En 2015, Les Innocents reviennent. Et en l’espace de quelques secondes, tous les adolescents des années 90 sont submergés par une vague de bien-être absolu. Paf ! Les annonces qui déclenchent cette explosion d’ondes positives sont rares.

Il aura fallu du temps pour se rendre compte que ce groupe est celui d’une génération. Dans les années 90, nous avions Oasis, Radiohead, R.E.M et… Les Innocents. Trait d’union entre toutes les tribus du rock indé, ce groupe a tenu la corde et a répondu coup pour coup à une pop anglaise flamboyante et s’est éteint quelques heures avant la suprématie d’Internet.
Aujourd’hui la pop anglaise a pris un sacré coup de vieux. Alex Turner et les types des Vaccines sont les pensionnaires d’une maison de retraite anonyme du Kent si on les compare à JP Nataf et JC Urbain. Leur nouveau disque Mandarine est gorgé de pop sucrée maquillée d’un zeste d’élégance désuète et qui donne des leçons à beaucoup de jeunes loups.

Les Innocents – Les philharmonies martiennes

Nos vieux ont Alain Bashung, Ferré ou Arno. Nous, nous avons Les Innocents. Coincé entre (What’s The Story) Morning Glory? et OK Computer, Post-Partum avait marqué nos soirées et accompagné nos heures d’ennui au lycée. Le groupe, au final, ne s’est jamais remis de cet accouchement et a fini par faire une dépression post-partum.

C’est donc assez flippé qu’on épluche La Mandarine des Innocents 2.0. C’est que l’enjeu est important ma bonne dame : nous sommes face aux types qui ont écrit Des jours adverses.
Les choses débutent donc sous les meilleurs auspices avec Les Philharmonies Martiennes, comptine pop qui comporte tout l’ADN chéri du groupe.
Passé cet élégant préambule, on se jette à corps perdu dans Mandarine, petite boîte à musique et boîte de Pandore à la fois. On retrouve les parfums prisonniers de nos agendas (la malicieuse Love qui peut) depuis bien trop longtemps.
J’ai couru s’avère être le quartier de choix de cette Mandarine. Ce morceau éclipse un Harry Nilsson pas très en forme et une Petite Voix qui porte bien son nom.
Comment peut-on Oublier Waterloo alors que c’est à Abbey Road que l’on doit le retour de la doublette Nataf-Urbain ? Et ce Sherpa ? On lui charge le dos une nouvelle fois et on repart au début du disque pour se replonger dans nos plus belles années.

Un monde parfait vient de renaître.

Les Innocents - Mandarine

Tracklist : Les Innocents - Mandarine
  1. Les Philarmonies Martiennes
  2. Love qui peut
  3. Les Souvenirs Devant Nous
  4. Harry Nilsson
  5. Petite Voix
  6. Floués du Banjo
  7. J'ai couru
  8. Erretegia
  9. Oublier Waterloo
  10. Sherpa

L’album Mandarine des Innocents se trouve dans toutes les bonnes crémeries depuis le 01 juin 2015 (Epic/Sony).

Les Innocents seront en concert les :

  • 24 juillet 2015 au Théâtre de Verdure (Draguignan)
  • 08 octobre 2015 au Centre Culturel Robert Desnos (Grigny)
  • 09 octobre 2015 au Big Band Café (Hérouville St Clair)
  • 16 octobre aux Docks de Lausanne
  • 01 novembre 2015 à L’Orangerie du Botanique (Bruxelles)
  • 02 novembre 2015 au Trianon (Paris)
  • 06 novembre 2015 à La Grange à Musique (Creil)
  • 10 novembre 2015 à L’Espace Bleu Pluriel (Trégueux)
  • 27 novembre 2015 à La Faïencerie (Boulogne-sur-Mer)
  • 11 décembre 2015 à L’Espace Avec Voir (Plougastel Daoulas)
  • 12 décembre 2015 au Cap Nort (Nort-Sur-Erdre)
Les Innocents – Mandarine4.0
8/10
Pouet? Tsoin. Évidemment.
Partager cet article
2 réponses sur « Les Innocents – Mandarine »

Louis, vous avez très bien résumé ce que je ressens (et ce qui est un fait) pour Les Innocents. Ils ont marqué d’une belle empreinte musicale les années 90 avec des titres (et de nombreux tubes) pop, mélodiques et de grandes qualités vocales et textuelles. Cette « Mandarine » me met l’eau à la bouche. j’ai entendu il y a quelques jours le premier single extrait de cet opus » Les Philarmonies Martiennes » à la radio et , je me suis dit qu’ils sont toujours aussi bons, qu’ils nous avaient manqués et que leur style est immédiatement reconnaissables.

Pour moi , les Innocents, ce sont un peu nos Beatles français, pas moins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

Les Innocents

5/5 pour 6 ½

On reprend les mêmes et on recommence. Trois ans après l’excellent Mandarine (et nous pesons nos mots), Les Innocents rechaussent les gants et remontent sur le ring de la pop avec 6 ½.

Le western des Innocents

Et le premier cadeau de Noël est arrivé. Les Innocents seront de retour en 2019 avec un album et une tournée. Mais ils viennent nous aider à clôturer l’année 2018 avec un single, Apache.
Teaser Les Vendanges Musicales 2016

La belle hotte des Vendanges Musicales

Les Vendanges Musicales à Charnay en Beaujolais, à un jet de pierres dorées de Lyon espèrent pour la troisième année faire une belle moisson d’émotions.
MaMA 2015

Oh my MaMMA !

« Mama said there ‘ll be days like this, There ‘ll be days like this, my mama said » chantaient The Shirelles et ces jours bénis pour les mélomanes curieux seront les 14, 15 et 16 octobre.

Plus dans Chroniques d'albums

Half Japanese – Crazy Hearts

Fondé en 1975 par les frères Fair, Half Japanese est une créature artistique singulière qui possède un répertoire totalement biscornu. Adulée par Kurt Cobain, adorée par les soeurs Deal et aimée par tous les grands noms de la pop écossaise, la discographie de ce groupe s’enrichit d’un dix-neuvième disque cette semaine. Et comme depuis 1975,…
The Smashing Pumpkins - Cyr

The Smashing Pumpkins – CYR

Revenus à un son décent avec Shiny and Oh So Bright, Vol. 1 / LP: No Past. No Future. No Sun en 2018 grâce à Rick Rubin, les Smashing Pumpkins prennent tout le monde à contre-pied en laissant Billy Corgan voguer vers son groupe préféré, New Order et donc changer d’identité sonore.
The Bats - Foothills

The Bats – Foothills

Les Bats viennent de publier Foothills, leur dixième album. Comme pour les neuf premiers, le verdict sera le même : les Bats sont le meilleur groupe du monde.
J.E. Sunde - Love

J.E. Sunde – Love

Désormais hébergé chez Vietnam (Chevalrex, H-Burns), J.E. Sunde poursuit la quête qu’il a débutée une décennie plus tôt ; à savoir écrire la chanson folk parfaite. Avec ce nouvel album, Love, Sunde démontre qu’il va falloir compter sur lui en 2020. Et pour le reste de votre vie.
The Moons - Pocket Melodies

The Moons – Pocket Melodies

Très actifs au début des années 2010, The Moons s’était assagi en devenant silencieux depuis quelques années. Andy Crofts, l’homme qui se cache derrière ce groupe, avait été accaparé par son travail avec Paul Weller. 2020 nous réserve son lot de surprises tous les jours. The Moons est de retour avec un disque et s’est…
Bachar Mar-Khalifé - On​Off

Bachar Mar-Khalifé – On​/​Off

Vous cherchez un seul disque pour votre reconfinement ? On​/​Off de Bachar Mar-Khalifé pourrait être celui qu’il vous faut pour les longues après-midi sous la couette, un verre d’Aloxe-Corton et un Houellebecq à portée de main.
Juanita Stein - Snapshot

Juanita Stein – Snapshot

Troisième disque solo de Juanita Stein, Snapshot nous renvoie au début des années 2000, une époque où le Royaume-Uni avait le chic pour exporter une kyrielle de bons groupes.