres en trois maxi nous mord profondément avec Chasseur Chassé mis en images par ZEUGL.
Soleil Bleu - Le Navire

Vidéo : Soleil Bleu – Le Navire

En 2014, la NASA publiait une photo du Soleil aux pôles bleutés. En 2021, Soleil Bleu est un astre musical qui risque de vous éblouir davantage l’ouïe que la rétine.
Kacimi - Sous les Eaux

Vidéo : Kacimi – Sous les Eaux

Gyrophare le nouvel album de Kacimi risque d’illuminer notre automne à partir du 30 octobre à l’écoute de ce nouvel extrait, Sous les Eaux.
KACIMI - Il venait d'avoir 20 ans ft. Biche

Vidéo : Kacimi – Il venait d’avoir 20 ans ft. Biche

Après nous avoir illuminé avec son Gyrophare et sa pop élégiaque scintillante, titre de son prochain album chez Echo orange, Chante et Tais-Toi et Le Pop Club Records, Kacimi propose un morceau en suspension, hors du temps, une méditation poétique accompagnée d’une somptueuse animation par Peter The Moon.

Plus dans Découvertes

Grand Ressac

Ecouter (le) Grand Ressac

Grand Ressac, c’est déjà un nom. Car il y a tellement de noms de scène stupides. Grand Ressac c’est une évocation, ou peut être un souvenir d’école, à apprendre Rimbaud et son bateau ivre, « je sais les cieux crevant en éclairs, et les trombes / Et les ressacs et les courants : je sais le […]
FUR

Au FUR et à mesure

Produit par Theo Verney et mixé par Caesar Edmunds (Queens of the Stone Age, Foals, St. Vincent), le premier disque des Fur redonne confiance et promet un hiver radieux.
SUN GAZOL

En quête de Sun Gazol

A Tours il n’y a pas que la vie de château. Sun Gazol propose de suivre les aventures en dix titres de Nick Alvani, un flic dépité en quête de renommée.
Ponta Preta

Surfin’ Ponta Preta !

C’est la bande son de Thomas Pesquet en transit dans l’espace, ce sera la votre en transat sur la plage. Ponta Preta surfe sur le Rhône en cru et nous procure de bonnes vibrations.
Diana Hutch & Val Nacho - Jennifer

Diana Hutch & Val Nacho, et notre cœur fait boum !

Vous cherchiez un EP à écouter en boucle cet été en sirotant votre Spritz sur votre Vespa, direction l’Italie pour courir la gueuse avant le râteau final, suivez les aventures de Jennifer sans Jonathan du duo lyonnais Diana Hutch & Val Nacho.
Teeth

Dans les dents !

Mordant Teeth ? Assurément avec ce premier disque au titre tranchant, J’ai Raté Ma Vie. Selon ces bordelais, ce projet est « à la fois sarcastique, léger et colérique, tout en étant très honnête, profond et sensible. »