Catégories
Interviews

5 questions à … Jean-Baptiste Soulard

© Hugues-Anhes

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Jean-Baptiste Soulard (Palatine, Roni Alter) qui sort un album, Le Silence et L’eau inspiré par Sylvain Tesson et son Dans Les Forêts de Sibérie avec des invités comme Bessa, JP Nataf, Luciole, Blick Bassy et Raphaël Personnaz qui a joué dans le film de Safy Nebbou. Un disque où l’on se réfugie comme dans une isba de bois sur les bords du lac Baïkal, propice à l’introspection et aux visions d’harmonie, de grâce et de générosité.

Jean-Baptiste Soulard en cinq questions

Ton souvenir de concert ?

Une date au théâtre de la mer à Sète en 2017 avec le groupe dans lequel je suis guitariste Palatine. Soirée électrique, concert interrompu deux fois par la pluie et les orages menaçants. Concert sur fond de mer agitée, on a fini littéralement a jouer le dernier titre sous l’eau, c’est ce que j’appelle de la scénographie naturelle! le décorum ce soir là était raccord avec l’univers de Palatine, moment très jouissif.

Ta plus grande rencontre musicale ?

Blick Bassy, artiste dont j’ai d’abord apprécié la musique en tant qu’auditeur et avec qui j’ai la chance de travailler maintenant plus régulièrement sur différents projets. Il est venu chanter sur Le Silence et l’eau et c’est à mon tour de venir prêter ma guitare et mes idées en ce moment sur des projets qu’il pilote. Un artiste immensément talentueux, un artiste 2.0, avec un discours, une vision. J’aime l’implication poétique et politique qu’il insuffle à son travail.

Ton anecdote en concert ?

Jouer dans un petit village en Haute Saône, rendre le maire du village euphorique, partager son euphorie autour de verres d’alcools locaux, finir sur un tracteur. Simple, basique.

Le Silence et L’eau en quelques mots ?

« Trop flippé peut être pour m’enfermer plusieurs mois tout seul dans une cabane, j’ai pris ma guitare à défaut… »

Ton prochain rêve ?

Ecrire la musique du prochain film de jacques Audiard. Voila c’est sorti comme ça !

Jean – Baptiste Soulard – Grand Baïkal (feat. Bessa)

En écoute avec Jean-Baptiste Soulard

  1. Sufjan StevensChicago
    La lumière.
  2. NirvanaHeart-Shaped Box
    On ne fera pas mieux.
  3. René AubrySalento
    Thérapeutique.
  4. Klub des LoosersLe manège des vanités
    Terriblement malsain, terriblement efficace.
  5. Dick AnnegarnCoutances
    La justesse.
  6. David Byrne & St. VincentWho
    Le sax alto est ici hyper chic dans ce morceau alors que je n’aime foncièrement pas le son de cet instrument.
  7. Andy ShaufThe Magician
    Orchestre de poche.
  8. Mc SolaarObsolète
    Mon premier disque acheté, ma madeleine de Proust !
  9. Gustavo SantaolallaBabel
    L’humilité et la douceur du Charango (Instrument Traditionnel des Andes).
  10. Flavien Berger88888
    Cool !

Le Silence et l’Eau de Jean-Baptiste Soulard sera disponible le 28 février chez Horizon / Un Plan Simple / Sony, il est inspiré par le livre Dans Les Forêts de Sibérie de Sylvain Tesson.
Jean-Baptiste Soulard est en train d’en créer la version spectacle qui conjugue musique, danse et littérature à ne pas rater le 9 avril au Café De la Danse.

silenceetleau

Tracklist : Jean-Baptiste Soulard - Le Silence et L’eau
  1. Sois le dernier (feat. Bessa)
  2. Grand Baïkal (feat. Bessa)
  3. Isba (feat. Blick Bassy)
  4. Asile (feat. Raphaël Personnaz)
  5. Omble chevalier (feat. JP Nataf)
  6. Fer Rouge
  7. Débâcle
  8. Leur Peau
  9. Les vents contraires (feat. Luciole)
  10. Cerbère
  11. Respirer (feat. Achille)

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Declan McKenna

Vidéo : Declan McKenna – Be an Astronaut

Les garçons ne pleurent pas. Et pourtant. A 21 ans, Declan McKenna s’apprête à sortir son deuxième album, Zeros le 4 septembre chez Columbia Records et a la tête dans les étoiles avec Be an Astronaut.
P.R2B - Session Live à Marseille

Pauline à la plage !

Avant une rentrée chargée avec la sortie de son premier EP le 11 septembre et un concert au MaMA Festival, P.R2B propose une session live à Marseille.
Lauret

La ruée vers Lauret

Mélodie Lauret fait sa rentrée avant tout le monde. Avant de sortir son deuxième EP en septembre, elle publie A quoi tu penses quand tu m’adores ?, un titre trash-slam-pop joliment mis en images par Eloise Coussy. Entretien avec l’intéressée à propos de ce nouveau titre.

KennyHoopla boom !

KennyHoopla écrit des brulots qui doivent autant à Aphex Twin qu’aux premiers disques des Drums. Ce jeune Américain du Wisconsin débarque sans prévenir et trône en majesté avec How will i rest in peace if i’m buried by a highway?//, son premier EP.

Vidéo : Declan McKenna – The Key to Life on Earth

Declan se dédouble avec l’aide d’Alex (Fucking) Lawther. Les Kids de Manchester déambulent à la cherche de la clé pour vivre sur terre. Vaste programme, espérons qu’ils ne finissent pas comme James et Alyssa. Pas sûr avec ce clip.

Plus dans Interviews

Karine Daviet

Karine Daviet en toute indépendance

Karine Daviet est lyonnaise et vient de sortir un premier EP, L’indépendance, recueil de six titres en français à la fois doux et âpres avec des arrangements soignés mêlant guitare acoustique, théorbe, clavecin, viole de gambe, flûtes à bec et sons électroniques. Assez logique quand on écoute sa playlist commentée ci-dessous après un questionnaire façon…
Moli © Celeste Call

5 questions à … Moli

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Moli , jeune belge de 21 ans qui pourrait suivre la trace de Mademoiselle Van Laeken. Installée à Berlin où elle…
Klon

L’ascension de Klon

Klon. Ce n’est ni con, ni Klug ou le nom d’une nouvelle planète. Quoique. Ces Magnificent Seven déboulent dans notre galaxie musicale avec un premier titre Noise, qui va faire du bruit. Il est accompagné d’une somptueuse animation réalisée par le gang lui même qui met en scène une ville-automate monstrueuse qui produit les clones…
Maë Defays

5 questions à … Maë Defays

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Maë Defays, autrice d’une caresse musicale avec son EP Whispering dont est extrait notre exclu d’hier, La vie entière. On découvre…
Bananagun

5 questions à … Bananagun

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour des foutraques australiens de Bananagun. Oubliez The Go-Betweens, The Saints, Nick Cave ou Silverchair, ce quintette psyché et percussif adepte de l’afrobeat…

Passionnant Johan Asherton

Et un nouveau beau disque de Johan Asherton ! L’ex-The Froggies, qui a eu le chic de ne jamais enregistrer un mauvais disque depuis ses débuts solo en 1988 avec God’s Clown, revient avec Passiontide, une collection de dix chansons sombres et élégantes.
Codeine

[1990-2020] Dix cachets de Codeine

On écrit toujours, à tort, que les Afghan Whigs étaient le seul groupe de chez Sub Pop à ne pas être originaire de Seattle. Greg Dulli, le chaud lapin de Cincinnati (Ohio) avait signé sur le célèbre label de Seattle pour sortir Up In It en 1990 après avoir sorti Big Top Halloween en 1988…