5 questions à … Octave Noire

Octave_Noire_presse2019_credit_Fabien_Tijou_2© Fabien Tijou
Guimauve - 02/12/2019

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Octave Noire qui de retour de Los Angeles s’apprête à sortir une nouvelle galette, non un monolithe pop le 14 février 2020 chez Yotanka et PIAS. Sur une électronique tranquille, Octave Noire nous ouvre les portes d’un nouveau monde pop où les machines s’humanisent pour mieux orner des paroles merveilleusement magnétiques.

Octave Noire en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

J’ai bien sûr en mémoire chaque concert, mais il y a un pour lequel j’ai une affection particulière.
C’est notre concert au Paleo festival en Suisse.
Nous jouions sous un grand chapiteau, et il pleuvait vraiment beaucoup, du coup, c’était archi plein du public venu nous voir, mais aussi de gens venus se réfugier au sec. Sacs poubelle aux pieds, sacs poubelle sur la tête. C’était assez marrant. Il y avait une drôle d’ambiance. On entendait la pluie battre les bâches comme des voiles, les cordages claquer dans le vent, c’était comme un bateau à l’envers, et nous à la barre.

Ta rencontre en tournée ?

Nous avions joué dans le cadre du festival ODP à Talence à côté de Bordeaux, grosse scène dans le parc d’un château. Nous finissons notre concert, je sors de scène et là quelqu’un me tape sur l’épaule, c’est Catherine Ringer qui jouait juste après, et qui me chante doucement « 100 millions d’années, bravo, j’ai écouté… ». Joie dans moi.
Le soir à la cantine, elle est venue discuter avec nous. Jolie rencontre.

Ton anecdote dans le van ?

C’était le bénévole qui nous conduisait d’un endroit à un autre aux Franco folies de Montréal. Un jeune homme plus tout jeune, à la gouaille unique. Le temps de notre trajet, il nous a fait l’inventaire des toutes les expressions très imagées typiquement québécoises, à ne dire que dans l’intimité d’un van. C’était parfait.

Ton nouvel album Monolithe en quelques mots ?

Monolithe, je l’ai voulu puissant, plus encré dans notre époque, qu’il parle autant à la tête qu’aux jambes mais aussi aux tripes. J’ai voulu inviter d’autres artistes, et j’ai eu la chance que tous acceptent.
Dominique A, Arm, et Mesparrow m’ont fait ce grand plaisir.
C’est un dialogue entre influences 70’s avec des synthés à la Christophe et des sonorités tirées de boites à rythme très en vogue aujourd’hui (TR-808). Il parle à travers ses 10 chansons (dont un rap), de la place de l’homme dans ce monde, de ses révoltes, de ses rêves. C’est la même chose en fait.

Ton prochain rêve ?

Faire une tournée aux USA. Le plan cliché du tourbus qui traverse l’ouest américain. Faire un stop à Tucson Arizona où nous avons tourné le clip de Los Angeles, y faire un concert pour remercier tous ceux qui y ont participé, et repartir jouer à la Nouvelle Orléans après avoir fait un basket et mangé des ribbs.
Et puis un troisième album !

Octave Noire – Los Angeles

En écoute avec Octave Noire

  1. Charlotte GainsbourgDeadly Valentine
    J’aime beaucoup Sebastian, le réalisateur de cet album. Puissance et finesse. L’amour du son. Imparable.
    J’ai beaucoup écouté cet album en travaillant sur mon prochain live.
  2. ParcelsOvernight
    Le groove tranquille de Parcels. J’écoute souvent cet album en voiture.
    Ça fait bouger le corps sans même s’en rendre compte, et ça évite les crampes du coup. Production parfaite.
  3. Duran DuranSave a prayer
    Mes premières amours. Au lycée, il y avait ceux qui avaient écrit The Cure sur leur sac au marqueur, et ceux qui avaient Duran Duran. J’étais de ceux là. Les débuts des synthés dans la pop. L’intro de ce titre me touche beaucoup, surtout la version live. Je ne sais pas pourquoi.
  4. Super ColliderMessagecomin
    J’adore ce side projet de Jamie Lidle, plus connu pour ses albums de crooner que pour cette electro torturée, aux basses improbables et traitements fous. De la veine des Aphex Twin et Squarepusher.
  5. Armando TrovaioliCoco (From « Homo eroticus »)
    C’est frais. Insouciance. Musique de film. L’amour des arrangements, des cordes soyeuses. Ça chante.
  6. Dépêche ModeFly on the windscreen
    L’album Black Celebration en entier en fait. Génial. Sans concessions, mélodies superbes, production en avance sur son temps. L’arrivée des samplers. On sent qu’ils se sont jetés là dedans comme des gosses.
  7. Jacques HigelinEncore une journée de foutue
    Ma madeleine. Quand j’écoute ça, j’ai 10 ans, et je profite.
  8. Sebastien TellierL’amour et la violence
    Simple, classe, beau, touchant, lumineux. What else ?
  9. Jon HopkinsOpen Eye Signal
    De très belles matières sonores, des sons parfois rugueux, parfois cristallins. On voyage.
  10. GenesisTonight, tonight, tonight
    Cet album, Invisible touch a quelque chose de spécial. Il y a des tentatives un peu expérimentales, de longues plages musicales, des sons samplés (encore), des synthés agressifs, du rock, et des tubes. Phil Collins était batteur, et ça s’entend…

Octave Noire sortira Monolithe son deuxième album le 14 février 2020 (Yotanka – PIAS), accompagné d’une nouvelle tournée Française qui fera escale à Paris le 25 Mars 2020 au Café de la danse.

Les prochains concerts de Octave Noire en France

DateSalleVilleTickets
20 Feb 2020Le Grand MixTourcoing CedexAcheter un Ticket
13 Mar 2020File 7Magny-le-hongre 
20 Mar 2020Le ChabadaAngersAcheter un Ticket
25 Mar 2020Café de la DanseParisAcheter un Ticket
Dates de concerts fournies par Bandsintown
Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Interviews

Wonderful Water Is Wet !

Theo Hakola (Orchestre Rouge, Passion Fodder) sera de retour l’an prochain avec Water Is Wet, un disque sombre et élégant.

Idéal Ludéal

Ludéal sera de retour l’année prochaine avec son cinquième album. A la confluence de la fantaisie militaire de Bashung et des Berceaux de Fauré, ce nouveau disque devrait séduire tous les esthètes de France et de Navarre.

arah Mikovski_Arsene Marquis_HD-3

5 questions à … Sarah Mikovski

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Sarah Mikovski de retour de Bora Bora en partance pour le Pôle Nord, son premier album à paraître le 14 février…

À mon W. Hamon

Dans le Hamon tout est bon écrivait il y a quelques mois le collègue Guimauve. Son disque, Soleil, Soleil Bleu, se bonifie comme un Chablis Grand Cru et prend une jolie patine au fil des écoutes.

Mélodie Lauret © Sarah Balhadere

5 questions à … Mélodie Lauret

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Mélodie Lauret, jeune artiste de 19 ans sur qui on mise une pièce sans trop de risques tant son naturel et…

Yannick-Owen

5 questions à … Yannick Owen

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Yannick Owen, jeune artiste lyonnais fervent adepte de la six cordes et des mélodies ouvragées. Mais quand en plus on aime…

Le Punk voit la vie en rose !

Punk is not dead, Lexique franco-punk est un ouvrage collectif dirigé par Luc Robène et Solveig Serre qui regroupe 178 entrées/définitions élaborées par 50 contributeurs du monde universitaire et de la scène punk.

[1989 – 2019] Rire (et chanter) avec les Mighty Lemon Drops

En 1989, les Mighty Lemon Drops sont à la croisée des chemins. En 1988, World Without End a fait une percée conséquente dans les charts anglais et américains. Originaires de Wolverhampton, les hommes en noir avaient ce qu’il fallait pour faire la nique à Manchester et Liverpool.

Miossec

Miossec – Discuter

10 avril 1995. Il y a bientôt 25 ans, celui qui est tombé nez à nez avec Non non non non (je ne suis plus saoul) a toujours Le Cul par Terre. Miossec s’en est relevé. En 2019, le Brestois a sorti onze albums et est toujours aussi passionnant sur disque comme sur scène.

Photo Presse - Leon Newars

[EXCLU] 5 questions à … Leon Newars

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Leon Newars , anagramme de New-Orleans, ce qui veut tout dire de la nature du projet du Bordelais Vincent Pollet-Villard et…

L’art d’être Camilla Sparksss

Échappée de Peter Kernel, Barbara Lehnhoff aka Camilla Sparksss a publié cette année Brutal, suite sans concession de For You The Wild (2014).

Bandit Bandit

5 questions à … Bandit Bandit

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Bandit Bandit qui a déjà fait du chemin avec un premier EP et quelques concerts crasseux et torrides. Leur playlist est…

Juan Wauters

5 questions à … Juan Wauters

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Juan Wauters en provenance de Montevideo, Uruguay mais citoyen de la République libre de Jackson Heights, NY, quartier cosmopolite par excellence…

Les photographies sonores de Delphine Ghosarossian

Delphine Ghosarossian réunit ses beaux clichés dans un livre élégant et conséquent. Faces of Sound réunit les bouilles de Thurston Moore (Sonic Youth) ou d’Irak Kaplan (Yo La Tengo) de Brett Anderson (Suede). Et en plus de photographier Sir Brett, Ghosarossian fait parler Bernard Butler (et d’autres) sur leur relation à leur image et au…

© Clara Ozem

[EXCLU] 5 questions à … Johnnie Carwash

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Johnnie Carwash dont le nom réveille nos sens et nos tuyaux d’arrosage. Normal, leur mère est punk et vivante ! Le…

Jim Jones

Jim Jones toujours au top !

Jim Jones avait fait exploser la maison avec son premier groupe, The Jim Jones Revue. Et alors qu’on ne s’était pas tout à fait remis de Burning Your House Down, Jim Jones a mis au placard sa Revue et est revenu encore plus fort avec Jim Jones And The Righteous Mind. Jim Jones, Gavin Jay,…

The Fat Badgers © Bartosch Salmanski

5 questions à … The Fat Badgers

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de The Fat Badgers, le groupe qui fait danser l’Alsace et bientôt le monde avec leur premier album Soul Train le 29…

Paul Et Mickey - Mortel

5 questions à … Paul Et Mickey

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. On connaissait Paul & Nany, Paul une Tourtel, faire pleurer paupaul, ou Gainsbourg qui avait un « mickey maousse, un gourdin dans sa housse et quand…

Crime & The City Solution

[1989 – 2019] Crime And The City Solution à bride abattue

Formés en 1977 par l’Australien Simon Bonney, Crime & The City Solution fut un groupe qui inventa des nouveaux mondes sonores grâce au soutien indéfectible par Mute Records. En 1989, le groupe poursuivit sa période berlinoise entamée un an plus tôt avec Shine et publia The Bride Ship. Adulés par Wim Wenders (qui les avait…

Stan Mathis

5 questions à … Stan Mathis

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Stan Mathis à découvrir de l’intérieur avec une playlist punchy et un nouvel album, Plexus solaire. Il sera en concert avec…

A ne pas rater dans Interviews !