Vidéo : Balzane – Du sable encore

« Vers qui se tourner alors, vers quoi se dirige le décors… » chante Balzane, poétique et métaphysique. On n’a pas la réponse mais la question fait un bien fou.

“La connaissance de la vie est comme le sable : elle ne salit pas.” écrivait Elsa Triolet dans Luna-Park. Ce sable nous glisse entre les doigts mais surtout nous caresse le conduit auditif avec sa fausse douceur. Peut être ne verra t-on pas « la promesse des arbres verts », mais ce titre augure d’un panorama personnel et profond dans notre paysage musical.

Discographie

Balzane – Du sable encore

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

BALZANE - Par hasard

Vidéo : Balzane – Par hasard

Il y a des fulgurances et cette phrase, un matin, par hasard nous sommes nés en est une. Car oui, nous naissons par hasard, on nous prénomme et on nous lance dans le monde. Mais on naît aussi à soi même, peut être plus tard, beaucoup plus tard. Et c’est la beauté de cette phrase.
Balzane - Un atoll

Vidéo : Balzane – Un atoll

On a découvert Balzane avec du sable encore et depuis elle sème des graines musicales d’une infinie douceur. On s’envole aujourd’hui pour un atoll.

Plus dans Son du jour

Lonny - Comme la fin du monde

Vidéo : Lonny – Comme la fin du monde

« La fin du monde n’est pas encore pour demain. » affirmait Tite-Live il y a un peu plus de deux mille ans et on ne peut lui donner tort malgré tous les efforts de l’humanité pour le foutre en l’air.
turfu-poneyclub

[EXCLU] Vidéo : Turfu – Poney club

Turfu vous invite à leur Astrale Nouba le 19 mars chez Airfono. Mais avant cela, on fait un tour au Poney Club en exclusivité et la bride est lâchée.
La Féline – Tant que tu respires

Vidéo : La Féline – Tant que tu respires

Il y a des âges où le rapport à la mort se fait plus prégnant. La Féline réussit le tour de force d’évoquer un sujet grave qui nous touche tous un jour avec pudeur et sans gravité.