SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Morgane Imbeaud qui s’essaye à l’échappée belle en solo et en français. Une première cavalcade avec Amazone nous a ravi, on attend donc la suite avec un album en 2020 et avant cela un concert au MaMA festival le mercredi 16 octobre au Bus Palladium à Paris. On écoute vite sa playlist sensible à l’image d’une artiste rare et précieuse.

Morgane Imbeaud en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Le concert de Nick Cave au zénith de Paris en 2018. Un des artistes que j’aime le plus, qui m’inspire le plus. Je n’avais jamais ressenti ça lors d’un concert. On à l’impression de vivre un moment à part, unique. Il a tout, une élégance rare dans un esprit noir, généreux et sincère.

Sur scène il y en beaucoup, j’ai du mal à en choisir un en particulier mais je me souviens être partie de scène pour aller me rafraîchir le temps d’un morceau avec Cocoon lors d’un concert dans le Finistère.
Sinon évidement le premier Olympia, j’étais très émue !
Et avec Les songes de Léo en 2015 à l’opéra de Clermont-Ferrand lors de la première représentation. C’était tellement de travail qui se concrétisait enfin, une histoire très personnelle, un grand moment d’émotion.

Ta rencontre marquante en tournée ?

Il y en a pleins mais je me souviens de notre première rencontre avec Chris Garneau. J’étais assez timide, je voulais absolument lui dire bonjour donc je suis allée devant sa loge et il m’avait très bien accueilli. Il est rare de rencontrer des gens aussi vrais, gentils, généreux.

Ton anecdote dans le van ?

C’est assez drôle mais je suis de très mauvaise compagnie dans le van car je dors tout le temps. Nous rentrions de Bruxelles un jour, pour aller à Clermont Ferrand. Cela représente 8 heures de van. Je me suis endormie au départ et je me suis réveillée à 15 minutes de l’arrivée. En me réveillant, les mots se sont échappés et j’ai pu dire « on est déjà arrivés, c’est passé vite ». Et je me souviens de notre régisseur et du reste de l’équipe me regarder en étant plutôt agacés (rires).

ton nouvel album ou EP en quelques mots ?

Sincère, assumé, doux, accusateur, rassurant, révélation, Norvège.

Ton prochain rêve ?

Il y en a pleins, aller tourner en Norvège pour commencer, puis en Islande.
Sinon gagner à l’euromillions pour investir dans l’environnement, les cours d’empathie dans le monde entier mais j’essaie déjà de le faire à mon niveau.

Morgane Imbeaud – Amazone

En écoute avec Morgane Imbeaud :

Morgane Imbeaud sera en concert au MaMA Festival le Mercredi 16 octobre au Bus Palladium à Paris et le vendredi 20 décembre avec H-Burns à La Cordonnerie à Romans-sur-Isère.

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Silly Boy Blue

[MaMA 2019] 5 questions à … Silly Boy Blue

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de la battante Silly Boy Blue dont l’EP, But you will continue de nous fasciner par sa force frêle. Elle sera en…
Musset

[MaMA 2019] 5 questions à … Musset

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Musset qui nous avait enchantés avec Orion il y a quelques mois. Il sera en concert le 17 octobre 2019 au…
Ada Lea

[MaMA 2019] 5 questions à … Ada Lea

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Ada Lea qui débarque de l’eldorado musical canadien avec un album, what we say in private aux tons davantage fauve que pastel…
Hervé2

[MaMA 2019] 5 questions à … Hervé

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Hervé qui nous a séduit cette année avec sa Mélancolie F.C., un recueil de « chansons électroniques » qu’il chantera au MaMA festival le…
Morgane Imbeaud © Goledzinowski

[MaMA 2019] Morgane Imbeaud indépendante !

En solo et en français ! Enfin ! Et en plus Amazone est arrangé par Renaud Brustlein. On monte donc a cru avec Morgane Imbeaud pour un titre doux et mordicant : « au fond de toi tu me crains et tu redoutes de perdre la main ».
Le SuperHomard © Fabrice Buffart

Le SuperHomard sur un plateau !

La montée des eaux liée au réchauffement climatique n’a pas que des effets négatifs. Elle a un effet positif… Un seul : la montée du Superhomard dans le Nord de la France !

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…