Le robinet est ouvert… Il faut donc savoir en profiter. En quatre ans, les Big Thief ont publié quatre albums qui ont le chic d’être différents les uns des autres et de fascinants. Cinq albums si on compte le disque solo d’Adrianne Lenker, chanteuse et plume du groupe.

C’est toujours fascinant de voir un groupe qui est en train de modeler sa discographie. Masterpiece, le premier album de ce quatuor, portait donc un nom prémonitoire. Quand les premières notes de Little Arrow sont apparues en mai 2016, on était loin de se douter qu’on aurait trois disques de plus quelques mois plus tard…
Et on ne change pas une équipe qui gagne ! Big Thief a de nouveau travaillé avec Andrew Sarlo qui est aux manettes depuis le début. Mais Big Thief a déménagé. Les New-Yorkais sont partis aux Sonic Ranch, des studios texans où les Explosions in the Sky et les Beach House ont leurs habitudes. Alors qu’U.F.O.F. avait été enregistré dans le cadre verdoyant de Bear Creek Studio, Two Hands a été enregistré dans le cadre aride du Texas. Le climat étouffant de la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis s’invite donc dans le folk de ce groupe. Two Hands est un disque sec comme un coup de trique.

Big Thief – Not

Avec des voix enregistrées en une prise et un groupe qui joue live, Two Hands nous fait atterrir et nous ancre sur le sol alors que son prédécesseur nous envoyait dans les étoiles. Big Thief semble avoir résolu définitivement le problème de ses deux premiers albums. Certaines chansons éclipsaient totalement les autres. C’était le cas avec Shark Smile sur Capacity. Ici, toutes les chansons sont du même gabarit et sont autant de bouleversements. Not ou Forgotten Eyes sont évidemment les grands morceaux de ce disque mais ce duo n’éclipse pas la fin du disque (superbe avec Cut My Hair).

Vivement le prochain disque.

Big Thief - Two Hands

Two Hands des Big Thief est disponible chez 4AD/Beggars.
Big Thief sera en concert les :

  • 24 février à Lyon (Épicerie Moderne)
  • 25 février à Paris (Cabaret Sauvage)

Big Thief - Two Hands

Tracklist : Big Thief - Two Hands
  1. Rock and Sing
  2. Forgotten Eyes
  3. The Toy
  4. Two Hands
  5. Those Girls
  6. Shoulders
  7. Not
  8. Wolf
  9. Replaced
  10. Cut My Hair

Big Thief – Two Hands4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Big Thief - UFOF

|TINALS 2019| Big Thief – U.F.O.F.

Et de trois ! En moins de trois ans, les New-Yorkais de Big Thief ont réussi à publier trois albums foutrement passionnants qui redonnent confiance en l’Amérique et qui nous rappellent les heures glorieuses de Mazzy Star et de Grant Lee Buffalo.
TINALS 2019

Ça c’est TINALS !

Qu’importe les ‘ronchondoillons’, le TINALS demeure le festival indé incontournable du début de l’été. Malgré le succès et les tentations que cela aurait pu entraîner, ce festival a conservé sa philosophie exprimée dans sa profession de foi : « une programmation dictée uniquement par les coups de cœur dans un cadre verdoyant. De la musique avant…
Big Thief

Big Thief, High Capacity

Auteurs en 2015 d’un premier album au nom prémonitoire, Masterpiece, les Big Thief sont revenus cette année avec un somptueux deuxième album, Capacity.
Big Thief - Capacity

Big Thief – Capacity

Big Thief avait déjà tout bon avec son premier album Masterpiece (2016). Les revoilà déjà avec un deuxième disque qui dépasse toutes les attentes et fait d’Adrianne Lenker l’une des plus belles plumes des États-Unis.
Big Thief

Big Thief décoiffe le rock américain

C’est qu’il faut en avoir dans le pantalon pour nommer un de ses albums Masterpiece. Surtout quand on s’appelle Adrianne Lenker et que l’album en question est une « masterpiece ».

Plus dans Chroniques d'albums

Ian Skelly – Drifters Skyline

Attention. Il va être question d’un super disque que vous ne pourrez écouter que sur votre chaîne hi-fi ou si vous un compte Apple Music.
Alain Johannes - Hum

Alain Johannes – Hum

Producteur et musicien qu’on retrouve aux cotés des Queens of the Stone Age, sur scène avec Them Crooked Vultures, ou en studio avec feu Chris Cornell, PJ Harvey Mark Lanegan, Alain Johannes a un CV qui en couche plus d’un. Et un nouvel album solo, le troisième, qui va accompagner nos journées du lever au…
The Jayhawks -XOXO

The Jayhawks – XOXO

Deux ans après l’impeccable Back Roads And Abandoned Motels, les Jayhawks ne lâchent pas l’affaire et reviennent avec le très bon XOXO.

Protomartyr – Ultimate Success Today

Josey Casey, le chanteur de Protomartyr pense qu’Ultimate Success Today est le meilleur disque du groupe. A l’écoute des onze chansons qui le composent, l’obligation est faite de lui donner raison. Plus forts que les Fontaines D.C., plus violents que les Idles, les Protormartyr sont les vrais méchants du circuit.
DMA'S - The Glow

DMA’S – The Glow

En 2015, les DMA’S sortaient de nulle part et faisaient revivre la brit pop. En 2020, les DMA’S sont installés au sommet du rock (australien) et commettent l’irréparable avec The Glow.
The Mariners - The Tides of Time

The Mariners – The Tides Of Time

Appréciés par les Coral, The Mariners devraient être, si tout va bien, les nouveaux héros des fanatiques des La’s ou de Cast. Cerise sur le pudding, ces quatre gredins vouent un culte certain à John Power, l’homme qui a supporté Lee Mavers pendant des années et qui a enregistré de sacrées chansons avec Cast.
Giant Sand - Ramp

Giant Sand – Ramp

Certains ont pour loisir la pêche, d’autres la pétanque. Le patron de Fire Records préfère laisser les boules aux autres et se concentre sur les rééditions de ses disques préférés. Après avoir ressorti le catalogue de Television Personalities et celui de Bardo Pond et avant de s’attaquer aux beaux disques des Chills et des Lemonheads,…