5 questions à … Gérald Genty

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Gérald Genty qui sort le 30 août, Là-Haut, un album poétique en apesanteur qui fait planer et rêver. Il troque les calembours pour une écriture sensible entre Albin de La Simone, Mathieu Boogaerts ou Alain Souchon. On se voit dedans et c'est bougrement touchant.

Gérald Genty en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Je me souviens essentiellement des événements plutôt désagréables. Par exemple, dernièrement, j’ai joué dans un petit théâtre à Paris. Nous avions lancé des invitations aux professionnels et un grand tourneur est venu. Dès les premières secondes, j’ai senti qu’il n’aimait pas du tout. De toute la soirée, je n’ai vu que lui, je n’ai pensé qu’à lui. Le lendemain, je rejouais au même endroit et j’avais installé en fond de scène un espace « j’aime pas » avec une petite table , un ordinateur, un casque et des dessins animés, au cas où quelqu’un passerait un horrible moment en ma compagnie…

Ta rencontre marquante en tournée ?

Je rencontre extraordinairement souvent des gens après les concerts qui viennent me voir et me disent « tu devrais écouter ça, c’est dans le même esprit ». Je réponds que oui, j’irais écouter, mais je ne le fais jamais. J’ai horreur des aut’chanteurs qui pourraient faire un peu comme moi. Je peux être un peu jaloux… Je préférerais les liquider. Le chanteur que j’écoute le plus à la maison, je le sens à mon antipode, vocalement et stylistiquement : C’est Bertrand Belin.

Ton anecdote dans le van ?

Il y a quelques années, je tournais avec un contrebassiste, Sylvestre Perrusson. Nous étions à deux en tournée et nous avions un Van avec un lit à l’arrière. J’étais parti me reposer, je dormais à l’arrière bercé par le ronflement du moteur à 130 km/h sur autoroute quand soudain, je l’ai senti s’allonger à coté de moi en me demandant si je pouvais prendre le volant….

Ton disque, Là-Haut en quelques mots ?

C’est un disque où j’ai tenté de faire un usage le plus parcimonieux possible du calembour. Il t’en reste pas mal mais ils sont planqués sous un draps de dramaturgie qui les rend moins audibles.

Ton prochain rêve ?

Je crois que mon rêve ultime serait de jouer contre Federer. J’aimerais tant qu’il me mette une énorme raclée….

Gérald Genty – MH370

En écoute avec Gérald Genty :

  1. MGMTTime To Pretend
    Un des mixs les plus efficace que j’ai pu entendre.
  2. Frank BlackFu Manchu
    Il n’y a rien à jeter dans les 2 premiers albums solo de Frank Black. Il reste toujours surprenant musicalement.
  3. The AmpsBragging Party
    Il n’y a rien à faire, c’est simple, beau et inusable.
  4. The BreedersNo Aloha
    On l’aura compris, je suis fan des sœurs Deal…
  5. Mathieu BoogaertsPardonne
    On peut difficilement faire plus sensible.
  6. Bertrand BelinPeggy
    Une chanson qui coule de source et qui, pourtant, change de tonalité en permanence.
  7. Art MengoMa Tombe
    J’aime quasiment tout d’Art Mengo.
  8. FFFBarbès
    Je pourrais descendre une pente à 90 degrés en surf avec ça dans les oreilles.
  9. SugarA Good Idea
    Qu’est c’que j’ai pu danser là-dessus…
  10. RUN DMC ft. Aerosmithv
    Le titre qui donne envie à tout le monde d’aller se rhabiller.( ou se mettre à poil pour danser frénétiquement)

Plus d’informations sur le site la page facebook de Gérald Genty ou sur son site.

Gérald Genty - Là-haut

Tracklist : Gérald Genty - Là-Haut
  1. Planeur
  2. Les Fa Dièses
  3. Le Métier Qui Sort
  4. La Station
  5. MH370
  6. Le Fil
  7. Fais Des Rêves
  8. Le Facteur
  9. Nairobi
  10. Petit Avion
  11. Rien

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Grandgamin-poussire

Vidéo : Grand Gamin – Poussière

C’est aujourd’hui que tombent les masques et que possiblement nous retournons en poussière. Grand Gamin a l’âge de raison ou de déraison en nous mettant le nez dans la poussière en espérant ne pas suffoquer et croire aux lendemains qui chantent.
Jacquesloucel-michle

Vidéo : Jacques Loucel – Michèle

Non, Jacques Loucel (Cavale, Karimouche) ne bosse pas pour Parcoursup. Pourtant l’on suit avec justesse et finesse Michèle dans sa quête émancipatrice.

Plus dans Interviews

Cmathieuteissier1

Rêve éveillé avec Lescop

Lescop sort du bois avec un nouvel album, Rêve parti qui fera danser Les garçons et vous retirera la raison avec la femme papillon. Entretien avant son concert à La Rayonne à Villeurbanne le samedi 9 mars.
Julienshelter-matthieudortomb4

5 questions à Julien Shelter

Avec Island, Julien Shelter nous propose un album cocon, un disque refuge pour se ressourcer avec des titres délicats évoquant l’amour, la nature ou l’enfance.
Chroniquenicolas-commentchicmediaschristophe-3

Fortunate semper magis tempus

Nicolas Comment vient de signer Chronique du temps qui passe, un superbe livre qui mêle des textes intimes et des photos d’artistes au gré des rencontres incroyables qu’il a pu faire. Il était récemment à Lyon pour une rencontre dédicace et une présentation de son travail à la galerie Poltred, l’occasion pour SK* d’évoquer avec […]

5 questions à … AbEL K1

Après avoir écrit pour d’autres et principalement pour Blondino dont il est l’indissociable compagnon de ses échappées, AbEL K1 sortira en mai son premier album. Un album porté par sa poésie toujours si personnelle et tendue, un lyrisme rock et direct, et une voix singulière. Prélude (à la folie) en est le premier aperçu, ainsi […]