Catégories
Découvertes

Le train-train zinzin de The Living Brain

© Nathan Jones

Actifs de 1995 à 2001, The Living Brain revient dans les bacs des disquaires avec Two Sides of The Brain, une anthologie qui sera à ranger entre une compilation des premières démos (excellentes) de THe Coral et les deux premiers albums de Cast.

Evidemment, il fallait être sacrément musclé en 1995 pour pouvoir se faire un nom sur la scène anglaise. Oasis et Blur trustent tout. Shack est même contraint de trouver un label allemand pour sortir Waterpistol. Alors évidemment, The Living Brain ne pesait pas bien lourd.

The Living Brain – Fence

Formés par Ged Lynn (ex-Stairs) et Lars Gabel lors d’un concert de Cast à Liverpool, The Living Brain a enregistré deux disques, ouvert pour les Coral et écumé tous les rades de Liverpool. L’affaire en était restée là. Ils reviennent avec une anthologie pour nous rappeler qu’ils jouaient vites et biens. Peut-être un trop vite au final…

The Living Brain – Paranoid Room (live 1997)

Two Sides of The Brain des The Living Brain est disponible chez leur site officiel.

The Living Brain - The two Sides of the Brain

Tracklist : The Living Brain - Two Sides of The Brain
  1. Bland Planet
  2. Burnout 2000
  3. Fence
  4. The Paranoid Room
  5. Brown Sorcery
  6. Stride
  7. Bad Present Day
  8. B&W Film Archive
  9. Irony Bar
  10. The Sledging Breakbeat
  11. S.O.M.B.
  12. Slow Knife
  13. Animals Not Well

Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Liberté

Vidéo : Katerine – Liberté

Ce soir, un hommage sera rendu à Samuel Paty, assassiné par un terroriste, à la Sorbonne où il s’agissait à sa création de « vivre en bonne société, collégialement, moralement et studieusement ». L’université se fonde sur la corporation des maîtres et étudiants qui souhaitent « obtenir leur autonomie vis-à-vis de l’évêque et du roi ». La lutte pour…
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.
Terrenoire © Fabrice Buffart

[En lutte] Photos : L’éPOPée verte @ Le Fil, Saint-Etienne | 03.10.2020

Le Fil était en lutte ce samedi 3 octobre à Saint-Etienne. En lutte pour proposer une soirée pop qui devait avoir lieu le 1er avril à La Maroquinerie et faire découvrir la richesse de l’émergence artistique stéphanoise avec Fils Cara, La Belle Vie, Cœur, Terrenoire et Zed Yun Pavarotti. En lutte pour ne pas faire…
The Coral - B-Sides

The Coral – B-Sides

Les Anglais de The Coral sortent en catimini une plantureuse compilation de faces b foncièrement (et forcément) excellente. Les amoureux des disques peuvent passer leur chemin, B-Sides n’est disponible qu’en streaming.
Alex Maas

Alex (n’est pas à la) Maas

Après un retour en forme en 2017, Alex Maas laisse de côté les Black Angels pour s’afficher en solo. Et c’est réussi.

Plus dans Découvertes

OBI © Frank Loriou

La force d’OBI

Obi-Wan Kenobi affirme « l’œil ne voit que la surface des choses, ne t’y fie pas ». Alors il faut écouter OBI et suivre son odyssée jusqu’au collège Maurice-Scève délabré de la Croix Rousse à Lyon, métaphore ironique de nos sociétés sans valeurs.
Slight Of © Gracie Pendleton

Slight Of par petits bouts

On a découvert Slight Of avec Winter’s Maze et son clip poético -humaniste qui va à la rencontre des autres de son quartier, Brooklyn, ces Other people qu’on ne voit pas d’habitude. Il vient de sortir un album qui sent bon les 90′, sans Trump et virus.

Vote for Kiwi Jr. !

A cheval entre les Strokes et Pavement, les Canadiens de Kiwi Jr. font coup double avec leur nouveau single. En plus de nous faire remuer la tête comme au bon vieux temps, ces natifs de Toronto viennent de signer chez Sub Pop.
Mottron @Heart and Guts

L’intrusion de Mottron

Mottron n’est pas carré, il ne rentre pas dans les cases de la pop policée à la française. Il s’apprête à sortir son premier album, Giants le 30 octobre chez Pias Le Label.
Lomelda-Hannah © Tonje-Thilesen

Her name is Hannah !

Lomelda fait des merveilles de chansons. On avait beaucoup aimé M for Empathy l’an dernier, Hannah Read revient déjà avec Hannah, une collection de chansons bouleversantes.

Solaire Solaris Great Confusion

Accompagné par Elise Humbert au violoncelle, Yves Béraud à l’accordéon, Aurel Troesch aux guitares, Jérôme Spieldenner à la batterie, Foes Von Ameisedorf à la basse et Jacques Speyser aux chœurs, Stephan Nieser aka Solaris Great Confusion signe le disque le plus élégant de cette rentrée 2020.
Lucidvox

We Are Lucidvox !

Lucidvox est un quatuor moscovite qui mêle des riffs à la Kalachnikov à des chœurs puissants. Leur nouvel album, We Are sort sur le label Glitterbeat le 23 octobre.