SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Hein Cooper, jeune australien découvert au MaMA 2018 et qui revient après sa belle échappée du premier disque avec un deuxième album, Underneath It All écrit en solitaire sur la route. Sa playlist est à son image, pleine de douceur et d’amour.

Hein Cooper en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Honnêtement, il y a un grand flou ces jours-ci. Je crois que j’ai fait plus de 125 concerts en 2016, un tous les 3 jours. Mais il y en a un en particulier que j’ai fait à Rome dont je me souviens bien. C’était une scène en extérieure sur le toit d’un ancien immeuble, au coucher du soleil, le temps était parfait. Et le public était super présent. Je chantais un titre et ils ont tous commencé à applaudir ce qui m’a vraiment troublé mais apparemment, s’ils aiment un moment pendant une chanson, ils n’attendent pas la fin pour applaudir !

Ta rencontre marquante en tournée ?

Ce n’était pas en tournée mais quand j’étais à Los Angeles pour tourner un clip, j’ai rencontré Chris Martin en faisant du surf et on a parlé de musique pendant une heure et c’était magique, Je ne l’oublierai jamais et parfois je me demande si c’est vraiment arrivé ou si je l’ai inventé dans ma tête.

Hein Cooper – Invincible

Ton anecdote dans le van ?

Lors de ma dernière tournée en Australie, j’ai conduit avec une énorme remorque à l’arrière d’une voiture que j’ai empruntée à un pote de ma petite amie. Elle et moi l’avons conduit ensemble et certains des trajets étaient si longs qu’ils ont failli nous tuer ! Nous étions à la fin de la tournée et nous étions tellement fatigués et nous avions un dernier trajet qui était littéralement de 12 heures et nous avons décidé de rouler toute la nuit après le spectacle. Alors, environ un millier de kangourous ont décidé de se montrer et c’était comme Mario Cart sauf au lieu d’essayer de collecter des pièces on essayait essayions de ne pas percuter des kangourous.

Ton disque, Underneath It All en quelques mots ?

Je dirais pop poétique, beats électroniques, auteur-compositeur, océan, montagnes, rivières, forêts et famille/amour.

Ton prochain rêve ?

Voler, j’aimerais pouvoir voler et parfois quand je rêve je peux !

Hein Cooper – Hijack

En écoute avec Hein Cooper :

  1. David GrayPlease Forgive Me
    J’aime la combinaison de la old school house music et du folk.
  2. David GrayBabylon
    David Gray est mon favori actuel et je suis intarissable pour dire combien j’aime sa musique.
  3. David GrayThis Year’s Loving
    Une autre chanson de David, celle-ci est si simple et si puissante, vous pouvez dire qu’il a été amoureux et l’amour suinte à travers cette chanson.
  4. Bon IverHey Ma
    C’est sa chanson la plus récente et c’est déjà un classique de Bon Iver : des paroles poétiques décousues sur des vibes intensément émotives.
  5. OasisChampagne Supernova
    Cette chanson est tellement introspective. Chaque fois que je l’entends, j’ai l’impression que tout va bien.
  6. Snow PatrolChasing Cars
    Une autre vraie chanson d’amour que je ressens profondément et je l’aime !
  7. George BensonNature Boy
    Cette chanson possède le groove le plus parfait, et George Benson a le chant et la guitare les plus ridiculement talentueux.
  8. Herbie HancockWatermelon Man
    C’est sans doute la seule chanson que j’ai jamais entendue qui a un meilleur groove que Nature Boy. C’est tellement contagieux.
  9. Foreign DiplomatsTender Night
    Ces gars sont mes amis de Montréal et ces deux titres sont de leur deuxième album qui vient de sortir. C’est l’un de mes groupes préférés et je les recommande vivement.
  10. Foreign DiplomatsAdopted Hometown

Plus d’informations sur Hein Cooper : www.heincooper.com.

Hein Cooper – Underneath It All

Hein Cooper

Hein Cooper - Underneath It All

Tracklist : Hein Cooper - Underneath It All
  1. Hijack
  2. Hear My Voice
  3. Like That
  4. Fear Of Missing Out
  5. Invincible
  6. Anywhere
  7. Drive
  8. Over Again
  9. Peculiar
  10. Wolfe
  11. Underneath It All

English text

Your best memory of concert of yours ?
They’re honestly a big blur these days. I think I played 125 shows in 2016 which is a show every 3 days! There was one in particular I did in Rome that I can remember well. It was an outdoor stage built on top of this ancient building and it was during a sunset and the weather was perfect. And the people in the audience were super present. I was singing during a song and they all started cheering which really confused me but apparently if they like a moment during a song then they don’t wait til the end to cheer!

Your memorable meeting on tour ?

This wasn’t on tour but when I was in LA to shoot a music video I met Chris Martin in the surf and we talked about music for an hour and it was magic, I’ll never forget that and sometimes I wander whether it ever actually happened or whether I made it up in my head.

Your anecdote on the road ?

On my last tour through Australia I drove it with a huge trailer on the back of a car I borrowed from my girlfriend’s friend. Her and I drove it together and some of the drives were so long it almost killed us! We were at the end of the tour and we were so tired and had one last drive which was literally 12 hrs long and we decided to drive over night after the show. So then, about a thousand kangaroos decided to show up and it was like Mario cart except instead of trying to collect coins we were trying not to collect kangaroos.

Your next album in a few words

I’d say poetic pop, electronic beats, singer songwriter, ocean, mountains, rivers, forests and family/love.

Your next dream ?

Flying, I wish I could fly and sometimes when I dream I can!