JAIN-ial

JAIN© Paul & Martin
Louis 05/09/2018

En 2015, on avait fait le pari que JAIN allait bouleverser l’algorithme Google en imposant sa musique dans les charts. C’est désormais le cas. JAIN s’est imposée en quelques mois comme la référence de la pop française et domine le paysage musical français.

Après avoir mis à l’honneur l’Afrique sur son premier disque, la voilà sur les terres de l’Arabie Heureuse. D’Abou Dabi à Dubaï, JAIN fait tourbillonner sa pop dans des vagues hip-hop et les pas de la bande originale de l’Inspecteur Gadget. Souldier, son nouvel album, est la suite idéale de Zanaka et devrait s’imposer rapidement.

Tu as changé de tenue de scène… Adieu la robe noire, bonjour le bleu de travail. Pourquoi portes-tu un uniforme sur scène ? Tu en ressens le besoin ?

Jain : Oui, j’aime bien. Cela me tient à cœur et m’aide à faire la différence entre moi, dans la vie de tous les jours et moi sur scène. Je me crée une carapace. C’est un atout aussi dans la vie de tous les jours : on me reconnait beaucoup plus difficilement dès que j’enlève ma tenue de scène.

Et comment est née cette idée d’uniforme ? C’est Agnès B, qui a conçu cette nouvelle tenue, qui est à l’origine de ce bleu ?

J’avais très envie de travailler avec elle. J’aime beaucoup son travail. Elle m’a montré une combinaison noire et très belle. Le fait qu’elle soit noire et blanche m’embêtait. Cela rappelé ma première tenue. Je voulais quelque chose de combatif et de plus « funky ». Je voulais ressembler à une travailleuse qui met les mains dans le cambouis.

En plus de mettre les mains dans le cambouis, tu mets les mains sur une télécommande qui est cousue dans ce bleu de travail et qui te permet de programmer tes boucles tout en chantant. Tu es donc seule sur scène. Tu n’as jamais ressenti l’envie ou le besoin d’avoir un groupe avec toi ?

J’en ai eu un à la fin de ma première tournée. Je commençais à être fatiguée… J’avais néanmoins le sentiment de ne pas avoir été bout de ma démarche. Je n’étais pas libre… Cette nouvelle machine me permet d’être libre sur scène.

Tu as donc une nouvelle scénographie. Comment l’as tu construite ?

J’ai travaillé avec des canadiens de l’agence Moment Factory. J’ai fait quelques concerts il y a quelques semaines. Nous sommes en train de tout régler. J’ai vraiment hâte de m’y remettre.

C’est une sortie importante… Comment ressens-tu la pression qui règne autour de toi ?

C’est une sortie importante… Disons que je suis toujours heureuse et ça c’est très important. Je suis très fière de ce disque et les retours sont bons. J’ai hâte de remonter sur scène.

Tu tiens vraiment à monter sur scène…

Oui. Le disque est important. Mais j’adore la scène.

Et elles sont faciles à jouer sur scène ces nouvelles chansons ?

Pas toutes. J’ai certaines chansons assez aiguës… Et d’autres assez graves. Je dois donc travailler mon amplitude vocale. Ce n’était pas vraiment le cas sur le premier album.

J’ai été très marqué lors de notre première interview par la richesse de ton passé en Afrique. J’ai appris grâce à ce disque que tu as vécu aux Emirats Arabes Unis. Pourquoi avoir mis cette région du monde en avant ?

Je ne voulais pas refaire le même disque. Les gens cherchent le nouveau Makeba. Je ne voulais pas refaire une copie en moins bien de ce morceau. Si vous voulez Makeba, écoutez Makeba.

Tu as enregistré ce disque avec Yodelice ?

Oui, j’ai gardé la même équipe.

Et cela a été long ?

Non. Moins long que pour le premier album. Sur le premier album, il y avait des chansons que j’avais écrites quand j’avais seize ans… J’avais dû retravailler les textes.

Quand as-tu composé ce disque ?

Après la sortie du premier album.

Quel est le meilleur souvenir de l’enregistrement de Souldier ?

Plein de moments ! Le studio de Max est un vrai laboratoire. On a enregistré différentes versions des chansons.

Tu peux m’en dire un peu plus sur la pochette ?

J’avais fait la maquette. Paul & Martin ont fait la photo et ont apporté leur touche. Elle est venue naturellement. Elle allie un côté kitsch et utopiste à la Magritte. Elle me plait beaucoup.

Comment est venu ce disque ? Quels sont les disques qui t’ont maqué sur les deux dernières années ?

Oui ! Il y a beaucoup de disque de hip-hop. Je pense à Kendrick Lamar, Travis Scott et Nicki Minaj… J’ai été surtout influencée par le hip-hop américain.

Jain – Alright

Alright a été un des singles de l’été. Quelle est l’histoire de cette chanson ?

Je l’ai écrite pour une amie proche. Je voulais faire une chanson sur la rupture et son après. Je voulais décomplexer la rupture. Et surtout je ne voulais pas qu’on complexe sur le fait d’avancer seule.

As-tu peur que cette nouvelle direction ne soit pas comprise par ton public ?

Oui et non. C’est assez ambivalent. Il y a à la fois un sentiment de peur et un sentiment de fierté.

Les premiers retours sont excellents. Tu lis ce qu’on écrit sur toi et ta musique ?

Un peu. A vrai dire je n’ose pas trop.

Tu pars bientôt pour les Etats-Unis. C’est la première fois que tu vas y jouer ?

Non. J’ai déjà fait des concerts pour le premier album. J’adore y jouer. Je joue dans des clubs qui permettent une certaine proximité avec le public. C’est un retour à mes débuts. Et c’est sensationnel.

Jain - Souldier

Souldier de Jain est disponible chez Columbia/Sony.

Jain - Souldier

Tracklist : Jain - Souldier
  1. On my way
  2. Flash (Pointe-noire)
  3. Alright
  4. Oh man
  5. Inspecta
  6. Dream
  7. Star
  8. Feel it
  9. Abu Dhabi
  10. Souldier

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

sly johnson

5 questions à … Sly Johnson

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sly Johnson, couteau suisse des Saïan Supa Crew, il a sorti un album plus électro et nous propose une playlist groovy…

Emilie Zoé

5 questions à … Emilie Zoé

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Emilie Zoé, une suissesse autodidacte aux chansons implosives et abrasives. Le chainon manquant entre Sophie Hunger, Shannon Wright et PJ Harvey première…

5 questions à … Decibelles

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du trio lyonnais Decibelles qui fait du Rock Français qui tabasse. Il ne faudra pas les manquer à la Messe de Minuit…

5 questions à … Von Pourquery

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour du touche à tout Von Pourquery dont on a aimé entre autres les BO pour les films d’Antonin Peretjatko ou le travail…

5 questions à … Blondino

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes, appréciés par les membres de l’équipe, de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Blondino qui avait allumé nombre de nos jours avec son album Jamais sans la nuit, et deux EP tout aussi brûlants.…

Departure Lounge

[1999 – 2019] L’envol de Tim Keegan and Departure Lounge

Attention, grand disque ! Attention, grand monsieur ! Avant d’attirer le regard de la presse française avec Too Late To Die Young en 2002, Tim Keegan et ses Departure Lounge publièrent en 1999 Out Of Here, un grand disque de pop. Retour sur l’enregistrement de ce disque avec Tim Keegan.

We Hate You Please Die

Live Forever We Hate You Please Die !

C’est incontestablement la révélation de l’édition 2019 de Rock En Seine. A Saint-Cloud, il y avait la barbe d’Eels, la basse de Simon Gallup (The Cure) et les chaussettes rouges de Raphaël Balzary, étonnant chanteur de We Hate You Please Die. Vindicatif comme Lux Interior et tranchant comme un Stooges, ce Rouennais emmène son groupe…

Rubin © Christophe Roué

5 questions à … Rubin et le Paradoxe

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Rubin et le Paradoxe que l’on avait découvert avec un premier EP où il invitait Brigitte Fontaine et Calypso Valois. Il…

Lysistrata

5 questions à … Lysistrata

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lysistrata sur le point de lâcher leur nouveau missile Breathe In/Out le 18 octobre chez Vicious Circle. En attendant, on ne…

Miossec

Christophe Miossec par Thierry Jourdain

Dans la vie, il est important d’avoir de bonnes idées. Thierry Jourdain a eu l’excellente idée de faire un livre qui narre la carrière de Christophe Miossec. Superbe chanteur, carrière exemplaire et excellent écrivain font de Miossec, une bonne carcasse l’un des livres essentiels de la rentrée.

5 questions à … Gérald Genty

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Gérald Genty qui sort le 30 août, Là-Haut, un album poétique en apesanteur qui fait planer et rêver. Il troque les…

5 questions à … Hein Cooper

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Hein Cooper, jeune australien découvert au MaMA 2018 et qui revient après sa belle échappée du premier disque avec un deuxième…

5 questions à … Clément Chassaing

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Clément Chassaing qui quand il ne réalise pas le disque de Jil is Lucky ou de Dead Fox écrit des chansons…

David Assaraf - Et que rien ne m'éveille

5 questions à … David Assaraf

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de David Assaraf auteur d’un premier album Ceux qui dorment dans la poussière très personnel tout comme sa généreuse playlist où…

Paul Weller par Nicolas Sauvage

Passionnant depuis 1977, Paul Weller est toujours présent et ne compte pas prendre sa retraite comme le reste de la promo de la même année. En attendant le prochain disque de l’ex Jam, on peut lire la biographie que lui consacre Nicolas Sauvage. Ouvrage imposant et passionnant, Life From a Window, Paul Weller et L’Angleterre…

5 questions à … Claire Faravarjoo

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Claire Faravarjoo dont le nouveau single, Tequila vous fera tourner la tête et danser sur la plage tout l’été tout…

Shame (on me)

En 2019, les Londoniens de Shame sont toujours vivants et c’est une sacrée bonne nouvelle. En 2018, ces cinq jeunes lads ont débarqué sans prévenir avec le très correct Songs of Praise. Très correct pour un premier album… Et puis il y avait leurs prestations live. Qui elles, étaient et sont toujours merveilleuses.

H-Burns

M. H-Burns

« Les mecs seuls sur scène sont les plus forts. » La preuve en a été faite avec Jason Molina à l’époque de Songs: Ohia. Et cette maxime est toujours vraie aujourd’hui grâce à Bill Callahan et Renaud Brustlein aka H-Burns. Auteur d’un des disques de l’année (Midlife), H-Burns est venu jouer ses belles chansons, accompagné de…

Arche

5 questions à … Arche

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Arche, un groupe lyonnais qui s’aventure dans la pop pop pop pop et ne se perd par en route avec leur…

B77

5 questions à … B77

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux commentés du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de B77, un duo Fribourgeois dont l’électro pop florale est parfaite pour chiller en mode vacances. On les découvre un peu…

A ne pas rater dans Interviews !