[EXCLU] Vidéo : Bingo Club – Dance Me

Dance Me to the End of Love chantait de sa voix suave Leonard Cohen. Bingo Club chante aussi l'espoir avec Dance Me, parade amoureuse langoureuse.

Bienvenue au Bingo Club. Martin vous prend par la main et vous invite à chausser les patins pour mieux les rouler et danser pour rencontrer de belles personnes. Premier extrait d’un EP Separated mixé par Al Carlson (Jessica Pratt, Weyes Blood, Tim Hecker, Ariel Pink.) à paraître en septembre 2020 chez Fuzo Music, Dance Me « raconte l’histoire d’un danseur malade et souffrant qui, dans un élan d’optimisme, veut croire que l’amour de son prochain le guérira à jamais. La vidéo a été tournée à Venice Beach à la super 8 en avril 2018, et met en scène des patineurs sur quad en danse synchronisée. » Et l’on est emporté par ce ballet amical intergénérationnel, un moment de douceur partagée, de lâcher prise fraternel. Un titre qui vous enlace et vous « soulève comme un rameau d’olivier » et la colombe du grand Léonard.

Le nouvel EP Separated de Bingo Club sort en septembre 2020 chez Fuzo Music.

Bingo Club – Dance Me

Dance me dance me I want to party
I’m a different man with different glory. I come along.
Dance me dance me I’m roaming freely
I’m out the cage and you’re around me. I move around.

It’s nice to be with good people
It’s nice to talk again
I was the king of the jumble
I do not feel the same
The sky is pink and I’m off to merry lands
I think I’m fine with love again
I’m taking off over the rain
With people.

Dance me dance me I’ve been so lonely
In every state and every city I’ve settled down
Dance me dance it’s all behind me
Some other steps for other stories to carry on

It’s nice to be with good people
It’s nice to talk again
Feel like the king of the jungle
I do not feel the pain
The sky night is pink and I’m off to merry lands
Think it’s time for love again
I’m taking off over the rain with people

People peepeepeople people are my friends
People pretty people people take me by the hand.

Bingo Club - Cover EP Sepated

Tracklist : Bingo Club - Separated
  1. Separated
  2. Shallow
  3. Dance Me
  4. Call Center

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez !

Cela pourrait vous intéresser

Pierre Gisèle

[EXCLU] La pépite Pierre Gisèle

Retour vers le futur. Le début des années 2000, les albums lo-fi, les boites à malice sans arrière pensées, bric-à-brac sensible qui ferait copuler les Moldy Peaches, Ben Lee et Mansfield.TYA. Pierre Gisèle nous offre en exclusivité l’écoute de son EP, Distorsion.
cabadzi-sixpointneuf

Vidéo : Cabadzi – Six point neuf

Back to BÜRRHUS avec Cabadzi et sa la version en réalité augmentée de leur dernier album avec sept titres supplémentaires pour une saison 2 mise en images par Marian Landriève.
black_lillys_sk_25

Photos : Black Lilys @ Château du Rozier – 16.01.2022

Pas simple de photographier la beauté, l’harmonie, la communion, l’étreinte, le bonheur. Fabrice Buffart réussit cette gageure en saisissant les regards, les gestes, les mains, les doigts et l’on est touché en plein cœur par Camille et Robin désormais en quatuor avec Claudine Pauly au violoncelle et Benoit Kalka à la batterie.

Plus dans Son du jour

cabadzi-sixpointneuf

Vidéo : Cabadzi – Six point neuf

Back to BÜRRHUS avec Cabadzi et sa la version en réalité augmentée de leur dernier album avec sept titres supplémentaires pour une saison 2 mise en images par Marian Landriève.
Cyril Mokaiesh - La fin du bal avec Élodie Frégé

Vidéo : Cyril Mokaiesh – La fin du bal avec Élodie Frégé

Que du beau monde sur le cinquième album de Cyril Mokaiesh. Dyade est un ensemble de deux éléments qui se complètent. On croise alors Alma Forrer, Calogero, Laura Mokaiesh, Keren Ann, Dominique A, Clara Ysé, Mélanie Doutey, Pierre Guénard (Radio Elvis), Florent Marchet, Raphaële Lannadère et sur La fin du bal, Élodie Frégé.