Catégories
Son du jour

Vidéo : Cabane – now, winter comes

Oubliez les jeux de pouvoir, Cabane trône sur le toit de la pop délicate et thaumaturgique avec now, winter comes extrait de l’immense Grande est la maison à écouter pour se sentir moins seul.

Et voila now, winter comes avec des images caravagesques de Jérome Guiot. Et cette chanson de désamour est toujours aussi belle et poignante avec son tour de magie émotionnel rassurant. Cioran écrivait « si l’on pouvait se voir avec les yeux des autres, on disparaîtrait sur-le-champ. » C’est peut être ce qui arrive en écoutant Kate Stables, Françoiz Breut, Caroline Gabard, Elise Péroi, Myriam Pruvot, Claire Vailler et Thomas Jean Henri.

Cabane – now, winter comes

Down by the hills, the yakushima trees
Gleam in the darkness of night
Surrounded by the sea, the wind blows in our eyes
Huddled in our velvet coats

As far as I see, our love fades in me
Where we were silently agreed
A robin and an own, right above the leaves
Moon gives its brightest light on me
Oh my boy don’t you see ?
How I slightly disappear
Far from Berlin, our love seems to be
Lost in an old name

Oh my love did you see ?
How I slightly disappear
An owl in the night is flying through the leaves
Reminds of your memory
Surrounded by the sea, the wind blows on our love
Can you see, how it slides on me
Where we were silently agreed
Oh my love don’t you see
One day you’ll find another love
One day you’ll find another love

Viendra le jour
Où tu ne joueras plus à l’amour
Non, tu ne joueras plus à l’amour

Cabane - Grande est la maison

Cabane - Grande est la maison

Tracklist : Cabane - Grande est la maison
  1. tu ne joueras plus à l'amour avec bonnie prince billy
  2. now winter comes avec kate stables
  3. easily we'll see avec kate stables
  4. îlot (part 2)
  5. by the sea avec bonnie prince billy & kate stables
  6. take me home (part 1) avec bonnie prince billy
  7. sangokaku avec bonnie prince billy & kate stables
  8. îlot (part 3)
  9. take me home (part 2) avec bonnie prince billy
  10. until the summer comes avec kate stables

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Cabane - Take me home (part 2)

Tous en Cabane !

Grande Est La Maison sera assurément l’un des disques importants de cette année. Un nouvel extrait, Take me home (part 2) nous étreint, nous enlace, nous cajole avec sa violente douceur.
Cabane

Cabane, un abri pour l’hiver

20 janvier. Et l’on tient déjà la plus belle chanson de 2020. Comment ne pas succomber à la voix céleste de la princesse Kate Stables (This Is the Kit), à cette mélodie surgie d’ailleurs, peut être de cette île mystique et mythique de Yakushima déjà magnifiée par Wednesday Campanella ou encore à ces cordes soyeuses…
Cabane - là, sous le vent

Vidéo : Cabane – Là, sous le vent

Il y a des sons du jour évident. On avait déjà été terrassé par la beauté du Sangokaku de Cabane, voilà que déboule Là, sous le vent, une brise qui se mue en une tempête d’émotions.
Cabane - Sangokaku

Vidéo : Cabane – Sangokaku

Des visages, des figures, mais contrairement à Noir Désir, ces figurants ne sont pas à effacer. Cabane – Sangokaku
Cabane

Cabane en bois précieux

Il y a des chansons qui vous prennent par surprise et qui font du bien parce qu’elles arrivent au bon moment. Sangokaku de Cabane en fait partie.

Plus dans Son du jour

DaYTona - Ma seule héroine

[EXCLU] Vidéo : DaYTona – Ma seule héroïne

Il en faut en ces temps avilis de l’Allégresse pour illuminer les sourires. Alors on s’enfile une bonne dose d’héroïne avec DaYTona pour accompagner ce pseudo reconfinement qui conduit seulement les sirènes à l’usine.
Balthazar – Losers

Vidéo : Balthazar – Losers

Coïncidence ? Au lendemain d’annonces incohérentes les beaux belges de Balthazar sortent un nouveau titre, Loosers, pour annoncer leur cinquième album Sand à paraitre le 29 janvier.

Vidéo : Jur – En Stationnaire

Jur c’est Jur Domingo, chanteuse espagnole mais c’est aussi son compagnon, Julien Vittecoq et on vous le jure, Jur et leur Sangría nous enivrent et nous émoustillent en ces temps anxiogènes.
Frànçois & The Atlas Mountains - Coucou

Vidéo : Frànçois & The Atlas Mountains – Coucou

Tous les étudiants d’Histoire Géographie circa 1990 connaissent l’assomante banane bleue popularisée par Roger Brunet dans son dictionnaire critique, Les Mots de la géographie et oubliée depuis. Frànçois Mary aussi qui grâce à ce talisman se métamorphose en Pépito bleu.
Lachinos - Hang Tuah

Vidéo : Lachinos – Hang Tuah

Ils sont six Lachinos et nous inviten avec Hang Tuah à découvrir le Tejo, le sport traditionnel et désormais national de la Colombie qui consiste à lancer un disque de métal sur une cible qui pétarade une fois atteinte .
Odessey & Oracle - Je suis L'Endormie

Vidéo : Odessey & Oracle – Je suis L’Endormie

« Seulement, le tout-venant a été piraté par les mômes. Qu’est-ce qu’on fait ? On se risque sur le… bizarre ? Ça va rajeunir personne. » avoue Maître Folace. Avec Odessey & Oracle, on entre dans un pays de merveilles où Alice serait aussi le chapelier fou, le chat du Cheshire, Tweedledum et Tweedledee.
Keaton Henson - Ambulance

Vidéo : Keaton Henson – Ambulance

On ne quitte pas Keaton. Il est notre brancardier du cœur préféré. Son Ambulance est un gyrophare dans nos nuits, un avertissement sous forme de supplique, un miroir réfléchissant nos solitudes.