Catégories
News

Dancing King !

Il y a des chansons ‘madeleine’ et sans doute Cosmic Dancer de T. Rex en fait partie. Mais quand c’est Nick Cave qui s’y colle surtout en ce moment cela revêt une autre dimension, from the womb to the tomb, d’autant que l’initiateur de ce projet d’hommage à Marc Bolan, le producteur Hal Willner est décédé du COVID19 récemment à 64 ans.

Pour beaucoup, ce danseur cosmique est lié à jamais aux sauts du débutant Jamie Bell au début de Billy Elliot et ce n’est pas grave. Il faut toujours une porte d’entrée pour l’univers d’un artiste hors norme qui a eu la malchance de rencontrer à 29 ans un arbre avec sa mini 1275 GT un mois pile après la mort du King. Ce n’est sans doute pas un hasard si Nick Cave a choisi ce titre au final assez sombre partageant comme beaucoup « la peur, la crainte qui demeure chez un homme ».

Ce ‘tribute album’ aux artistes bigarrés et prestigieux peut être aussi le passage de l’autre côté du miroir avant l’intronisation prochaine de Marc Bolan au Rock & Roll Hall of Fame. Le titre du disque est emprunté à l’incipit du célébrissime poème prophétique d’Allen Ginsberg, Howl à écouter ici :

« I saw the best minds of my generation destroyed by madness, starving hysterical naked,
dragging themselves through the negro streets at dawn looking for an angry fix,
angelheaded hipsters burning for the ancient heavenly connection to the starry dynamo in the machinery of night […] »

Ce projet tenait à cœur à Hal Willner, « je me suis immergé dans cet artiste en écoutant tout, en discutant avec des experts et des fans de Bolan, en faisant des recherches sur ses critiques et ses interviews. Et j’ai découvert que Bolan n’était presque jamais considéré comme un « compositeur ». Il s’agissait toujours de savoir à quel point il était un grand rockeur, à quel point il était novateur, comment David Bowie prenait sa substance et Bolan était dans son ombre. Mais je l’ai mis dans le même panthéon que les autres compositeurs que j’ai explorés. Ainsi, le concept de l’album veut montrer Bolan en tant que compositeur avec des artistes de différents univers rarement rassemblés. »

AngelHeaded Hipster : The Songs of Marc Bolan and T. Rex contient 26 titres avec entre autre Joan Jett, Devendra Banhart, Peaches, Nena, Marc Almond, Todd Rundgren, Perry Farrell, Julian et Sean Lennon ou encore Donald Fagen, Mike Garson et Wayne Kramer. Le disque est en précommande et sort le 4 septembre chez BMG.

Nick Cave – Cosmic Dancer

Billy Elliot – First scene (Cosmic Dancer – T. Rex)

I was dancing when I was twelve
I was dancing when I was twelve
I was dancing when I was out
I was dancing when I was out

I danced myself right out the womb
I danced myself right out the womb
Is it strange to dance so soon?
I danced myself right out the womb

I was dancing when I was eight
I was dancing when I was eight
Is it strange to dance so late?
Is it strange to dance so late?

I danced myself into the tomb
I danced myself into the tomb
Is it strange to dance so soon?
I danced myself into the tomb

Is it wrong to understand
The fear that dwells inside a man?
What’s it like to be alone
I liken it to a balloon

I danced myself out of the womb
I danced myself out of the womb
Is it strange to dance so soon?
I danced myself into the tomb

hipster_-480x487

Tracklist : AngelHeaded Hipster - The songs of Marc Bolan & T. Rex
  1. Children of the Revolution — Kesha
  2. Cosmic Dancer” — Nick Cave
  3. Jeepster — Joan Jett
  4. Scenescof — Devendra Banhart
  5. Life’s a Gas — Lucinda Williams
  6. Solid Gold Easy Action — Peaches
  7. Dawn Storm — BØRN
  8. Hippy Gumbo — Beth Orton
  9. I Love to Boogie — King Khan
  10. Beltane Walk — Gaby Moreno
  11. Bang a Gong (Get It On) — U2 featuring Elton John
  12. Diamond Meadows — John Cameron Mitchell
  13. Ballrooms of Mars — Emily Haines
  14. Main Man – Father John Misty
  15. Rock On – Perry Farrell
  16. The Street and Babe Shadow – Elysian Fields
  17. The Leopards – Gavin Friday
  18. Metal Guru – Nena
  19. Teenage Dream – Marc Almond
  20. Organ Blues – Helga Davis
  21. Planet Queen – Todd Rundgren
  22. Great Horse – Jessie Harris
  23. Mambo Sun – Sean Lennon and Charlotte Kemp Muhl
  24. Pilgrim’s Tale – Victoria Williams with Julian Lennon
  25. Bang A Gong (Get It On) Reprise – David Johansen
  26. She Was Born To Be My Unicorn / Ride A White Swan – Maria McKee

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

The Blind Suns : retour d’expérience texan

Les The Blind Suns sont de retour en France après avoir foulé le sol américain et joué au festival SXSW. Avant que ces boulimiques de travail repartent sur la route, on a attrapé au vol Romain Lejeune pour évoquer avec lui son séjour au Texas.
La Maison Tellier (Richard Schroeder)

Numéro 5 de La Maison Tellier !

La Maison Tellier est de retour en cette fin du mois de janvier 2016 pour son cinquième album. Et le changement, c’est maintenant. Accompagnée du dompteur Yann Arnaud, La Maison Tellier a lâché les fauves. A l’écoute d’Avalanche, l’auditeur retrouvera les fondations solides de cette Maison. Mais le décor a changé. L’ouragan Arnaud est passé…
20 000 Days On Earth

Nick Cave en plein jour

C’est le 17 septembre que sort aux Etats-Unis et en Grande Bretagne 20,000 Days on Earth le film entre documentaire et fiction sur 24 heures de la vie de Nick Cave. 20 000 Days On Earth
Photos concert : Paléo Festival, Nyon | 23-28.07.2013

photos : Paléo Festival, 23-28.07.2013

Retrouvez une très courte sélection de chacun de mes concerts et quelques photos d’ambiances, du Paléo 2013. La totalité de mes photos arriveront dans les jours à venir..!

Plus dans News

François Morel

François Morel chante Yves Marie Le Guilvinec

Pour partir en mer et attendre en musique le film sur les Pogues (Crock of Gold), on se doit d’écouter François Morel qui chante Yves-Marie Le Guilvinec. Placé sous la direction d’Antoine Sahler et accompagné de Juliette et de Bernard Lavilliers, François Morel donne vie à des textes silencieux depuis trop longtemps.
Dominique A

Les contes d’automne de Dominique A

Dominique A sort le 6 novembre Vie étrange chez Cinq7 pour rendre la notre un peu plus supportable. Quatre morceaux figuraient sur l’EP sorti cet été, six autres qui nous font entrevoir peut être la lumière.

[Exclu] Virginia Wing – I’m Holding Out For Something

Alice Merida Richards, Sam Pillay et Christopher Duffin sont donc de retour. Ces Mancuniens, hébergés par Fire Records (The Lemonheads, The Chills), ont décidé que 2020 serait aussi un tournant pour eux. Un peu comme tout le monde. Mais eux, ce sera en musique. SK* vous propose en exclusivité, I’m Holding Out For Something, le…
cross2020

Again on the Crossroads

La cinquième édition du Crossroads Festival, le Festival européen de découvertes musicales a eu lieu en ligne du 8 au 11 septembre, chaque soir, en direct et les 26 sessions individuelles sont à revivre ci-dessous.
LAETITIA SHERIFF

Se lever avec Laetitia Shériff

Power to the trio. Laetitia Shériff revient enfin avec les essentiels Thomas Poli (Dominique A) et Nicolas Courret (Eiffel). Stillness est une claque magistrale comme on en fait peu en France rance. Un brûlot qui ravive la flamme et rassure (un peu) sur l’avenir qui fait culbuter The Mamas and the Papas et PJ Harvey.…

The Besnard Lakes est le meilleur groupe du monde

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Après l’impeccable A Coliseum Complex Museum et surtout après quatre années de silence, les Besnard Lakes sont de retour. On peut ranger ses compilations de My Bloody Valentine et prévenir les voisins… Le gros son est de retour.
Jî Drû

La douce musique de Jî Drû

Filmé par Jean-Baptiste d’Enquin, le flûtiste Jî Drû revient avec ses acolytes dans un western halluciné.