Catégories
Interviews

5 questions à … Gérald Genty

© Patrick Cockpit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Gérald Genty qui sort le 30 août, Là-Haut, un album poétique en apesanteur qui fait planer et rêver. Il troque les calembours pour une écriture sensible entre Albin de La Simone, Mathieu Boogaerts ou Alain Souchon. On se voit dedans et c’est bougrement touchant.

Gérald Genty en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Je me souviens essentiellement des événements plutôt désagréables. Par exemple, dernièrement, j’ai joué dans un petit théâtre à Paris. Nous avions lancé des invitations aux professionnels et un grand tourneur est venu. Dès les premières secondes, j’ai senti qu’il n’aimait pas du tout. De toute la soirée, je n’ai vu que lui, je n’ai pensé qu’à lui. Le lendemain, je rejouais au même endroit et j’avais installé en fond de scène un espace « j’aime pas » avec une petite table , un ordinateur, un casque et des dessins animés, au cas où quelqu’un passerait un horrible moment en ma compagnie…

Ta rencontre marquante en tournée ?

Je rencontre extraordinairement souvent des gens après les concerts qui viennent me voir et me disent « tu devrais écouter ça, c’est dans le même esprit ». Je réponds que oui, j’irais écouter, mais je ne le fais jamais. J’ai horreur des aut’chanteurs qui pourraient faire un peu comme moi. Je peux être un peu jaloux… Je préférerais les liquider. Le chanteur que j’écoute le plus à la maison, je le sens à mon antipode, vocalement et stylistiquement : C’est Bertrand Belin.

Ton anecdote dans le van ?

Il y a quelques années, je tournais avec un contrebassiste, Sylvestre Perrusson. Nous étions à deux en tournée et nous avions un Van avec un lit à l’arrière. J’étais parti me reposer, je dormais à l’arrière bercé par le ronflement du moteur à 130 km/h sur autoroute quand soudain, je l’ai senti s’allonger à coté de moi en me demandant si je pouvais prendre le volant….

Ton disque, Là-Haut en quelques mots ?

C’est un disque où j’ai tenté de faire un usage le plus parcimonieux possible du calembour. Il t’en reste pas mal mais ils sont planqués sous un draps de dramaturgie qui les rend moins audibles.

Ton prochain rêve ?

Je crois que mon rêve ultime serait de jouer contre Federer. J’aimerais tant qu’il me mette une énorme raclée….

Gérald Genty – MH370

En écoute avec Gérald Genty :

  1. MGMTTime To Pretend
    Un des mixs les plus efficace que j’ai pu entendre.
  2. Frank BlackFu Manchu
    Il n’y a rien à jeter dans les 2 premiers albums solo de Frank Black. Il reste toujours surprenant musicalement.
  3. The AmpsBragging Party
    Il n’y a rien à faire, c’est simple, beau et inusable.
  4. The BreedersNo Aloha
    On l’aura compris, je suis fan des sœurs Deal…
  5. Mathieu BoogaertsPardonne
    On peut difficilement faire plus sensible.
  6. Bertrand BelinPeggy
    Une chanson qui coule de source et qui, pourtant, change de tonalité en permanence.
  7. Art MengoMa Tombe
    J’aime quasiment tout d’Art Mengo.
  8. FFFBarbès
    Je pourrais descendre une pente à 90 degrés en surf avec ça dans les oreilles.
  9. SugarA Good Idea
    Qu’est c’que j’ai pu danser là-dessus…
  10. RUN DMC ft. Aerosmithv
    Le titre qui donne envie à tout le monde d’aller se rhabiller.( ou se mettre à poil pour danser frénétiquement)

Plus d’informations sur le site la page facebook de Gérald Genty ou sur son site.

Gérald Genty - Là-haut

Tracklist : Gérald Genty - Là-Haut
  1. Planeur
  2. Les Fa Dièses
  3. Le Métier Qui Sort
  4. La Station
  5. MH370
  6. Le Fil
  7. Fais Des Rêves
  8. Le Facteur
  9. Nairobi
  10. Petit Avion
  11. Rien

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…
Daniel Blumberg

Daniel Blumberg, toujours pas off

L’ancien leader prodigieux des groupes Yuck et Cajun Dance Party avait épaté la galerie avec Minus en 2018. Il sera de retour cet été avec On&On, un disque qui n’a rien de minus.
Sarah Mikovski - La Pente Douce

Vidéo : Sarah Mikovski – La Pente Douce

La Pente Douce est le premier titre du premier album de Sarah Mikovski, Pôle Nord sorti en février sur le Label 440 et l’on glisse joyeusement vers un été radieux.
RBCF Sideways To NewI Italy

Rolling Blackouts C.F. – Sideways To New Italy

Les choses vont vite avec les Rolling Blackouts Coastal Fever qu’il convient d’appeler désormais les Rolling Blackouts C.F.. En deux ans, ce groupe australien a déjà publié un album, deux EP’s et une flopée de singles. Les revoilà avec Sideways To New Italy, un disque de dix chansons qui met à l’honneur l’héritage de R.E.M.…
BC Camplight - Shortly After Take Off

BC Camplight – Shortly After Takeoff

Pour son cinquième album, Brian Christinzio aka BC Camplight a reçu la note maximale de 5/5 par le très chic The Guardian. Logique, cinquième album, cinq étoiles. Sauf que c’est tout sauf la logique qui anime Shortly After Takeoff, dernier volet de la trilogie commencée How To Die In The North et Deportation Blues…. On…
Antoine Hénaut - Le Copain

Vidéo : Antoine Hénaut – Le Copain

Avoir un bon copain, voilà c’qui y a d’meilleur au monde c’est bien connu même si l’on se morfond en cachette, le cœur aidant, l’âme se consumant. Antoine Hénaut est le fidèle copain, celui sur qui on compte sans vraiment le voir. Une tragédie classique.

Other Lives – For Their Love

C’est donc l’heure du grand disque, du succès pour Jesse Tabish et ses Other Lives ! Après deux albums qui avaient séduit les fans (pas trop allumés) de Radiohead et les amoureux de l’Amérique profonde, les Other Lives passent à la vitesse supérieure avec For Their Love.

Plus dans Interviews

Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…
December-Square

Back To December Square

Deux ans après sa création, la maison de musique December Square peut s’enorgueillir d’avoir fait un sans-faute. Possédant désormais un catalogue d’une dizaine d’artistes, DS a eu le chic de prendre des risques en publiant des disques que personne d’autre n’aurait publié. Car l’addition des chansons de Matthew Edwards et du piano d’Emmmanuel Tellier donnent…
BEBLY © Nicolas Demare

5 questions à … BEBLY

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de BEBLY qui longe les murs et déboule dans nos vies avec un nouvel EP, ULDO. Et cela fait du bien d’entendre…