Inrocks Indie Club @ la Maroquinerie: Control, Nasser et Hadouken!

Inrocks Indie Club @ la Maroquinerie: Control, Nasser et Hadouken!
ZiKomAgnes - 19/03/2010

Hadouken!
L’Inrocks Indie Club c’est l’occasion de découvrir des groupes qui pourraient sortir de nos playlists habituelles. L’édition de mars avait sûrement pour ambition de nous déboucher les oreilles ! L’acier paré de velours de Control, les fracassants de Nasser et enfin les déjantés de Hadouken ! N’oubliez pas vos acoufun !

Control

Alors rien à voir avec le film retraçant le parcours de Ian Curtis ! Control est un groupe de parisiens qui joue de l’électro-rock-dark. La première impression, quand je me suis pris le son de plein fouet dans les tympans, ça a été de me dire que finalement, j’avais peut-être pas de regrets par rapport au concert de Suicidal Tendencies que j’avais loupé ce soir. Et le velours dans tout ça ? il est détenu par Dakota Penny, la chanteuse qui fait la différence. Pas seulement dans son mini-short, mais dans sa touche féminine rock : la coiffure élaborée mais pas la demoiselle qui va pleurer si elle se casse un ongle.
Peut-être un poil brutal pour chauffer la salle de la Maroquinerie.

Nasser

Pas la peine d’aller jusqu’en Egypte, Nasser c’est des Marseillais. Leur ambition : vous faire bouger. Leur force de persuasion : la répétition ! Oui, les paroles ne sont pas extrêmement recherchées. Pendant ‘Too Loud Too Old‘, j’ai eu des flash de féria à Béziers, le samedi soir, vers 3h du matin. Bref, un son très dancefloor, avec celui aux machines qui se croyait à la TechnoParade. En tous cas, ça a marché, le public s’en donnait à cœur joie.

Hadouken !

La particularité de Hadouken !, en dehors de leur musique, c’est d’avoir quitté leur major label pour se lancer dans un business propre à leur culture et leur public. Leur musique en elle-même est une techno orgasmique à la Thunderdome, un mélange de The Prodigy et de Nintendo (la fameuse touche Street Fighter) avec un flow rappé par James Smith, le chanteur. Sans surprise aucune, ils explosent au Japon ! C’est une autre paire de manche pour la France.

Et pourtant, dès qu’ils commencent à jouer, beaucoup se ruent vers la fosse pour jubiler au son de ‘Rebirth’, extrait du nouvel album For the Masses. Rapidement, les premières secousses de pogo se font sentir, et des corps s’élèvent au dessus de la foule. Sous des airs de prédicateurs, James Smith tient son public. Le temps d’un concert, la Maroquinerie s’est transformée en Elysée Montmartre !

Mais, est-ce une censure de la régie ou réellement un problème technique qui les coupe par deux fois dans leur élan ? Le public est présent, non content de se défouler, il reprend les paroles pour les encourager! De mon côté, je me suis laissée porter sur quelques chansons – notamment ‘M.A.D.‘. Pari réussi donc pour Hadouken !

Setlist: Rebirth / Get smashed get crash / Crank it up / M.A.D. / Declaration of War / Liquid Lives /
Mic Check / Ugly / That Boy That Girl / Turn the Lights Out / Bombshock / Lost

Date : 18 mars 2010
Réponses
  1. Wowww !!! Thanks : tu m’as linké direct sur la meilleure en +… même si j’ai un grand faible pour la suivante et la 4 aussi ! Ah si j’avais réussi ma dernière épreuve de rattrapage vendredi, aka si j’avais eu le cœur à la fête, et surtout si j’avais su d’avance qu’il y avait une magnifique affiche au Scopitone… ;-)

  2. Heureux qu’une de mes photos fasse plaisir à quelqu’un :-)
    Je ne connaissais pas Control avant ce concert au Scopitone et c’était vraiment une agréable surprise.

  3. Merci à toi d’avoir trouvé et diffusé un lien vers mon flickr !
    C’est flatteur d’avoir une référence sur Soul Kitchen ;-)

Un avis, un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


A lire dans “Concerts (live reports)

Damien Saez @ Halle Tony Garnier, Lyon, 09-12-2019

Damien Saez, « Que l’éphémère devienne éternité »

Damien Saez venait hier au soir présenter à Lyon, Ni Dieu ni Maître, l’album qui clôture Le Manifeste, fresque sociale de quatre années de 2016 à 2019 présentée dans une « oeuvre numérique » sur son site internet « Culture contre culture ». 39 chansons, politiques et poétiques dans lesquelles se lit la France des attentats aux gilets jaunes,…

Curtis Harding - 17 novembre 2019 - Lune des Pirates

Amiens-Atlanta avec Curtis Harding

Tout va bien à Atlanta. Les Black Crowes se reforment, les Black Lips sortent un nouveau disque et Curtis Harding est de passage à Amiens.

Bertrand Belin, Persona Bellissima

Bertrand Belin est venu défendre son dernier disque sur la scène de la Maison de La Culture d’Amiens. Carton plein !

Mark Lanegan @ 106 Rouen 05-11-2019

Night Flight to Rouen

Après ses escapades avec Duke Garwood, Mark Lanegan a eu la bonne idée de remettre en selle la formule Mark Lanegan Band pour publier le très bon Somebody’s Knocking il y a quelques semaines. Très bon n’est pas synonyme d’excellent. Mais quand on sait que le Lanegan Band a permis à Mark de sortir ses…

Primal Scream @ Pitchfork 2019, 01.11.2019 , Paris

[Pitchfork 2019] Le sacre du Scream

XTRMNTR fêtera ses vingt ans l’année prochaine. Primal Scream, l’album qui annonçait Screamadelica sans le savoir, fête ses trente ans cette année. Et hier soir, Bobby Gillepsie et son groupe ont fait la fête au Pitchfork Music Festival.

Studio Electrophonique

Stupéfiant Studio Electrophonique

Auteur du premier ELP chez Violette Records, James Leesley (Studio Electrophonique) était de passage à Paris le temps de deux concerts. Compte-rendu à chaud.

Sleaford Mods @ l'Épicerie Moderne, 04-10-2019

Sleaford Mods in a good mood !

Du Punk et rien que ça avec Sleaford Mods et DSM IV. L’Angleterre était à l’honneur hier soir, à l’Épicerie Moderne.

Eels © Fabrice Buffart

Photos : Eels @ Radiant-Bellevue, Caluire | 10.09.2019

La dernière fois que l’on avait vu Eels à Lyon, Mark Oliver Everett et sa bande de bardes barbus en survêt’ Adidas n’avaient pu jouer que 5 titres avant un orage cataclysmique au festival Woodstower en août 2013. Les plus anciens se souviennent de ce concert au Transbordeur d’avril 1997 avec son Beautiful Freak augural.…

Fais moi Marr Johnny !

Pendant que Morrissey continue de nous faire du mal avec ses déclarations, Johnny Marr trace sa voie et poursuit une carrière solo aussi efficace que « discrète ».

Lizzo @ Main Square Festival 2019

Jolie Lizzo

Quelque chose a donc changé. Soutenue désormais par une major (Atlantic) et portée par Missy Elliott le temps d’un single, Lizzo a fait une entrée fracassante dans les charts avec Cuz I Love You et sur scène. Produite par Ricky Reed (faiseur de tubes professionnel depuis 10 ans), la musique de Lizzo est un tourbillon…

Skip The Use @ Main Square Festival, 06-07-2019

Cool as Skip The Use

Samedi 6 juillet 2019 : le Tour de France débute à Bruxelles et l’Hollandais Mike Teunissen gagne la première étape et étonne tout le monde en endossant le Maillot Jaune. Samedi 6 juillet 2019 : le Main Square entame son deuxième jour. Les Skip The Use s’échappent du peloton et endossent le Maillot Jaune du…

Arnaud Rebotini @ Main Square Festival, 06-07-2019

Arras Calling ! Arnaud Rebotini can’t fail !

Avant de monter sur la scène du Main Square pour clôturer la deuxième journée de l’édition 2019, Arnaud Rebotini après un passage à l’Astropolis avec le Don Van Club pour un concert autour de la B.O. de 120 Battements par Minute et avant de jouer aux Eurockéennes de Belfort, Rebotini est passé par le Main…

[MALN 2019] La quête sacrée des Temples

Avant d’entamer une tournée américaine conséquente et une date au Trabendo en septembre, les Temples étaient à Amiens pour commencer à défendre leur troisième album, Hot Motion et poursuivre leur quête de la meilleure chanson psychédélique.