Les Innocents - Mandarine

Les Innocents – Mandarine

En 2015, Les Innocents reviennent. Et en l’espace de quelques secondes, tous les adolescents des années 90 sont submergés par une vague de bien-être absolu. Paf ! Les annonces qui déclenchent cette explosion d’ondes positives sont rares.

best of 2011 Soul Kitchen

Le Best of 2011 par Soul Kitchen

Au revoir 2011 ! Soul Kitchen vous souhaite une très belle année 2012, pleine de découvertes musicales comme nous vous le proposons presque chaque jour dans nos « son du jour » ou à travers nos sessions acoustiques, nos vidéos et photos de concert ainsi que la nouvelle rubrique de 2011, les portraits d’artistes qui, comme vous…

portrait : JP Nataf

JP Nataf par Arno Paul © 2010 Cinquième portrait de ma série « 10 mn chrono à l’argentique » : rencontre délicieuse avec JP Nataf.

Francofolies 2010 : photos du 15 juillet

Troisième journée du festival et encore une belle programmation. Du côté de la grande scène on assistera au set d’un De Palma peu convaincant (ou peu convaincu ?). S’en suivent les Cowboys Fringuants, et visiblement le publique est venu plus pour eux que pour la tête d’affiche de la soirée à savoir Alain Souchon, à…

Fnac Indétendances 2010

Les concerts gratuits du festival Fnac Indétendances auront lieu pour la deuxième année sur le parvis de l’Hôtel de Ville à Paris du 23 juillet au 14 août 2010. Après un mois de bières et pizzas vautrés sur un canapé devant « les dégradantes contorsions manchotes des hordes encaleçonnées sudoripares qui se disputent sur gazon l’honneur…

Bertrand Belin & JP Nataf au Manège @ Lorient

Bertrand Belin (et Tatiana Mladenovitch) et JP Nataf (et ses guys!) nous ont enivrés de leurs mots et de leurs accords … Soirée toute en subtilité et en poésie avec ces artistes français qui font du bien aux oreilles ! Continuez à acheter les CD et déplacez-vous dans les salles de concerts pour voir et…

JP Nataf @ Les Loges – Essey-lès-Nancy

Un concert de JP Nataf dans un bar où la fumée parfumée se perdant dans les spotlight provient des merguez que l’on grille, « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse », il ne fallait donc pas passer à côté. Une belle soirée bercée par les balades de JP et sa poésie touchante. Bravo !