Catégories
Son du jour

Vidéo : Apple Jelly – Die, Motherfucker ! Die !!!

On pensait que la confiture avait moisi pour les lyonnais d’Apple Jelly, on a du pot, ils reviennent avec un titre, Die, Motherfucker ! Die !!! avant (enfin) un album du même nom le 26 juin.

Parcours étonnant que celui d’Apple Jelly et de leur nouvel album Die, Motherfucker ! Die !!! enregistré en… 2013. Auraient-ils perdu le contrôle ? Le disque aurait-il été planqué dans un coffre fort dont ils auraient oublié la combinaison ? En tout cas, le titre d’ouverture, Die, Motherfucker ! Die !!! donne la direction avec une basse tendue hypnotique et un synthé épileptique dans une ambiance de clip à la Gaspard Noé. C’est glauque et électrisant et donne envie de revoir 13 Tsameti

Apple Jelly – Die, Motherfucker ! Die !!!

Apple Jelly

Tracklist : Apple Jelly - Die, Motherfucker ! Die !!!
  1. Die
  2. Motherfucker ! Die !!!
  3. Control
  4. Walking Bass
  5. Synchronized
  6. Leaving 2012
  7. Dance With Me
  8. Take It Leave It
  9. Girls Of Paris
  10. Money Me
  11. The End Of Our Age

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Blessings bientôt sacré !

Blessings est béni des dieux de la musique avec une bande d’amis qui transforment l’Auvergne en Californie.
ImbertImbert-Photo5(c)MarcGinot

5 questions à … Imbert Imbert

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour d’Imbert Imbert certes imberbe mais qui manie le verbe avec superbe. Son dernier album Mémoires d’un enfant de 300 000 ans peut…
Joseph D'Anvers - Estérel

Vidéo : Joseph D’Anvers – Estérel

On file sur la route de l’Estérel avec Joseph D’Anvers, mais davantage sur les traces du conducteur de Drive que de celui de la coccinelle. La nationale 7 se meut alors en Mulholland passé le mont Vinaigre, rendant les amours déçus vertigineux.
P.R2B - Le film à l'envers

Vidéo : P.R2B – Le film à l’envers

P.R2B se fait du mauvais sang. Elle court avec un sacré moteur dans le cœur et rêve de refaire Le film à l’envers. C’est une obsession pour cette femme fatale en furie.

Vidéo : Gaël Faye – Lundi Méchant

C’est lundi, c’est boulot masqué. C’est aussi lundi méchant, le nouveau titre anti-morosité de Gaël Faye, extrait de son album du même nom à paraître le 6 novembre.
P.R2B © Marie Stéphane Imbert

Les rêves de P.R2B

Pauline a délaissé la caméra pour la confier à Xavier Reim de la Blogothèque et se métamorphose en boxeuse future poids lourd de la chanson en français.

Plus dans Son du jour

LO - Amsterdam

Vidéo : LO – Amsterdam

On avait quitté LO mort-né, on le retrouve à Amsterdam ou plutôt avec Amsterdam vu comme une femme libre et revêche.
Odezenne - Géranium

Vidéo : Odezenne – Géranium

Chez Vian, un nénuphar poussait dans le poumon droit de Chloé et la maladie était repoussée un temps par traitement florale. Odezenne « fait pousser bien les géraniums » avec peut-être les larmes tirées à chaque écoute d’Une danse de mauvais goût, l’une des grandes chansons de cette année avec Mansfield.TYA.
Les Louanges - Pigeons

Vidéo : Les Louanges – Pigeons

Avec son nouveau titre Pigeons, Vincent Roberge alias Les Louanges semble être le dindon de la farce avec une chanson introspective après les excès, la fatigue, les aléas et peut-être la lassitude de deux ans de tournée.

Vidéo : John Moods – Talk To Me

The return of the Mullet. C’est le Daily Star qui l’annonce, 2021 sera l’année du retour de la coupe ramasse miettes façon Patrick Swayze dans Ghost ou Chris Waddle au Vélodrome de Marseille. Jonathan Jarzyna (Fenster) prend les devants capillaires avec son projet John Moods et son titre Talk To Me.