Catégories
Son du jour

Vidéo : Lombre – Espoir noir

Noir c’est noir et l’espoir n’est pas mort pour Lombre. Se relever quoi qu’il arrive. Aller de l’avant. Se reconstruire pour rebondir.

Le temps est le meilleur allié pour se réparer, pour voir la lumière au bout du tunnel. « Tomber a été inventé pour se relever. Malheur à ceux qui ne tombent jamais. » philosophait Félix Leclerc. Alors chutons avec Lombre.

Discographie

Les mots du réalisateur, Jérémie Brivet :

L’idée du clip est née d’une précédente collaboration avec un couple de danseurs londoniens, Joshua et Emma, qui sont deux personnes extrêmement talentueuses. Peu de temps après avoir travaillé ensemble sur un clip en janvier, Joshua s’est blessé au genou lors d’une représentation, et s’en est suivie une longue période de convalescence et de travail personnel pour retrouver la danse. Lorsque Lombre m’a proposé de mettre Espoir Noir en images, j’ai réfléchi à des histoires touchées par cette lumière dont il parle dans le morceau. Je voulais raconter des personnages à la fois forts et fragiles, lumineux surtout. Quand j’ai fait le lien entre le clip et Joshua, il m’est paru évident que c’était ce dont je voulais parler. J’en ai donc discuté avec Emma et lui. Ils étaient complètement partants, et rapidement le clip a pris forme dans ma tête. C’est un projet particulier de par sa relation à la réalité et sa dimension cathartique pour Joshua. Le tournage était intense, et je suis vraiment ravi de la manière dont les énergies des images et de la chanson se rencontrent.

Les mots de Lombre :

Avec Jérémie, on a voulu mettre en avant une histoire soulignant le processus de reconstruction d’une personne après un coup dur. Là, c’est un danseur qui se blesse et qui se bat pour revenir au top niveau. Il s’agit d’une histoire vraie : Joshua, l’acteur principal, y joue son histoire et je trouve que ça se ressent vraiment. J’espère que vous serez tout autant touchés que je l’ai été. Ce clip me parle car, ayant moi aussi fait de la danse durant plusieurs années, j’avais à cœur de mettre en avant cet art tellement riche et magnifique. Vous verrez que beaucoup d’images sont basées sur les lignes de corps, à la fois pour montrer le boulot acharné d’un danseur, mais aussi pour souligner l’intensité des intentions. »

Lombre – Espoir noir

Le sommeil ne se réveille plus, le soleil ne se relève pas,
L’angoisse habite mon antre, le doute crispe mes pas.
Avancer dans le noir, rêver de voir une lueur du jour,
Verrouiller nos états pour avancer dans ce parcours.

Quand nos questionnements détruisent ces réponses qui étaient enfouies,
Quand être impuissant ne fait pas le poids face à la débâcle de nos envies,
J’ai peur de prendre le temps, car je le vois défiler,
submergé par un océan de regrets.

Une mer sans eau, une tache dans le ciel,
Une brise d’air tiède vient voler mon intimité.
Ma peau fermée, son regard de miel,
le visage replié sur ses traits bien dessinés.

Lendemain de veille triste, des sentiments épuisants,
Quand la chaleur nocturne endoctrine ma raison.
Je suis une fleur qui fane, et qui brillait auparavant,
Je suis une flaque bien trop rouge, mélange d’eau et de sang.

L’espoir est noir, mais l’espoir n’est pas mort.
La lumière brille encore.

Les espoirs noirs séparent les mensonges résolus,
Révolus depuis trop de temps, trop de larmes.
L’espoir noir, c’est la vague qui aborde le rocher,
Qui l’asphyxie dans son élan, qui le fait couler.
Un rocher solide qui, malgré tout, ne bouge pas,
Résiste au froid, à la pression et au fracas.

N’est-ce-pas grave hein ?

Si la vie fait des siennes,
Si le chant de nos anges ne guide plus nos je t’aime.

C’est pas si grave hein ?

Si par moment ça ne répond plus,
Si le cœur est absent, que la pluie a fière allure.
Savoir faire avec, construire avec son temps,
Oublier ces nuages, et bâtir une vie devant.

Demain c’est loin, derrière c’est loin,
On a les poches pleines de vécu, on s’en sert pour aller de l’avant,
C’est tellement important.
L’espoir est noir mais rien n’est mort.
Alors vivons, je t’en supplie… Vivons !

L’espoir est noir, mais l’espoir n’est pas mort.
La lumière brille encore.

La lumière du noir, le deuxième EP de Lombre sort le 10 septembre chez Ulysse Maisons d’Artistes et Sony Music (Pré-commandez le), il sera en concert au Pop Up du Label ce même jour pour sa release party.
Plus d’informations sur la page Facebook de Lombre et sur le site du Crossroad festival qui aura lieu du 8 au 11 septembre.

Lombre - Lombre

Tracklist : Lombre - La lumière du noir
  1. Lombre
  2. Crypté
  3. Quand la ville dort
  4. Espoir noir
  5. La colombe
  6. La lumière du noir

Lyonnais qui revendique sa mauvaise foi car comme le dit Baudelaire, "Pour être juste, la critique doit être partiale, passionnée, politique...", Davantage Grincheux que Prof si j'étais un des sept nains, j'aime avant tout la sincérité dans n''importe quel genre musical...
Vous avez aimé ? Partagez :
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cela pourrait vous intéresser

LOMBRE © Kevin Spadafora (2)

5 questions à … Lombre

SK* a demandé à une centaine (et plus) d’artistes appréciés par les membres de l’équipe de répondre à cinq questions très simples avec leurs morceaux du moment, nouveaux ou anciens. Voilà le tour de Lombre qui sera en pleine lumière avec son puissant et programmatique deuxième EP, La lumière du noir qui signe la naissance…
cross2020

On the Crossroads again !

Nos routes vont croiser celle du Crossroads Festival du 8 au 11 septembre pour sa 5ème édition, un festival professionnel et public à suivre exceptionnellement en ligne cette année.

Plus dans Son du jour

[EXCLU] Vidéo : Cheval Fou – Couleurs Fantômes

Les premiers galops discographiques de Cheval Fou datent de 1993 avec un album héroïque et radical, trace d’un temps révolu et un morceau, la fin de la vie, voyage psyché visionnaire. Il se cabre à nouveau avec le premier extrait de Couteau Calme disponible le 12 novembre 2021 chez Marelle Music et L’Autre Distribution.
Scott Matthews – Wait in the Car

Vidéo : Scott Matthews – Wait in the car

Inside Scott Matthews. Depuis son premier album, Passing Stranger (2006), Scott Matthews a fait peau neuve. Bien sûr, sa voiture pourrait encore croiser celle de Dylan avec Dave Van Ronk même si ici c’est la route du doute et du questionnement intime qu’il parcoure de sa voix cajolante sur des synthés à la Cocteau Twins.
Palatine - Elenore2

Vidéo : Palatine – Elenore

Eleonore danse. Un exutoire, un jeu de séduction, des mouvements symboliques, esthétiques et éphémères. On entre dans la danse avec Palatine au son d’une guitare quasi country.