C’est l’histoire d’un mec tout simple.

Un mec tout simple qui sort de la foule amassée autour du bar pour grimper sur la scène du Groom, ce « presque » Bus Palladium lyonnais. Un mec tout simple qui enfile une veste de lumière et qui, d’un coup, dans la lumière précisément, devient Stan Mathis.

Stan Mathis, qui jouera les titres de son Plexus Solaire, son dernier album porté par le label indépendant et lyonnais Stardust. Cet album d’ombres et de lumières, qui décrit les méandres de la masculinité féminine, dans ce qu’elle a de moins virile, dans cette mise en danger qui fait ressortir les émotions, comme dans ce set que Stan Mathis livre au public.

Ce set dans lequel il travaille la qualité des notes instrumentales ou électroniques, comme celle des silences, celui qui fait tendre l’oreille et suscite l’attention. Et l’émotion. Ce silence et cette émotion, justement, comme lorsqu’à la fin de son set, après avoir enlevé sa veste de lumière et être redevenu ce mec tout simple, il jouera en acoustique une dernière chanson. Sans micro. Seul au milieu du public. Humain et fragile.

La scène musicale lyonnaise est riche. D’Alice aka Mauvais Garçon, de Tom Bird, de Neptune, et de Stan Mathis aussi, bien sûr, évidemment.

2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
2019_19_12_stanmathis
Date :19 décembre 2019
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Stan Mathis

5 questions à … Stan Mathis

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Stan Mathis à découvrir de l’intérieur avec une playlist punchy et un nouvel album, Plexus solaire. Il sera en concert avec…

Plus dans Concerts (live reports)

[35] Les Pale Fountains ou l’Eldorado Pop

Après avoir joué en février 1985 à Londres et avant de s’envoler pour le Japon, les Pale Fountains étaient de retour à Paris en cette veille de printemps 1985. L’Eldorado de 1985 fut la séance de rattrapage pour ceux qui avaient séché la piscine Deligny.
Shack - La Locomotive, 1990

[1990 – 2020] Sur les rails avec Shack

8, 9 et 10 novembre 1990. Paris. Les La’s, les Boo Radleys, Dr Phibes et les House Of Wax Equations débarquent à Paris le temps d’un week-end pour initier les Français aux plaisirs plus ou moins méconnus (mais surtout exquis) de Liverpool. Les frères Head, ex Pale Fountains sont évidemment de la partie. On connaissait…

Liam Gallagher à son Zénith

Liam Gallagher a donné hier soir au Zénith de Paris le dernier concert d’une tournée européenne qui a affiché complet tous les soirs. Et il a fait plus que le travail.

Motivant Morby

L’ex-Woods est venu jouer son répertoire à La Lune des Pirates, salle qui avait accueilli et vu triompher les flamboyants Woods en 2017. Jeu, set et match pour…
Vincent Delerm @ Théâtre des Pénitents, Montbrison, 04-02-2020

Vincent Delerm : La vie passe et il en fait partie

Hier soir Vincent Delerm chantait à Montbrison devant le public du festival Poly’Sons. Après le spectacle, je lui ai parlé des photos que j’avais faites, de cet article que j’allais écrire sur son spectacle. Quelle idée insensée ais-je eue là… Comment écrire sur la musique, comment mettre des mots sur des sons, sur d’autres mots ?…
Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…