Le robinet est ouvert… Il faut donc savoir en profiter. En quatre ans, les Big Thief ont publié quatre albums qui ont le chic d’être différents les uns des autres et de fascinants. Cinq albums si on compte le disque solo d’Adrianne Lenker, chanteuse et plume du groupe.

C’est toujours fascinant de voir un groupe qui est en train de modeler sa discographie. Masterpiece, le premier album de ce quatuor, portait donc un nom prémonitoire. Quand les premières notes de Little Arrow sont apparues en mai 2016, on était loin de se douter qu’on aurait trois disques de plus quelques mois plus tard…
Et on ne change pas une équipe qui gagne ! Big Thief a de nouveau travaillé avec Andrew Sarlo qui est aux manettes depuis le début. Mais Big Thief a déménagé. Les New-Yorkais sont partis aux Sonic Ranch, des studios texans où les Explosions in the Sky et les Beach House ont leurs habitudes. Alors qu’U.F.O.F. avait été enregistré dans le cadre verdoyant de Bear Creek Studio, Two Hands a été enregistré dans le cadre aride du Texas. Le climat étouffant de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis s’invite donc dans le folk de ce groupe. Two Hands est un disque sec comme un coup de trique.

Big Thief – Not

Avec des voix enregistrées en une prise et un groupe qui joue live, Two Hands nous fait atterrir et nous ancre sur le sol alors que son prédécesseur nous envoyait dans les étoiles. Big Thief semble avoir résolu définitivement le problème de ses deux premiers albums. Certaines chansons éclipsaient totalement les autres. C’était le cas avec Shark Smile sur Capacity. Ici, toutes les chansons sont du même gabarit et sont autant de bouleversements. Not ou Forgotten Eyes sont évidemment les grands morceaux de ce disque mais ce duo n’éclipse pas la fin du disque (superbe avec Cut My Hair).

Vivement le prochain disque.

Big Thief - Two Hands

Two Hands des Big Thief est disponible chez 4AD/Beggars.
Big Thief sera en concert les :

  • 24 février à Lyon (Épicerie Moderne)
  • 25 février à Paris (Cabaret Sauvage)

Big Thief - Two Hands

Tracklist : Big Thief - Two Hands
  1. Rock and Sing
  2. Forgotten Eyes
  3. The Toy
  4. Two Hands
  5. Those Girls
  6. Shoulders
  7. Not
  8. Wolf
  9. Replaced
  10. Cut My Hair

Big Thief – Two Hands4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Big Thief - UFOF

|TINALS 2019| Big Thief – U.F.O.F.

Et de trois ! En moins de trois ans, les New-Yorkais de Big Thief ont réussi à publier trois albums foutrement passionnants qui redonnent confiance en l’Amérique et qui nous rappellent les heures glorieuses de Mazzy Star et de Grant Lee Buffalo.
TINALS 2019

Ça c’est TINALS !

Qu’importe les ‘ronchondoillons’, le TINALS demeure le festival indé incontournable du début de l’été. Malgré le succès et les tentations que cela aurait pu entraîner, ce festival a conservé sa philosophie exprimée dans sa profession de foi : « une programmation dictée uniquement par les coups de cœur dans un cadre verdoyant. De la musique avant…
Adrianne Lenker

Le vague à l’âme d’Adrianne

Adrianne Lenker n’en finit plus de nous conter sa vie et de nous chanter de petites merveilles. Un an après avoir publié Capacity avec Big Thief, Lenker prend la tangente et se relance en solo.
Big Thief

Big Thief, High Capacity

Auteurs en 2015 d’un premier album au nom prémonitoire, Masterpiece, les Big Thief sont revenus cette année avec un somptueux deuxième album, Capacity.
Big Thief - Capacity

Big Thief – Capacity

Big Thief avait déjà tout bon avec son premier album Masterpiece (2016). Les revoilà déjà avec un deuxième disque qui dépasse toutes les attentes et fait d’Adrianne Lenker l’une des plus belles plumes des États-Unis.
Big Thief

Big Thief décoiffe le rock américain

C’est qu’il faut en avoir dans le pantalon pour nommer un de ses albums Masterpiece. Surtout quand on s’appelle Adrianne Lenker et que l’album en question est une « masterpiece ».

Plus dans Chroniques d'albums

The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.
Jeff Tweedy - Love Is The King

Jeff Tweedy – Love is the King

Intimement lié au livre How to Write One Song, Love is the King prouve une fois de plus que Jeff Tweedy fait partie des très grands. Et si certains ont perdu le fil avec la discographie de Wilco, ce nouveau disque solo est un excellent prétexte pour se rabibocher avec son patron.

Laura Veirs – My Echo

Accompagnée de Jim James, Bill Frisell, Karl Blau et de Matt Ward, Laura Weirs sort un onzième impeccable album.