Catégories
Interviews

[1989 – 2019] Crime And The City Solution à bride abattue

Formés en 1977 par l’Australien Simon Bonney, Crime & The City Solution fut un groupe qui inventa des nouveaux mondes sonores grâce au soutien indéfectible par Mute Records.
En 1989, le groupe poursuivit sa période berlinoise entamée un an plus tôt avec Shine et publia The Bride Ship. Adulés par Wim Wenders (qui les avait figurer sur la bande originale des Ailes du désir en 1987) et par Mark Lanegan (qui a demandé à Simon Bonney d’assurer les premières parties de sa tournée européenne de 2019), les Crime And The City Solution sont à réécouter d’urgence.

Simon Bonney est à la confluence de tous les courants du rock australien des années 80 et des années 90. Et plus… En 2012, les Crime & The City Solution se reforment avec David Eugene Edwards (16 Horsepower, Wovehand) à la guitare. Car si la musique de ce groupe est restée confidentielle, éclipsée notamment du rayonnement d’un Nick Cave qui laisse peu de place aux autres, il faut, aujourd’hui, redécouvrir la musique de ce groupe hors-normes.
Quelques mois avant la chute du Mur de Berlin, Simon Bonney fait lui aussi bouger les frontières avec le recrutement d’un Einstürzende Neubauten, le bien nommé Alexander Hacke et un Deutsch Amerikanische Freundschaft. En 1989, les Crime And The City Solution n’oublient pas l’Australie et leurs compatriotes qui ne font pas partie de l’aventure européenne. En effet, Rowland S. Howard et Dan Wallace-Crabbe (parti aider les Laughing Clowns d’Ed Kuepper) étaient restés à Melbourne.

Crime & THe City Solution – The bride ship

Enregistré en juin 1988 avec David Heilman et en août de la même année avec Victor Van Vugt (The Walkabouts, PJ Harvey, The Apartments),The Bride Ship est la cheville ouvrière de la trilogie berlinoise du groupe. Placé entre Shine et Paradise Discotheque, ce disque tisse sa toile et enveloppe l’auditeur dans une nuit sombre où seule la voix de Bonney est synonyme de lumière. Le « spoken word » de Bonney et les différents octaves de sa voix sont une mise en scène inventée par Gareth Jones. A chaque octave correspond un personnage. Enregistré sans Chrislo, le groupe fait des merveilles et tente de faire la jonction entre l’Australie et le Nouveau Monde et de comprendre les deux mondes qui se font face. Trente ans plus tard, on peut faire face à des morceaux du calibre de Free World et The Greater Head forcent le respect. Voire l’admiration.

Crime and The City Solution - The Bride Ship


The Bride Ship de Crime and The City Solution est disponible chez Mute/PIAS.

Crime & The City Solution - The Bride Ship

Tracklist : Crime and The City Solution - The Bride Ship
  1. The Shadow Of No Man
  2. The Greater Head
  3. Stone
  4. The Dangling Man
  5. Keepsake
  6. The Bride Ship
  7. Free World
  8. New World

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Daniel Blumberg

Daniel Blumberg, toujours pas off

L’ancien leader prodigieux des groupes Yuck et Cajun Dance Party avait épaté la galerie avec Minus en 2018. Il sera de retour cet été avec On&On, un disque qui n’a rien de minus.

Le portrait de Tiersen

Yann Tiersen s’apprête à publier Portrait, une somme de 25 titres, nouvellement enregistrés (titres sortis dans sa carrière) ainsi que trois nouveaux morceaux dont Closer, enregistré avec Blonde Redhead et désormais disponible.

Bon comme du Bonney

Après la première dissolution des Crime & The City Solution, Simon Bonney a enregistré deux disques solos (Forever en 1992 et Everyman en 1995). Les principaux morceaux de ces grands disques ressortent aujourd’hui avec une poignée d’inédits.
Lee Ranaldo - Electric Trim Live At Rough Trade East

Lee Ranaldo – Electric Trim Live At Rough Trade East

En 2017, Lee Ranaldo publiait Electric Trim, un disque enregistré à New-York et Barcelone, avec Sharon Van Etten, Nels Cline (Wilco) et l’auteur new-yorkais Jonathan Lethem. En 2018, il y a Electric Trim Live At Rough Trade East, la version live d’Electric Trim (tout le monde l’aura compris). Et c’est du tout bon pour l’ex…
Daniel Blumberg - Minus

Daniel Blumberg – Minus

Fin de l’exil pour Daniel Blumberg. Après Yuck et Cajun Dance Party et surtout après quelques années de silence, Blumberg revient avec un premier disque solo bouleversant.

Lee Ranaldo reprend la route

Entouré de la magnétique Sharon Van Etten, de l’excellent Nels Cline (Wilco) et de l’indétrônable Steve Shelley (Sonic Youth), Lee Ranaldo a publié récemment son douzième album solo et reviendra en France à la fin de l’hiver.
Lift To Experience

Le Lifting de Lift To Experience

En juillet 2001, les Strokes décrochèrent la timbale avec Is This It. Un mois plus tôt, Lift To Experience, un groupe originaire de la petite ville texane de Denton, publia The Texas – Jerusalem Crossroads et décrocha le statut très envié de groupe culte.

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…