Catégories
Interviews

À mon W. Hamon

© Louis Teyssedou

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Baptiste W. Hamon a définitivement quitté l’enfance en publiant il y a quelques mois le bouleversant Soleil, Soleil Bleu. Avec des chansons du calibre de Comme on est bien, le Frenchie est du niveau de ses maîtres et nous fait voyager sur les routes de l’Amérique des ombres.

Baptiste W. Hamon – Coming Home

A mon avis, le meilleur disque de cette année 2019 est…

Baptiste W. Hamon : Je vais répondre Faye Webster. C’est une Américaine qui faisait des choses assez country. Elle a publié cette année Atlanta Millionaires Club, un disque beaucoup plus soul. C’est un pont remarquable entre la country (que j’affectionne particulièrement) et la soul hip-hop d’Atlanta.

A mon tour, je ferai bien une reprise de…

De Joe Dassin ! J’ai repris une de ses chansons lors du concert que j’ai donné aux Etoiles à Paris il y a quelques jours. Cette chanson s’appelle Salut Les Amoureux. C’est une chanson remarquable. Ce fut longtemps un péché secret. Je n’osais pas dire que j’aimais Joe Dassin. Mais c’est très bon ! Il a su adapter la folk américaine à la France. C’est le cas de Salut Les Amoureux qui est une adaptation de City of New Orleans de Steve Goodman. Arlo Guthrie l’a reprise et a eu un joli succès avec.

A mon insu, j’ai aimé…

Eddy Mitchell ou Joe Dassin. Pendant longtemps j’ai cru que c’était honteux d’aimer ces chanteurs. Alors que non. Tout comme Johnny. Je peux, de temps en temps, écouter Johnny. Mais désormais, j’assume totalement. Ils étaient autant fans d’Amérique que moi et l’ont traduite avec les codes de la variété française. Ils étaient très bons.

A mon idée, le meilleur disque de 2020 sera…

Celui de Lonny. Elle a enregistré son disque avec Jesse Mac Cormack, un chanteur québécois anglophone. La production est superbe. J’ai pu écouter quelques extraits en exclusivité… C’est superbe. Lonny incarne une vraie poésie.

A mon image, la plus belle pochette de disque est…

If You’re Feeling Sinister de Belle and Sebastian. C’est le premier groupe qui m’a ému. Avant eux, j’écoutais de la musique sans être très touché. Et puis j’ai entendu The Fox In The Snow et Get Me Away From Here, I’m Dying. Les larmes sont venues… J’étais très obsessionnel de Belle and Sebastian entre mes 16 et 19 ans. Ils m’ont beaucoup marqué musicalement même si on ne l’entend pas trop dans mes chansons. Et leurs pochettes sont magnifiques.

Belle and Sebastian – The Fox In The Snow

A mon cœur… Ma chanson d’amour préférée est…

J’aime les chansons d’amour tristes. Je vais donc dire Vienne de Barbara.

A mon compte… le producteur de mes rêves est…

Dave Cobb ! Il travaille avec tous les pontes de l’Américana en ce moment. Notamment avec Sturgill Simpson. Ils produisent une Americana très intelligente. En ce moment, on peut voir une contre-culture de la country émergeait aux Etats-Unis. Cette nouvelle country est en grande majorité produite par Sturgill Simpson. Il a aussi produit John Prine. C’est un songwriter de génie des 60’s que Dave Cobb a produit il y a y deux ans pour un disque.

La question Touche Pas Hamon Poste ! Quelle émission de télévision rêverais-tu de faire ?

Téléfoot ! Il faudrait que des artistes indépendants aient accès à ces émissions. Ce serait intéressant de proposer une musique alternative à des heures de grande écoute. Il faut proposer des choses différentes au public. On parlait tout à l’heure de Big Thief… On devrait mettre Big Thief sur NRJ ! Et être fair-play en mettant Jul sur France Inter !

Baptiste W.Hamon – Soleil, Soleil Bleu

Baptiste W.Hamon – Soleil, Soleil Bleu

Tracklist : Baptiste W.Hamon - Soleil, Soleil Bleu
  1. Soleil
  2. Soleil Bleu
  3. Je Brule
  4. Coming Home
  5. Hervé avec Miossec
  6. Bloody Mary
  7. J'aimerais Tant Que Tu Reviennes
  8. Comme On Est Bien
  9. Mon Capitaine avec Will Oldham
  10. Le Visage Des Anges

Les prochains concerts de Baptiste W. Hamon en France
DateSalleVilleTickets
14 Nov 2020Espace MalrauxJoué-lès-toursAcheter un Ticket
28 Nov 2020ESP.CULTUREL FRANCOIS MITTERRANDCanteleuAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Melba & Baptiste W.Hamon © Fabrice Buffart

Photos : Melba + Baptiste W.Hamon @ Nouvelles Voix | 12.11.2018

Soirée intime à la mairie d’Arnas pour la première soirée du festival Nouvelles Voix en Beaujolais avec la l’énergie tricolore débordante de Melba et la tendresse folk chablisienne de Baptiste W.Hamon. Retour sur cette soirée avec les images de Fabrice Buffart.
Angele (c) Charlotte Abramow

Nouvelles Nouvelles voix !

C’est déjà la 14ème édition du festival Nouvelles Voix en Beaujolais, le festival qui ravit notre cœur et notre mois de novembre souvent gris. Avec 21 artistes, 10 lieux, 7 jours de concerts dans les communes de Villefranche, Gleizé, Arnas, Limas, Jassans-Riottier. Top départ : ce soir !
Yellow - Batard

[EXCLU] Les Water Cover(s) de Yellow #1

Il parait que Yellow inquiète les parents jusqu’à la jaunisse. Mais il s’agit ici d’un autre Yellow, d’un artiste qui sillonne les scènes hexagonales et qui mêle folk et blues avec classe.

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…