Catégories
Chroniques d'albums

Mina May – Skylarking

Mina May - Skylarking
Mina May - Skylarking

Prêts pour le décollage ? Il est fort probable que Mina May vous fasse planer avec « Skylarking ». Et à l’image du titre « Into your mouth », l’aventure pourrait certainement commencer into your mouth… tant la galette a l’insolente apparence d’une pastille aux propriétés et vertus hallucinatoires.

Mina May : Skylarking

Car il s’agit là d’une véritable expérience psychédélique musicale concoctée avec virtuosité par une bande de musiciens qui ont sans aucun doute une furieuse envie de nous emmener aux confins de nous-mêmes. Distillant leur trip mélodique dans nos oreilles et cerveaux déboussolés, et bon sang qui n’aime pas ça ?!
A travers les huit titres de « Skylarking », la formation electro rock joue délibérément la carte de l’expérimentation musicale.

L’EP débute avec une intro aux allures de bande-son d’un road trip retro 50’s, qui collerait bien, pourquoi pas, aux histoires tarantiniennes.
Le voyage se poursuit avec « A Scanner Darkly », un morceau qui a le pouvoir de vous faire perdre pieds, pédales et commandes : rythmique hypnotique, tempo qui s’accélère…puis ralentit pour nous faire littéralement flotter… et repartir de plus belle… loin… très loin… dans un nuage de voix aériennes…. Intense.
« Spit out your evils, son », c’est le « bad trip », hymne entêtant et sombre, un texte noir déclamé dans une atmosphère oppressante où se croisent et s’emmêlent sons électroniques, guitares et voix obsédantes et répétitives…
A l’opposé de ce titre, « 21st century what », c’est le psychédélisme à l’état pur, Pink Floydien, un kaléidoscope multicolore et extatique suivi de « Into your mouth » au titre évocateur pour une musique qui ne l’est pas moins. Orgasmique, tout simplement.

Discographie :

Avant dernier morceau de cet EP, « Heavenly Priorities » nous entraîne lui aussi dans des contrées troublantes pour une cérémonie étrange, tribale, enveloppée et portée par une voix fantasmagorique. Et pour clore cet EP tout en douceur « End Title », une jolie boîte musicale nous aidant à refaire surface après ces expérimentations délirantes et délirées.

Mais qui sont les hallucinés Mina May ? Le groupe s’est créé en 2000 à Toulon et on leur doit déjà un premier album sorti en 2008. Un exil au Québec… pour une bouffée d’air mélodique. Retour inspiré.

Aujourd’hui signés sur le jeune label de rock parisien Silverstation Records (à qui l’on doit également la découverte d’un autre groupe intéressant, Wendy Code).
Mina May ne cache pas ses influences : Syd Barrett notamment, Can, Bowie, Pavement, Pixies, Television, on pourrait également les rapprocher des My Bloody Valentine et beaucoup, beaucoup d’autres. Il suffit d’aller faire un tour sur leur Myspace pour s’en rendre compte.

Il s’agit certes d’un lourd héritage, mais pas d’inquiétude, la pilule passe bien, divinement bien.

(EP en écoute intégrale sur Deezer)

Vous avez aimé ? Partagez :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2009 - 2021 : 31 M de vues sur note chaine YouTube !

Merci aux artistes et labels qui nous ont fait confiance !

Avec : Mariama, Sayem, St Augustine, Ornette, The Dodoz, Dominique A, Lisa Hannigan, Nadeah, Hocus Pocus, BabX, Absynth Minded, Diane Birch, 3 Minutes Sur Mer, Applause, Jon And Jen, Anita Drake, Mademoiselle K, Richard Walters, Brune, Chew Lips, Emily Loizeau, Julia Stone, Sarah Blasko, Marie-Flore, MLCD (My Little Cheap Dictaphone), Hey Hey My My, AaRON, Foreign Beggars, Skip The Use, Hyphen Hyphen, Curry And Coco, Lilly Wood And The Prick, Rivkah, Kid Bombardos, You, Sharleen Spiteri , Thos Henley, Élodie Frégé, Caro Emerald, Viva And The Diva, Sly Johnson, Belleruche, Skip The Use, Ben Mazue, The Dø, Twin Twin, Marie-Pierre Arthur, Chris Garneau, Angus And Julia Stone

↪ Toutes les SK Sessions

↪ Abonnez-vous à notre chaine YouTube!

Cela pourrait vous intéresser

Clip : Mina May – Think Twice

clip : Mina May – Think Twice

Ils ont quitté leur Côte d’Azur ensoleillée pour les frimas canadiens afin d’enregistrer un EP et de tourner avec Suuns…

Appletop + Mina May + Jacques C @ La Flèche d’Or

Peu de monde dans les salles ce weekend, à croire que le festival des Inrocks a attiré la foule ?! Je passerai sur le concert de The Charlatans, au Trabendo, où seulement deux cents personnes étaient présentes. Evidemment les fans inconditionnels, sont sortis dithyrambiques, contrairement à moi ! J’ai trouvé que leur musique n’avait guère…

Plus dans Chroniques d'albums

Vikken

Vikken – Joie

Vikken et sa Joie ont tous deux le sens de la débâcle. Un côté Charlie Chaplin de la folle déprime, face à une grosse machinerie bête et informe, qui fixe, qui normalise, qui nécessairement finit par s’emballer, et qui ne s’arrête plus, et qui envoie valser en l’air à grands coups de beats électro tout…
Francis Lung - Miracle

Francis Lung – Miracle

L’ex-membre de WU LYF a bien fait de nommer son nouveau disque Miracle. Les 13 (tiens tiens, ce nombre..) chansons font de nouveau croire en lui.
Gruff Rhys - Seeking

Gruff Rhys – Seeking New Gods

Obsédé par le mont Paektu, un volcan situé à la frontière de la Chine et de la Corée, Gruff Rhys atteint des sommets avec son septième album solo, le bien nommé Seeking New Gods.
The Chills - Scatterbrain

The Chills – Scatterbrain

Détruit par l’industrie musicale dans les années 90, Martin Phillipps (l’écrivain qui se cache derrière ce groupe) vit une seconde vie (musicale) depuis 2015 grâce à Fire Records, label anglais qui ne jure que par lui.