bSvLUsvm2mc

S’appeler James Eleganz c’est déjà la classe. Mais sortir un disque intitulé The Only One ce 12 avril chez ZRP en compagnie de Toby Dammit (Stooge, Nick Cave) et Mike Watt (Stooges, Minutemen) finit de nous charmer le jour où il boucle sa trilogie californienne en images.

Pour clore son triptyque états-unien, James Eleganz s’offre une murder ballad toujours enregistrée dans les mythiques studios Rancho de la Luna (Queens of the Stone Age, Arctic Monkeys ou Marc Lanegan). On l’avait croisé à la tête de Success entre 2008 et 2017 déjà avec un nom engageant et un final à poil, il revient en solo plus américain que jamais avec un disque original dans le paysage musical hexagonal. Avec The Wedding Song on repense aux mots de Michel Audiard, “je me suis marié parce que ça donnait le droit à un costume pur laine et des chaussures en cuir : voilà où ça mène l’élégance.” Le mariage est-il un meurtre symbolique ou un passage à l’acte ? James Eleganz propose une réponse entre Bombay Beach et les plages bretonnes de son enfance malouine.

James Eleganz – Lasso the Moon (The californian Trilogy – Part 1)

James Eleganz – The Only One (The californian Trilogy – Part 2)

James Eleganz - The only one

Tracklist : James Eleganz - The Only One
  1. Lasso the Moon
  2. The Horse Song
  3. The Only One
  4. Hide Away
  5. orgive Me Forget Me
  6. Consolation
  7. Better Man
  8. Every Time I'm with You
  9. The Last Walk
  10. The Wedding Song