e3Jm0Be9UO0

Parce qu’il est inconcevable que l’on passe à travers de Traverse, le futur album de Robi à paraître le 18 octobre, on écoute avec bonheur Le Soleil Hélas qui nous aiguise l’appétit et nous fait voyager au dessus des nuages de La Réunion.

« S’il n’y avait pas quelqu’un qui aime, le soleil s’éteindrait » écrivait Victor Hugo dans Les Misérables. Alors il n’est pas près de s’éteindre ce soleil, surtout avec des chansons de cette trempe, un titre plein de lumière intérieure qui donne de la force et de la sérénité. On a donc hâte de faire à nouveau un bout de chemin de Traverse avec Robi dans un troisième album qui s’annonce radieux avec Fraca!!!

« Tourné chez elle à La Réunion, Le soleil Hélas, une ballade, à la manière d’un « dark zouk », entre joie et nostalgie, entre électro et béguine, fait le lien entre hier, aujourd’hui et demain. Une adresse en filigrane à ses enfants, une réflexion en demi teinte sur la vie, sa puissance et son intrinsèque solitude. Un voyage mental et sensuel dans l’espace et le temps, de l’évocation de ses lointains ailleurs à celui de maintenant : son adolescence réunionnaise après une enfance en Afrique ( Nigéria, Sénégal, Madagascar), partie le jour de ses 18 ans en direction de ses rêves, Paris.

Il s’y dit l’horizon fini et infini de l’Homme. »

Ni le Soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face – Héraclite
On ne peut regarder le soleil ni la mort – Proverbe turc
Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder fixement – La Rochefoucauld
Le soleil ni la mort ne peuvent se regarder en face – Wajdi Mouawad