Avant de venir retourner le public du Trabendo au mois de novembre, Mudhoney sort un nouvel album, le bien nommé Digital Garbage.

De Mudhoney, on peut dire sans galvauder le terme qu’ils ont tout connu. Il y a 30 ans, Steve Turner et Mark Arm jouaient dans Green River avec deux futurs Pearl Jam, enregistraient l’excellent Rehab Doll sous la houlette de Jack Endino et avec les couettes de Kim Gordon (Sonic Youth) et creusaient le sillon de Nirvana. La même année, Turner et Arm fondaient Mudhoney et enregistraient l’EP mythique Superfuzz Bigmuff (photographie signée Charles Peterson, son façonné par l’indispensable Endino). Au début des années 90, les footix du grunge écoutaient Nevermind, les vrais s’enquillaient toutes les faces B de Mudhoney.

Mudhoney Kill Yourself Live

Mudhoney a franchi les années 90 sans trop de peine, chez Reprise Records avant de revenir chez Sub Pop, la maison mère. Mieux, Mudhoney a traversé les années 2000 de bien belle manière (notamment avec l’album Under A Billion Suns) et déboulent aujourd’hui dans notre salon avec Digital Garbage. Enregistré avec le fidèle Johnny Sangster, ce nouvel album va plonger tous les nouveaux groupes dans une grande dépression. Nos héros jouent plus fort que tout le monde et leurs chansons ont toujours la même acuité. Dénonçant l’impact des réseaux sociaux sur nos vies, les Mudhoney démontrent encore que la Vieille Garde ne se rend jamais.

Mudhoney - Digital Garbage

Digital Garbage de Mudhoney est disponible chez Sub Pop/PIAS.
Mudhoney sera en concert le 27 novembre 2018 au Trabendo (Paris).

Mudhoney - Digital Garbage

Tracklist

Mudhoney - Digital Garbage
  1. Nerve Attack
  2. Paranoid Core
  3. Please Mr. Gunman
  4. Kill Yourself Live
  5. Night And Fog
  6. 21St Century Pharisees
  7. Hey Neanderfuck
  8. Prosperity Gospel
  9. Messiah's Lament
  10. Next Mass Extinction
  11. Oh Yeah