Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019
Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l'album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une "oeuvre numérique" sur son site internet "Culture contre culture". 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes, de Johnny à Mandela, à Germaine et Manu.

L’amour est à accepter…

21 avril 2002. Il est 20h dans le bus hebdomadaire qui m’emmène de chez mes parents au campus universitaire quand la radio crache les résultats du premier tour de la présidentielle.
Nous avons 20 ans. On ne se dit rien mais on se comprend. Nous sommes des boxeurs groggys. Ce mot passé entre tous, ce cri silencieux né d’un k-o inattendu qui nous a fait nous retrouver, foule hébétée dans les rues du centre de Grenoble jusque tard dans la nuit. Menacés mais libres. Fils de France. Saez en étendard. Saez en hymne générationnel. Saez en bleu-blanc-rouge.

…pas à comprendre

9 décembre 2019. Lyon, la Halle Tony Garnier est en configuration réduite mais pleine. Après une introduction parlée sur un texte dont l’écriture rappelle l’universel God Bless, le spectacle s’ouvre sur les notes du thème des Quais de seine. Ombre furtive avec une capuche noire sur la tête, l’artiste entre sur la scène. Observe le public, camouflé derrière le dossier du large fauteuil sur lequel il passera, assis, la plus grande partie du concert. S’ensuit Les enfants Paradis, en hommage aux morts du Bataclan. L’émotion est là. Je photographie le public. Ces visages suspendus, ce temps recueilli. Je pense à ces heures d’il y a 17 ans. Saez est un poète. Saez est un immense écrivain.

Discographie

2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ
2019_12_09_SAEZ

Et puis les chansons avancent, les orchestrations aussi, portées par 7 musiciens flamboyants. Arrive Manu dans l’c… Est-ce moi qui ait vieilli ? Est-ce moi, qui sur la photo, préfère le flou qui suggère, à la netteté rougeoyante qui crucifie ? Ce Saez là m’a perdue.

Sur la route du retour je pense à Jojo et Mandela, à Tous les gamins du monde, comme à cette province si juste quand c’est lui qui la chante, me repasse Les Meurtrières, A nos Amours, Usés… « Et nous avons vieilli, les poings montent moins hauts, mais il reste la force de croire en la beauté… La sève sous l’écorce, de la liberté… Nous marcherons encore… »

Saez est un immense artiste.

Damien Saez – Les enfants paradis

Lieu : Halle Tony Garnier, Lyon
Date : 9 novembre 2019

2 réponses sur « Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité » »

Bonsoir puis-je utiliser vos photos de saez pour l’album photos de la tournée que je suis en train de réaliser sur monalbumphoto ?

Les commentaires sont fermés.

Cela pourrait vous intéresser

Photos concert : Paléo Festival, Nyon | 23-28.07.2013

photos : Paléo Festival, 23-28.07.2013

Retrouvez une très courte sélection de chacun de mes concerts et quelques photos d’ambiances, du Paléo 2013. La totalité de mes photos arriveront dans les jours à venir..!
Photos concert : 30 Seconds To Mars @ Musilac 2013, Aix-les-Bains | 12 juillet 2013

photos : Musilac 2013, Aix-les-Bains | 12.07.2013

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes, de Johnny à Mandela, à…
Saez @ Zénith, Paris | 06 mai 2010

Saez au Zénith de Paris

Saez soulève le Zénith ce jeudi soir avec un rock incisif et engagé ! Saez est un des rares artistes rock français actuel qu’on ne peut accuser d’être lisse et ennuyeux. Il ne passe presque jamais à la télévision, qu’il déteste, et pourtant son public ne l’oublie pas et il aura rempli deux jours de […]

Plus dans Concerts (live reports)

Bandabardò & Cisco a Ripatransone

Festa a Ripa !

Bardot chantait nue au soleil, Bandabardò invite Cisco sur son dernier album, Non fa paura à rester nu et manifester. Date : vendredi 12 août
Florent Marchet

Le monde de Florent Marchet

Florent Marchet pour soi, quasi. C’était aux Abattoirs de Bourgoin-Jallieu dans un nouveau format intime où l’on a pu voyager en solitaire, de Courchevel à Levallois, de Paris à Nice en passant par Montréal.
Star Feminine Band à l'Opéra Underground

Star Feminine Band au firmament

Dans le cadre de leur carte blanche à l’Opéra Underground à Lyon, La Féline et Bertrand Belin invitaient le Star Feminine Band pour leur deuxième concert en France avant leur passage à Bobigny (Canal 93) le 30 novembre et au Transmusicales de Rennes les 3 et 4 décembre prochains.
Waed Bouhassoun et Moslem Rahal @ Opéra National de Lyon, 14-11-2021

Quelle nuit à l’Opéra (de Lyon) !

De la couleur avant toute chose. C’est amusant pour une carte blanche. Bertrand Belin et La Féline ont invité The Colorist Orchestra avec Howe Gelb puis la joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.