5 questions à … Gérald Genty

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Gérald Genty qui sort le 30 août, Là-Haut, un album poétique en apesanteur qui fait planer et rêver. Il troque les calembours pour une écriture sensible entre Albin de La Simone, Mathieu Boogaerts ou Alain Souchon. On se voit dedans et c'est bougrement touchant.

Gérald Genty en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Je me souviens essentiellement des événements plutôt désagréables. Par exemple, dernièrement, j’ai joué dans un petit théâtre à Paris. Nous avions lancé des invitations aux professionnels et un grand tourneur est venu. Dès les premières secondes, j’ai senti qu’il n’aimait pas du tout. De toute la soirée, je n’ai vu que lui, je n’ai pensé qu’à lui. Le lendemain, je rejouais au même endroit et j’avais installé en fond de scène un espace « j’aime pas » avec une petite table , un ordinateur, un casque et des dessins animés, au cas où quelqu’un passerait un horrible moment en ma compagnie…

Ta rencontre marquante en tournée ?

Je rencontre extraordinairement souvent des gens après les concerts qui viennent me voir et me disent « tu devrais écouter ça, c’est dans le même esprit ». Je réponds que oui, j’irais écouter, mais je ne le fais jamais. J’ai horreur des aut’chanteurs qui pourraient faire un peu comme moi. Je peux être un peu jaloux… Je préférerais les liquider. Le chanteur que j’écoute le plus à la maison, je le sens à mon antipode, vocalement et stylistiquement : C’est Bertrand Belin.

Ton anecdote dans le van ?

Il y a quelques années, je tournais avec un contrebassiste, Sylvestre Perrusson. Nous étions à deux en tournée et nous avions un Van avec un lit à l’arrière. J’étais parti me reposer, je dormais à l’arrière bercé par le ronflement du moteur à 130 km/h sur autoroute quand soudain, je l’ai senti s’allonger à coté de moi en me demandant si je pouvais prendre le volant….

Ton disque, Là-Haut en quelques mots ?

C’est un disque où j’ai tenté de faire un usage le plus parcimonieux possible du calembour. Il t’en reste pas mal mais ils sont planqués sous un draps de dramaturgie qui les rend moins audibles.

Ton prochain rêve ?

Je crois que mon rêve ultime serait de jouer contre Federer. J’aimerais tant qu’il me mette une énorme raclée….

Gérald Genty – MH370

En écoute avec Gérald Genty :

  1. MGMTTime To Pretend
    Un des mixs les plus efficace que j’ai pu entendre.
  2. Frank BlackFu Manchu
    Il n’y a rien à jeter dans les 2 premiers albums solo de Frank Black. Il reste toujours surprenant musicalement.
  3. The AmpsBragging Party
    Il n’y a rien à faire, c’est simple, beau et inusable.
  4. The BreedersNo Aloha
    On l’aura compris, je suis fan des sœurs Deal…
  5. Mathieu BoogaertsPardonne
    On peut difficilement faire plus sensible.
  6. Bertrand BelinPeggy
    Une chanson qui coule de source et qui, pourtant, change de tonalité en permanence.
  7. Art MengoMa Tombe
    J’aime quasiment tout d’Art Mengo.
  8. FFFBarbès
    Je pourrais descendre une pente à 90 degrés en surf avec ça dans les oreilles.
  9. SugarA Good Idea
    Qu’est c’que j’ai pu danser là-dessus…
  10. RUN DMC ft. Aerosmithv
    Le titre qui donne envie à tout le monde d’aller se rhabiller.( ou se mettre à poil pour danser frénétiquement)

Plus d’informations sur le site la page facebook de Gérald Genty ou sur son site.

Gérald Genty - Là-haut

Tracklist : Gérald Genty - Là-Haut
  1. Planeur
  2. Les Fa Dièses
  3. Le Métier Qui Sort
  4. La Station
  5. MH370
  6. Le Fil
  7. Fais Des Rêves
  8. Le Facteur
  9. Nairobi
  10. Petit Avion
  11. Rien

Gérald Genty en concert.
DateLieuTickets
14
Avr
2023

LA DAME DE CANTON

Paris (FR)
TICKETS

Dates de concerts fournies par Bandsintown

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Cela pourrait vous intéresser

Jadepappagallo-rienfoutreici

Vidéo : Jade Pappagallo – Rien à foutre ici

Alors que vient de sortir l’excellent film de Blandine Lenoir, Annie Colère, formidable piqûre de rappel dans une France qui serre plus les cuisses qu’elle ne les écarte, Jade Pappagallo balance un bon jab qui reveille les consciences.
Chantsdemars2023

Les chants de Mars attaquent !

Le festival de la chanson actuelle des Chants de Mars dévoile les premiers noms de sa 17ème édition qui aura lieu du 15 au 25 mars 2023.
Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022 © Fabrice Buffart

Photos : Louise Combier @ Bourse du Travail | 24.11.2022

Louise Combier fêtait son anniversaire ce soir là à la Bourse du Travail à Lyon en ouverture de Marc Lavoine mais pour le public, c’était elle le cadeau, une fleur en hiver dont les pétales ont été saisis par Fabrice Buffart.
Jeanfelzine-ablanc

Jean foutre ?

Jean Felzine est un immense parolier de son temps que cela soit pour Mustang, pour d’autres ou pour ce futur album prévu pour février 2023 mixé par Adrien Durand (Bon Voyage Organisation) qui risque de faire date.

Plus dans Interviews

Ghost in the Loop @ Plateau de Bure by Fabrice Buffart

Musique pour les cimes !

Ghost In The Loop est le projet assez fou d’Aurélien Buiron accompagné par le label de musique ambient Mare Nostrum. Son credo, créer de la musique en pleine nature dans des lieux protégés et parfois difficiles d’accès. Après la Cime de La Bonette, le Molard Noir ou le Col du Galibier, c’est plateau de Bure […]
Nicolas Tarik

5 questions à … Nicolas Tarik

Nicolas Tarik est un conteur musicien voyageur. On lui a posé quelques questions autour de son nouveau titre, libre, ode aux personnes que l’on a dans la peau passionnément et fougueusement, que l’on retrouvera sur son nouvel album, Gibraltar qu’il présentera à la Salle Barbara de la MJC Montchat le jeudi 24 novembre prochain.
Timolonlejardinier-zombiep

5 questions à … Timoléon Le Jardinier

Tout est bon dans le Timoléon. Qu’il hésite entre Vishnou ou Arinna, entre Proust et Engels, Thibauld Labey (Trumpets of Consciousness) nous emballe avec une playlist enthousiasmante et quelques conseils pour l’été.
Jeromedidelotsonparapluiemarch2022thomasguerigen

5 questions à … Son Parapluie

A l’heure où Jacqueline Taieb revient sur le devant de la scène, il faut absolument écouter Son Parapluie avec son EP plantureux, Paris n’existe pas disponible chez 80 Proof records et Hot Puma Records.