The Slow Show – Lust and Learn

Avec ce troisième album, les Mancuniens The Slow Show réalisent un joli coup voire un coup de maître. Lust and Learn est peut-être le meilleur disque de cette rentrée. Et ce n'était pas gagné...


The Slow Show en sont à leur troisième album. White Water (2015) et Dream Darling (2016) étaient des disques sympathiques pour les fans de The National. Et encore… Vite écouté et au final vite oublié. Rien ne laissait présager un tel disque. Car au final, la formule reste plus ou moins la même. La voix de Rob Goodwin est toujours aussi grave et les compositions du groupe restent dans le sillage des précédentes. Mais il s’est passé quelque chose. Quoi ? On ne sait pas. Ce qu’on sait, c’est que des chansons comme Hard To Hide ou Exit Wounds ont la capacité d’hypnotiser n’importe quel quidam qui les écoute.

The Slow Show – Eye to Eye

Les The Slow Show pourraient donc bientôt changer de division avec ce disque et la première partie qu’ils vont assuré pour les Pixies à Plymouth. Avec le retour en fanfare de Liam Gallagher et Lust and Learn, il va faire beau sur Manchester cet automne.

The Slow Show - Lust and Learn


Lust and Learn de The Slow Show est disponible chez Pias Recordings.
The Slow Show sera en concert le 12 octobre 2019 au Pop Up du Label (Paris)

The Slow Show - Lust and Learn

Tracklist : The Slow Show - Lust and Learn
  1. Amend
  2. Eye To Eye
  3. Low
  4. Hard To Hide
  5. St Louis
  6. Loser's Game
  7. Breath:Air
  8. The Fall
  9. Vagabond
  10. Sharp Scratch
  11. Exit Wounds
  12. Places You Go

The Slow Show – Lust and Learn
8.5/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.

Plus dans Chroniques d'albums

Apparitionduvisagedebelalugosisurunetranchedesalami

Comelade : ô lâches, soyez fous !

Et si le disque de 2022 était un disque instrumental et barré dont Pascal Comelade a le secret, ironiquement intitulé Le non-sens du rythme ?
Stephaneicher-odeartworkbysylviefleuryphotobyannikwetter

Stephan Eicher – Ode

Il n’y a pas d’ami comme Stephan Eicher. A chaque disque il nous offre une balade dans son dédale sentimental, ses étranges paysages, ses constructions impossibles.
Bastien Devilles - Remonter le courant

Bastien Devilles – Remonter le courant

On connaissait Daredevil, voilà Bastien Devilles que l’on peut écouter les yeux fermés d’autant plus que les mots sont de Brigitte Giraud, futur prix Goncourt avec Vivre vite.