Kumisolo + D.A.P. au Scopitone

Kumisolo , jeune Tokyoïte s'est fait connaître entre autre par la plateforme KISS KISS BANK BANK et par son interprétation de Mr Tambourine Man sur la compile Dylan Mania de Béatrice Ardisson. A nous de la retrouver jeudi dernier à bord du nouveau Scopitone pour un set désaxé.

D.A.P.

Première partie annoncée sur le papier par trois initiales mystérieuses : d.a.p. entremêlant aussi les artistes Chat et Loane sur quelques morceaux. On peut leur reconnaître du talent à chanter dans la langue de Molière. Mais le set s’englue quelque peu entre « Moleskine » et « Western », la faute aux trois claviers reléguant les deux grattes au second plan ? Les derniers morceaux sont beaucoup plus vivaces et plaisant à suivre. Mais la pression monte. On attend tous Kumisolo !

Kumisolo

Kumisolo débarque avec un total look panthère. Pantalon galbé et petite gabardine. Pianotant sur son clavier avec ses petits doigts vernis de Bleu Bermudes, sa petite moue aux lèvres roses est cerclée par son long carré frangée. Elle est accompagnée d’une boite à rythme et surtout d’un guitariste d’ami avec sa combinaison de Mario Bros rouge flamboyante, ses Vans premiers modèle et un air bien dégourdi.

Discographie

Le set peut commencer : la trompette à la main et une autre sur le mac qui sert de beat ce soir. Les titres s’enchaînent à toute vitesse, débordant de fraîcheur et d’innocence. Kumisolo gesticule et mime ses paroles tantôt en français, tantôt en japonais. Une chanson s’appelle même Twingo, un jingle plutôt. On se dirait dans un karaoké : la voix de Kumi débite et les effets sonores enfantins créent un univers tout particulier. Le public s’encanaille.
Deux reprises assez déconcertantes : les Byrds des années soixante peuvent ravaler leur Tambourine Man avec de la sauce Soja et une soupe Miso… Kumisolo l’a trafiqué et rendu complétement kitschoune, un vrai bonheur.

Les féministes anglaises de The Slits peuvent aussi sourire devant la reprise de « I know what boy want » : les gesticulations et autre bonds de Kumi sont un vrai délice nippon. Un goût exotique qui lâche un pavé dans la marre, à l’heure où tous les classiques ont été revisité quarante fois sous le même angle de vue.

Kumisolo nous a gardé des effets digne de Dark Vador pour la fin de son set ; elle disparait sous sa tente affichant en lettres grasses tricolores son pseudo et réapparait pour un rappel de trois morceaux avec un nouvel uniforme baroque. Un apparat de voile vert émeraude et transparent l’enveloppe désormais, berçant ses formes longilignes. Le premier rang gigote, Kumisolo bondit à droite et à gauche. La simplicité de sa voix accordée aux beats ultra artificiels et bondés de colorants a un arrière goût de Jeu Vidéo. En fait, Kumisolo c’est aussi bon que nos friandises de synthèse ultra acidifiés, qu’on se collait dans les dents à nos 10 ans !

Date : 9 décembre 2009

Cela pourrait vous intéresser

Kumisolo

Kumisolo, soliste extraterrestre

Les choses bougent pour l’ancienne Konki Duet. Elle a publié un EP étonnant il y a quelques mois et pourrait bien pimenter la rentrée des classes.
Kumisolo - Fondant au chocolat

Kumisolo – La femme japonaise

L’Ordre et La Morale : la scène française est en pleine réaction. Après Aline et Lescop, voici Kumisolo. Échappée de Konki Duet, la chanteuse d’orgine japonaise poursuit sa course en solo et pioche dans le répertoire d’Elli et Jacno pour son premier E.P. Étonnant.
Kumisolo - My Love For You Is A Cheap Pop Song

Kumisolo – My Love For You Is A Cheap Pop Song

Kumisolo est le projet solo d’une des filles échappée de Konki Duet, attachant duo signé sur Active Suspension, auteur de jolies pièces oniriques et éthérées. Pour son album, la japonaise Kumi OKamoto s’est entouré de ses compagnons de label Olivier Lamm, Domotic , Hypo, Momus, pour composer la bande son rétro-futuriste idéale pour un voyage […]

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.