Tiens voilà la Dalton !

Karen Dalton
Bonne nouvelle ! Le label Megaphone (Michael Head & The Strands, Silvain Vanot) publiera ces jours prochains Recording is the Trip – The Karen Dalton Archives, un luxueux coffret composé de trois disques et d'un beau livre avec des archives inédites.

Née en 1937 au Texas et élevée en Oklahoma, Karen Dalton illumina Greenwich Village dans les années 60. Avec It’s So Hard To Tell Who’s Going To Love You The Best, cette Américaine impressionna tout le monde à tel point que Bob Dylan la compara à Jimmy Reed et Billie Holiday.

Pour passer sereinement son confinement, on peut relire le livre de Pierre Lemarchand ou le formidable roman graphique, Karen Dalton, jeunesse d’une femme libre de Greenwich Village à Woodstock de Cédric Rassat et Ana Rousse avec sa playlist (ICI) ou en écoutant les morceaux de ce coffret. Les titres des deux lives Cotton-Eyed Joe (1962) et les sessions de Green Rocky Road sont autant d’échappatoires aux jours sans fin qui se répètent depuis deux semaines.

Discographie

Karen Dalton – Green Rocky Road

Recording is the Trip – The Karen Dalton Archives de Karen Dalton sera disponible le 3 avril 2020 chez Megaphone.

Karen Dalton - Recording is the trip

Tracklist : Karen Dalton - Titre album
  1. Itʼs Alright (Ray Charles)
  2. Everytime I Think Of Freedom (Trad. spiritual)
  3. Cotton Eyed Joe (Trad.)
  4. Pastures of plenty (Woody Guthrie)
  5. One May Morning (Trad.)
  6. Red are the flowers (Fred Neil)
  7. Blues on the ceiling (Fred Neil)
  8. Run tell that major (Trad.)
  9. Down and out (Cox-Feldman)
  10. Fanninʼ Street (Leadbelly)
  11. In the evening (Leroy Carr)
  12. Old Hannah (Trad.)
  13. Pallett on your floor (Jelly Roll Morton)
  14. Prettiest train (Trad.)
  15. Mole in the ground (Trad.)
  16. Darlinʼ Corey (Trad.)
  17. It hurts me too (Mel London)
  18. Katie Cruel (Trad.)
  19. Blackjack (Ray Charles)
  20. No more taters (Trad.)
  21. Good Morning Blues (Leadbelly)
  22. Green Rocky Road
  23. Whopee Ki Yi O
  24. Ribbon Bow
  25. Katie Cruel
  26. Little Margret
  27. Red Rockin Chair
  28. Nottingham Town
  29. Skillet Good and Greasy
  30. In the Evening

Pouet? Tsoin. Évidemment.

Cela pourrait vous intéresser

Dominique A

Dominique A (à lire)

« Tous ceux qui ont acheté le premier album du Velvet Underground ont ensuite formé un groupe » a déclaré Brian Eno. On pourrait lui rétorquer que tout ceux qui ont écouté France Inter le soir de la première diffusion de La Fossette se sont mis à écouter du rock fait par un Français. Un […]

This is The End…

Pierre Lemarchand quitte les années 90 et les studios français pour partir à la recherche de Nico et des années 70. Tel un Pierre Lemaitre, Lemarchand mène son enquête sur l’album The End… de la chanteuse du Velvet Underground et éclaire de sa plume ses chansons.
Alain Bashung - Fantaisie Militaire

Fantaisie Militaire au garde-à-vous

Dans son nouvel ouvrage, Pierre Lemarchand revient sur la genèse de Fantaisie Militaire d’Alain Bashung. Paru en 1998, ce disque fut un succès critique et un raz de marée commercial.
Karen Dalton

Karen Dalton par Pierre Lemarchand

La France a toujours aimé et aimera toujours Karen Dalton. En effet, le catalogue de la muse de Greenwich est détenu en grande partie par le label français Megaphone (qui possède également The Magical World Of The Strands de Michael Head and The Strands). Défendue par Stéphane Deschamps des Inrocks pendant des années, Dalton fait […]

Plus dans News

Pomme Consolation

Enfants du maïs

Une Pomme dans un jardin, quoi de plus logique. C’est le morceau qui ouvre son nouvel album consolation après une brève introduction et qui nous plonge dans la farandole de notre propre enfance.
Station44radiosilence

Silence radio

Bleu le nouvel EP de Station 44 sort demain, en attendant on écoute Radio Silence le premier titre de ce duo charentais.
Hermanosgutierrez

Brothers in arms

Offrez vous à peu de frais les grands espaces grâce aux frères Gutiérrez qui ont enregistré leur nouvel album, El Bueno Y El Malo dans les studios Easy Eye de Dan Auerbach.
Dasilva-lessence

Da Silva pas mort !

il y a du Munch dans ce cri de Da Silva, dans cette essence qui risque de bientôt s’enflammer à moins de s’envoler loin de notre bazar cacophonique pour retrouver la mère nature.